ES5- Hirvonen prend le large (Sardaigne 2012)




Mikko Hirvonen profite d’un temps très moyen de Petter Solberg pour prendre le large en tête du rallye. Le norvégien n’a pas voulu prendre de risques dans ce chrono, par peur de crever…

img_4848
te d’un temps très moyen de Petter Solberg pour prendre le large en tête du rallye. Le norvégien n’a pas voulu prendre de risques dans ce chrono, par peur de crever…

Le finlandais n’a pas eu à forcer dans cette spéciale et se contente du quatrième temps derrière Kruuda (même choix de pneus qu’Ogier sur sa S2000), Novikov et donc un monstrueux Sébastien Ogier.

Le français a déclaré avoir conservé ses pneus lors des deux premières spéciales pour viser un gros chrono dans cette cinquième place avec sa « petite » S2000. Equipée avec un mix pneus durs/tendres, la Fabia S2000 signe le scratch alors que les WRC n’avaient que des tendres.

Au général, Hirvonen conserve ainsi largement la tête devant Solberg à 23s et Ostberg (toujours handicapé par un problème) à plus d’une minute.

A la septième place, on retrouve ainsi Sébastien Ogier qui est revenu à seulement 4s3 de Chris Atkinson.

Réactions des pilotes
Nobre : « Les trois spéciales étaient très difficiles. Dans celle-ci c’était un peu moins glissant mais toujours très glissant à cause de petites pierres. »
Pedersoli : « Cette spéciale est très sympa. Nous avons fait attention car n’avons qu’une seule roue de secours car nous avons déjà crevé. »
Prokop : « Glissant comme sur la glace. Je suis très large à certaines endroits, je cherche les trajectoires. Cette matinée a été très difficile pour moi. »
Ostberg : Pneu avant-gauche complètement détruit « Je ne sais pas comment j’ai fait ça. »
Solberg : « J’ai fait très attention car nous avions peur de crever. »
Ogier : « Faire le scratch avec une S2000, c’est pas mal du tout. Dans celle-ci , c’était dur pour nous mais encore pire pour les WRC on dirait. »
Mikkelsen : « J’ai besoin d’une meilleur stratégie au niveau des pneus. Je n’ai pas choisi la bonne ce matin. »

Prochaine spéciale : ES6-Castelsardo 2 (14,12 km) à partir de 14h46 (Vendredi 19 Octobre 2012)

Classement ES5/Après ES5





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kaizer Sauzée dit :

    Imaginez cette saison 2012 si Ogier avait eu une WRC…

  2. natlin dit :

    peut etre 1 premiere que d’avoir une s2000 et une production sur une es de wrc, comme quoi etre pilote c’est aussi etre intelligent

  3. Walter Röhrl dit :

    +1

  4. Kivala dit :

    Et Manfrinato sur une Mitsu qui déloge Kruuda de la 3ème place : de + en + dingue ! C’est bien, de temps en temps, que les WRC soient un peu secouées ! On verra si les ténors savent réagir lors du 2ème passage…

  5. Nanard dit :

    Bravo à OGIER,il est trés bon et on l’attend avec impatience l’année prochaine! Un francais peut en cacher un autre!! Bonne augure pour le rallye Français!

  6. vince 63 dit :

    enorme Ogier va rentrer dans top 5

  7. natlin dit :

    un scratch avec une s2000, bravo ogier , un vrai pilote!

  8. Lacave75 dit :

    Classement imprévisible pour cette es de 15 Km. Bravo Ogier.

  9. Kivala dit :

    Franchement gag, le classement de cette spéciale ! Ogier 1 et qui met quasiment 1 sec/km à Hirvonen, Kruuda 3 devant Hirvonen, Atkinson qui met 7 sec à Solberg… Doit bien y avoir une raison logique…?

    • Simplement les pneus 😉 Si la dégradation est déjà moins importante sur les S2000, Ogier a aussi eu l’intelligence de mettre des durs juste pour cette spéciale après avoir usé les tendres avant comme les autres…

      • Kivala dit :

        Bien vu : ça, c’est de la stratégie ! Latvala sait à quoi s’en tenir pour l’année prochaine : son futur coéquipier commence déjà à marquer des points et à se distinguer de lui…