ES9- Serieys au top (Cévennes 2013)




Sur une route humide ce matin, le choix de pneus fût très compliqué à l’assistance. Au fil des passages, la route s’est asséchée et c’est Jérémie Serieys qui signe un étonnant scratch.

ras-bleu">FAITS MARQUANTS
Sur une route humide ce matin, le choix de pneus fût très compliqué à l’assistance. Au fil des passages, la route s’est asséchée et c’est Jérémie Serieys qui signe un étonnant scratch.

En plus des conditions délicates, ce chrono est nouveau pour beaucoup de monde.

Très loin du scratch, Julien Maurin conserve tout de même la tête avec une minute de marge sur Jean-François Mourgues et deux sur Ludovic Gal.

Quatrième, Jean-Nicolas est en tête du groupe N et devance Laurent Laskowski leader du groupe R.

Reparti en Super Rallye ce matin, Romain Dumas signe un bon sixième temps sur son étonnante PGO.

Dans le trophée Twingo R2, Manu Guigou mène toujours largement devant Yann Clairay, tout comme Yoann Bonato en Opel Adam Cup face à Guillaume Sirot.

En championnat Junior, Axel Garcia atomise la concurrence et compte plus d’une minute d’avance sur Jean Jouines et Florian Bernardi.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Julien Maurin : « Avec la pluie, ça n’a servi à rien de préserver les slicks hier. Je suis parti avec des RX5, des gommes dures retaillées à 30%. Mais les pneus n’ont pas chauffé et j’ai beaucoup glissé dans la spéciale. »
2. Jean-François Mourgues : « J’avais des gommes dures mais pas assez retaillées je pense. »
6. Ludovic Gal : « C’était chaud au début, glissant. Ca allait mieux une fois que les pneus ont commencé à chauffer. Je suis en gommes intermédiaires retaillées. »
20. Jean-Nicolas Hot : « J’ai failli partir à la faute plusieurs fois en début de spéciale. »
15. Laurent Laskowski : « Il y avait beaucoup de changements d’adhérence et donc pas mal de pièges. C’est la première fois qu’on est confrontés à la pluie en R3 donc on a été sages. C’est un chrono assez rapide donc on n’a pas forcé. »
39. Emmanuel Guigou : « Le temps est vraiment bon. J’étais en pneus pluie. J’aurais aimé avoir une WRC ! »
24. Philippe Pueyo : « Je savais bien qu’il fallait des pneus pluie. On va vers l’égouale, pas par la mer. Les pneus pluie sont plus adaptées. »
23. Fabrice Morel : « Pas les bons pneus. »
27. Benjamin Clémençon : « Je me méfie car ça glisse beaucoup même en pneus pluie. »
37. Yann Clairay : « Je suis parti en pneus slicks. J’ai perdu beaucoup de temps. »
9. Jérémie Sérieys : « J’étais en pneus mixtes. J’ai attaqué comme un fou, je n’ai rien lâché. J’étais super motivé. »
65. Dorian Nicolas : « Le pot d’échappement fait beaucoup de bruit, j’entends mal les notes. »
14. Eric Camilli : « Grosse attaque, la voiture marche bien, je suis en slicks tendres. »
18. Romain Dumas : « Je ne prends pas de risques, j’y vais doucement. J’ai beaucoup de blocages de roue. C’est compliqué. Suite aux ennuis d’hier, on a changé la boite de vitesses et ça marche nickel. »
28. Yoann Bonato : « Ca glisse énormément. Mais les pneus Avon fonctionnent bien, surtout quand il y a du grip. Je n’ai pas fait les calculs mais mon objectif est de terminer sur le podium. »

PROCHAINE SPECIALE : ES10- Valeraugue – ND de la Rouvière (37,41 km) à partir de 09h51 (Samedi 2 Novembre 2013)


Classement ES9 / Classement ES9 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Al34 dit :

    Depuis le début du rallye pas un mot sur Jérémie SERIEYS, c’est pourtant lui qui fait le scratch dans la 9

  2. natlin dit :

    une r2 qui fait le scratch, un rallye jeune en top 5, de belles surprises!