Position de départ déterminante




En Suède l’an passé, Andreas Mikkelsen célébrait son premier podium en championnat du monde des rallyes : « J’associe beaucoup de choses positives au rallye de Suède....

an passé, j’ai terminé ici sur le podium pour la première fois. »

Le pilote norvégien en profite pour nous expliquer les spécificités du pilotage sur neige :

« Les principales caractéristiques de ce rallye sont les spéciales bordées de murs de neige sur les côtés de la route. Si vous trouvez les bons murs de neige, vous pouvez vous appuyer ici dessus et vous pouvez gagner beaucoup de temps. Si vous vous trompez et que vous tapez un mur de neige qui est trop mou, votre rallye peut se terminer rapidement. Je vais partir en troisième position les deux premiers jours et les premiers pilotes ont un désavantage s’il y a beaucoup de neige sur la route. »

Comme au Monte-Carlo et ce jusqu’au Portugal, Andreas Mikkelsen disposera dans l’ancienne Polo R WRC. En fonction de l’état des routes, son objectif sera différent :

 » J’espère donc que les routes soient glacées plutôt qu’enneigées. Si cela n’est pas le cas, je viserai un top cinq. Pour l’instant, les gens me demandant si je peux gagner avec la Polo R WRC de l’an passé. Je suis convaincu que c’est possible étant donné les bonnes conditions, la perspective d’une première victoire est tout à fait réaliste. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *