Loeb termine en trombe ! (Etape 6 – Dakar)



810 kilomètres dont 309 chronométrés sont au programme de cette sixième étape qui amènera les concurrents d’Arequipa à San Juan de Marcona.

L’étape du jour : Arequipa – San Juan de Marcona

Loin du tumulte Européen généré par la présentation de la saison 2019 du WRC, le Dakar reprend son petit bonhomme de chemin à travers le Pérou pour sa seconde (et dernière) semaine de course. Et si cette première moitié de parcours s’est montrée particulièrement intransigeante pour les hommes et les machines, le sprint final jusqu’à Lima reserve encore bien des surprises à tous les concurrents encore en course !

Vainqueur vendredi de sa seconde étape sur ce Dakar, Sébastien Loeb ouvre la route ce dimanche à partir de 16h50 (en France). Derrière la Peugeot du team PH-Sport, on retrouvera ensuite sur la ligne de départ, avec trois minutes d’intervalle, Nasser Al-Attiyah, Nani Roma puis Stéphane Peterhansel.

Faits Marquants

À 17h00 : La journée de repos est déjà loin ! Après une liaison longue de près de 7 heures et plus de 400 kilomètres, les concurrents s’élancent dans cette seconde semaine de course. Premier sur la route ce dimanche, Sébastien Loeb devra faire face à de nombreuses portions dunes dont celle où il avait notamment dû abandonner l’an passé !

Au WP1 : Le premier point de passage indique une première tendance pour aujourd’hui. Leader du classement général, Nasser Al-Attiyah est provisoirement le plus rapide pour 13 secondes face à Stéphane Peterhansel. Malgré sa position sur la route, Sébastien Loeb reste au contact à 45 secondes du Qatari. Nani Roma est en revanche déjà repoussé à plus d’une minute de la Toyota. Depart catastrophique pour Jakub Przygonski et sa Mini 4×4. Quatrième ce matin, le Polonais perd 22 minutes alors que la journée ne fait que commencer…

La spéciale est en deux parties aujourd’hui ! À l’arrivée du premier secteur chronométré de la journée, Nasser Al-Attiyah repousse Sébastien Loeb à 1min17.

Les choses se gâtent d’entrée de jeu ! Troisième du classement général ce matin, Nani Roma concède plus de 5 minutes. Absent de la feuille des temps alors qu’il était pourtant au contact après le premier point de passage, Stéphane Peterhansel lâche plus de 22 minutes, dans les dunes de Tanaka, au Qatari et perd même virtuellement sa place sur le podium. Après sa mauvaise entame, Jakub Przygonski se maintient à 23 minutes de la référence.

À 19h00 : La course a repris pour les favoris ! Petit à petit, Nasser Al-Attiyah creuse l’écart sur Sébastien Loeb. Le Qatari mène désormais avec une marge de 1min45. Derrière le duo de tête, Nani Roma concède une fois de plus du terrain et pointe à plus de 6 minutes. Après avoir perdu 22 minutes dans la première partie de la spéciale, Stéphane Peterhansel attaque sa remontée sur la tête et a déjà repris une minute. Si pour le Français, la tendance s’inverse, il en est tout autre pour Jakub Przygonski qui navigue maintenant à plus de 26 minutes.

Après deux heures de course : Là où il avait abandonné l’an passé, Sébastien Loeb s’en sort beaucoup mieux cette année et en profite pour accélérer. L’Alsacien se permet même de reprendre quelques secondes à Nasser Al-Attiyah qui conserve néanmoins l’avantage pour 1min31. De son côté, Nani Roma ne suit clairement pas le rythme imprimé par le duo de tête. Le retard de l’Espagnol dépasse les 7 minutes. Stéphane Peterhansel continue sa remontée, son retard repassant sous la barre des 20 minutes.

Au WP6 : Même si il reste en tête pour 1min17, Nasser Al-Attiyah n’est plus le rapide à ce stade de la spéciale. Sébastien Loeb continue de grappiller quelques secondes. Stoppé pendant plus de 22 minutes dans le cordon de dunes de la première section, Stéphane Peterhansel est intenable en cette fin de journée. Le pilote Mini a récupéré plus de 3 minutes à la Toyota de tête mais navigue toujours à moins de 19 minutes.

Au dernier point de passage avant l’arrivée : Sébastien Loeb termine en trombe cette journée. Alors qu’il accusait près de 2 minutes à mi-journée, l’Alsacien repasse en tête pour 1min26 face à Nasser Al-Attiyah à quelques kilomètres de l’arrivée. Selon les premières informations, les deux pilotes ont eu du mal à trouver le dernier point de passage obligatoire. Le Français a simplement perdu moins de temps que son adversaire.

À l’arrivée : Premier parti, premier arrivé, Sébastien Loeb a finalement parfaitement géré cette spéciale reprenant la portion de dunes où il avait abandonné l’an passé. L’Alsacien décroche sa troisième victoire de spéciale sur ce Dakar !

Longtemps en tête ce dimanche, Nasser Al-Attiyah a cédé dans les derniers kilomètres après avoir cherché quelques minutes un point de passage. Le Qatari réalise tout de même une excellente opération au classement général en augmentant sa marge suite aux problèmes rencontrés par Stéphane Peterhansel en début de journée. Le pilote Toyota n’aura également pas le désavantage d’ouvrir la route ce lundi !

En difficulté tout au long de la journée, Nani Roma arrive à son tour avec plus de 13 minutes de retard sur le meilleur temps et chute du podium.

Stoppé pendant 22 minutes dans la première partie de la spéciale, Stéphane Peterhansel rallie l’arrivée avec plus de 18 minutes de retard. Le Franc-Comtois glisse au troisième rang mais limite finalement les dégâts.

En embuscade ce matin au quatrième, Jakub Przygonski perd tout espoir de bien figurer au classement final en lâchant plus d’une heure. Le Polonais recule en sixième position à plus de 2 heures d’Al-Attiyah.

=> Retrouvez le classement général mis à jour après la spéciale disputée ce dimanche.

Classement de l’étape

Pos.Num.PiloteVoitureTempsEcart
1306S. LOEBPEUGEOT03:39:21 
2301N. AL-ATTIYAHTOYOTA03:41:3800:02:17
3300C. SAINZMINI03:46:1700:06:56
4308C. DESPRESMINI03:52:2600:13:05
5307N. ROMAMINI03:52:2900:13:08
6304S. PETERHANSELMINI03:58:1000:18:49
7305M. PROKOPFORD03:58:4300:19:22
8302G. DE VILLIERSTOYOTA04:02:5000:23:29
9309B. TEN BRINKETOYOTA04:06:5000:27:29
10314Y. AL RAJHIMINI04:29:2000:49:59
11353S. HENRARDHENRARD RACING04:39:5501:00:34
12337V. ZALATOYOTA04:50:3801:11:17
13322N. FUCHSPROTO04:54:1001:14:49
14303J. PRZYGONSKIMINI05:06:3601:27:15
15345J. SILVACAN-AM05:08:4601:29:25
16434A. SANTOSCAN – AM05:14:0101:34:40
17364P. LAFAYPEUGEOT05:24:5501:45:34
18318W. HANBUGGY05:28:1901:48:58
19363R. VAUTHIEROPTIMUS05:51:1402:11:53
20424P. LAMBILLIOTTEHENRARD RACING05:58:3302:19:12
21326P. GACHEBUGGY05:59:3202:20:11
22319R. CHABOTTOYOTA06:01:4802:22:27
23330B. VANAGASTOYOTA06:02:1602:22:55
24315A. JUKNEVICIUSTOYOTA06:08:2002:28:59
25369V. GUINDANICAN-AM06:19:5402:40:33
26374D. KROTOVMINI06:27:4902:48:28
27325P. LACHAUMEPEUGEOT06:32:3702:53:16
28383B. SZALAYOPEL06:33:1302:53:52
29350C. LAVIEILLETOYOTA06:34:5202:55:31
30351C. GUTIERREZ HERREROMITSUBISHI06:36:3102:57:10
31387F. LEONMITSUBISHI06:41:2903:02:08
32349A. MIURATOYOTA06:50:1603:10:55
33332T. OUREDNICEKFORD06:51:1103:11:50
34391J. RENAUDTOYOTA07:46:1804:06:57
35386Y. LIANGTOYOTA07:52:2904:13:08
36402E. FERRANDOBRP08:08:3104:29:10
37377A. ALKUWARI FAHADYAMAHA08:10:0904:30:48
38371C. LIPAROTIYAMAHA08:13:0404:33:43
39324I. ESTEVE PUJOLBMW08:15:1404:35:53
40384F. FERRAND MALATESTAVOLKSWAGEN08:44:0605:04:45
41413B. UDIIKHUUCAN – AM08:48:1105:08:50
42365M. SALAZAR VELASQUEZVOLKSWAGEN08:55:5405:16:33
43420N. FALLOUXTOYOTA09:13:3305:34:12
44368J. FONTCAN-AM09:25:1905:45:58
45321B. GARAFULICMINI09:42:5506:03:34
46415D. SOLACAN-AM09:43:0406:03:43
47317E. VAN LOONTOYOTA10:24:2306:45:02
48422BA. MARTINSCAN – AM50:00:0046:20:39




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. GT Turbo 17 dit :

    Bonjour les z’amis !!
    Je me permets une petite réflexion en vous lisant. Sur ce Dakar comme sur d’autres types de courses, il y a beaucoup de bons pilotes, plus précisément de bons équipages concernant les Rallyes mais quoi que l on puisse en dire, Seb Loeb reste un virtuose, il reste le meilleur, il a tout simplement un feeling majoré, un don naturel à s’adapter à tous types de terrains, de voitures quelqu’ en soit les conditions. Même si il ne gagne pas ce Dakar, je pense qu’il faut savoir juger son talent sur l addition de ses victoires ou podiums obtenus à travers les différents types de courses qu’il a effectué … On ne peut pas dire que je ne suis pas fan … Mais on peut sans problème lui dire : Respect et Merci pour ce Bonheur couleurs Cocorico qu’il nous procure .

  2. Dakar dit :

    le titre de l’article (trombe) il aurait plus sympa.
    Très beau duel entre les deux concurrents,300 km de spéciale ,à l’arrivée 2mn les sépare,combien de mètres entre les 2 voitures,à vous lire,j’ai l’impression que vous faites une fixation sur le numéro 306

    • RALLYE WRC dit :

      tu a raison sans seb et danos je ne suivrait pas le dakar ???
      et je ne suis pas le seul meme c’est détracteur
      vive sebdanos et le monté carle

  3. Jeanclaude. dit :

    Seb et Danos sont deux très grands champions ,ils ont fait leurs preuves,le Dakar c’est une expérience supplémentaire ,ils ont envie de se faire plaisir et il nous apporte du plaisir ,alors qu’ils continuent,tant qu’il s’amuseront les fidèles serons avec eux.un supporter depuis vos débuts

  4. Gtv6 dit :

    Fin d’étape idéale, et course tactique dû pilote quatari, qui à apparemment levé le pied pour ne pas ouvrir la route demain. Avec les ennuis de Péter, c’est tout bon pour lui. Bonne étape de Loeb.

    • Gtv6 dit :

      On parle d’une erreur de navigation pour le pilote quatari. Péter est dans les échappements de loeb au général. Finalement, il limite les dégâts.

  5. Flo dit :

    La réussite fait des envieux et des jaloux.

    Message destiné à tous les anti Loeb.
    Bonsoir.

  6. ahOuiOui dit :

    les gens critiquaient SP blablabla qu’il avait l’orga dans sa poche etcetc bref mais comme dans toutes compétitions, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué et donc tout peut se passer, c’est comme en rallye… les gens font des conclusions dès le shakedown en exagérant un peu…
    bref soyez plutôt content de tous ces rebondissements, même si Nasser dont j’ai dit qu’il serait le favoris avant le dakar montre qu’il sait gérer ce genre de situations que les dunes il connait, que le toy v8 c’est un monstre rien que par la mélodie qu’elle dégage… etcetc
    SL s’en sort bien avec l’ami Dany donc un podium et voir une 2eme place est à porté sans soucis 😉 ça fait plaisir 😉

    vive la compétition

  7. Fabre dit :

    Je suis fan de Sébastien Loeb mais je suis réaliste il n’est pas taillé pour gagner le Dakar et encore moins de gagné le rallye de Monte-Carlo sans avoir essayé la nouvelle voiture la Hyundai

    • Marcustheking dit :

      C’est justement la force de ce pilote de s’adapter a toutes situations…
      Attention,je suis realiste je ne pense pas qu’il puisse gagner le montecarl mais dans le cas ou on aurait un bon gros monté bien comme il faut avec neige,glace,pluie et parfois le tout en quelques kilomètres il pourrait surprendre beaucoup de monde!
      Dans des conditions dantesques il a toujours excellé.

      • Walter dit :

        Surtout quand il y avait pas de concurrence bref durant la majorité de sa carrière…

        • Fab dit :

          Tout comme au Catalogne 2018.

          Ah oui j’oubliais, c’est grâce à ces pneus… 🙂

        • Pat dit :

          Il a toujours été plus propre.plus tactique et plus modeste que les autres .C tout

        • ford xr3 dit :

          Donc d’après vous Sainz, Mc Rae, Solberg, Hirvonen, Martin, Gronholm, Sordo n’étaient que des pilotes du dimanche

        • Dixou dit :

          Pfff n’importe quoi

          • Max dit :

            Gronholm n’a jamais était bon chez Ford et avec la 307. Martin était le seul a l’inquiéter mais je vous rappelle qu’il a arrêté sa carrière des ses premières saisons suite à une terrible accident. Hirvonen n’a jamais été à la hauteur il n’est pas du standing de loeb, mcrae, sainz ou encore kankkunen. La seule concurrence de sa génération est morte en 2005 en la personne de Richard burns qui était plus jeune que Loeb et qui a gagne son championnat en 2001 ca pose la perf de ce grand pilote qui sans cette Putain de maladie aurait permis de voir une vrai bataille pour le titre pendant la période ou il ni avait que 4 voitures officielles

          • Marcustheking dit :

            Gronholm jamais bon chez ford….Parfois avant de sortir des saucisses pareille il vaut mieux se renseigner avant.
            Gronholm chez ford c’est 7 victoires en 2006,5 en 2007,2 titres de vice champion et 2 constructeurs.C’est le seul a avoir contesté des victoires a Loeb,alors au sommet de son art avec hirvonen(2 victoires je crois). Pour la 307 c’est autre chose car c’etait une vrai daube,il est le seul pilote a gagne a son volant(2 victoires) notamment un finlande ou il claque un scratch avec seulement 3 rapports sur 4.
            Quand vous savez pas au lieu de dire n’importe quoi demandez a google…

          • Marcustheking dit :

            « Seul pilote a gagner » pardon

        • DAVID Yvon dit :

          C du n’importe quoi…IL courrait tout seul à priori ? Allé dodo don

  8. Lilian dit :

    Moi ca me fait rire ces commentaires de gens qui critiquent sans arret
    Mettez vos vrai nom pour qu on voit vos palmares
    Bandes de frustes

  9. Kivala dit :

    Géniale, la photo ! Lumière idéale. Peterhansel je suppose ?

  10. GG dit :

    Si tout le monde à des soucis, loeb va pouvoir gagner. Il lui restera plus qu’à demander à la direction de course d’annuler l’avance de Nasser !

  11. 4wd dit :

    Des infos sur peterhansel?

  12. Tonton dit :

    Tellement chouchouté chez PSA, que maintenant quand ils perdent du temps, il faudrait leur le rendre.

  13. Raphaël dit :

    A stade 2 ils ont titré :  » Loeb le maudit  » après ses trois crevaisons et sa demi heure perdue. Je ne vois pas pourquoi ce titre, ces mésaventures font parties du rallye raid. Ça devient vraiment ridicule.

  14. Ben 07 dit :

    Pole ?
    C’est là que notre bon vieux Kaizer, se jurant qu’on ne l’y reprendrait plus, sort son smartefone et fait une photo du titre de l’article. ;-))