La Renault Clio Rally4 bientôt en spéciale



Un an après le lancement réussi de la Renault Clio Rally5, le constructeur au losange finalise actuellement sa Clio Rally4 pour l’aligner en compétition au printemps.

Avant une apparition officielle prévue sur les spéciales du Monte-Carlo, il était donc temps de s’intéresser à cette nouvelle voiture, prête à concurrencer les Peugeot 208 Rally4 et Ford Fiesta Rally4, dévoilées en 2020.

Responsable technique rallye chez Renault Sport Racing, Yann Paranthoën était la personne idoine pour nous présenter cette nouvelle voiture de la classe Rally4.

Bonjour Yann. Faisons le point sur la nouvelle Renault Clio Rally4, attendue pour ce début de saison.

« On a terminé l’année 2020 avec des essais menés par Manu Guigou. Avant lui, trois autres pilotes ont roulé avec l’auto : Stéphane Sarrazin, Bryan Bouffier et Jean-Sebastien Vigion. Nous avons eu à chaque fois des feedbacks très intéressants en essais. »

Quel niveau de performances peut-on attendre de cette voiture ?

« Au niveau de la performance de la voiture, nous sommes mieux qu’avec la Clio 4 R3T. La cylindrée du moteur est moins élevée mais il y a une exploitation de la puissance différente avec un moteur qui monte beaucoup plus haut en régime sans avoir de perte de puissance. Grâce à ça, le plaisir de pilotage est en plus accru.

En terme de chassis, toujours par rapport à la Clio 4 R3T, la dynamique de la voiture est différente avec un véhicule plus nerveux et agile. Nous avons pris en considération les remarques reçues sur la Clio 4. Au final, le but était d’avoir une voiture performante bien sûr mais aussi très plaisante à piloter. »

Quelles sont les prochaines étapes en vue de ses débuts en compétition ?

« Nous avons encore quelques essais programmés en 2021. Les pièces sont désormais figées et nous sommes en phase d’homologation. L’homologation finale est prévue pour le 1er mars et les premières livraisons sont attendues au cours du mois d’avril si tout va bien dans le contexte actuel.

Ensuite, sur le prochain Monte-Carlo, s’il a lieu, la Clio Rally4 sera en voiture ouvreuse avec Florian Bernardi et Victor Bellotto, comme l’an dernier avec la Clio Rally5. On dévoilera le prix de cette voiture après cette épreuve. Ensuite, on espère voir cette voiture au Touquet pour le début du championnat de France Asphalte, mais rien n’est défini, surtout dans le contexte actuel. »

L’année dernière, Renault Sport a lancé sa Clio Rally5. Quel est le bilan de cette première saison de compétition ?

« C’est un très beau succès pour nous avec une voiture vraiment vouée à rouler dans des trophées. Nous avons eu entre 25 et 35 concurrents sur les manches disputées en 2020. L’année prochaine, on va en plus se développer avec le trophée Clio en Belgique.

2021 s’annonce très bien et cela nous tenait à coeur de proposer un trophée sur la terre aux concurrents car c’est la surface prépondérante dans le rallye mondial. Au final, plus 80 voitures ont été livrées dans la configuration rallye. Techniquement, la voiture restera identique à la saison dernière. »

Quels sont les éléments principaux en commun entre les Clio Rally4 et Rally5 ?

« On a forcément une caisse identique, comme le règlement de la FIA le demande. Les éléments de sécurité sont également les mêmes (baquets, réservoir…), le pédalier, la colonne de direction et le berceau principalement. Le moteur a la même cylindrée mais celui de la Rally5 est de série alors que celui de la Rally4 a profondément été retravaillé avec notamment un nouveau turbo, de nouveaux pistons et de nouvelles bielles afin d’anticiper l’apparition de la bride dans la règlementation FIA .

D’autre part, nous travaillons avec des fournisseurs habituels sur cette voiture  comme PFC pour les freins (comme sur la Clio 4 R3T), des amortisseurs BOS Suspension plus évolués que sur la Clio Rally5, une boîte SADEV, des pneumatiques Michelin ou encore des équipements de sécurité Sabelt. »

Est-ce que cette Clio Rally4 attire déjà ? 

« Nous avons déjà reçu l’intérêt de nombreuses équipes étrangères comme TOK Sport (champion WRC2) qui a déjà des Clio Rally5. Des teams espagnols et des italiens sont également intéressés par cette nouvelle voiture. On espère vraiment voir cette voiture dans un championnat aussi compétitif que l’ERC et des engagements dans différents championnats étrangers. »

Vidéo d’essais en Corse





S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
jmb17
jmb17
11 jours il y a

La Renault R4 à nouveau sur le devant de la scène ! Non de diou de nom de diou !
Toute ma jeunesse !

La R4 « 3 vitesses » de couleur orange. La 1ère voiture (mais pas la dernière) avec laquelle j’ai réussi, en prenant des p’tits chemins, à semer l’estafette de mes « copains » la bleusaille !
T’aurais-vu ça Buz ! En appui dans les virages, aux portes du tonneau ! Nom de diou de nom de diou !

Thib
Thib
11 jours il y a

Ils ont chier avec leur turbal… Remettez un atmo sous le capot tant que le tout élec n’a pas encore pris le dessus!