S.Pajari : “Pas une victoire facile”



Après des débuts mitigés avec la nouvelle GR Yaris Rally2 sur la première partie de saison, Sami Pajari est en train de démontrer qu’il est un sérieux prétendant au titre WRC2.

Vainqueur en Sardaigne au début du mois de juin, le Finlandais a enchaîné en Pologne après avoir mené l’épreuve de bout en bout. Sans forcément signer de nombreux scratchs, six au total, le pilote Toyota a été d’une régularité exemplaire alors que ses adversaires ont cumulé les petites erreurs et problèmes.

“De l’extérieur, on a l’impression que c’était une bonne domination, mais pour moi, c’était une attaque permanente du départ à l’arrivée et ce n’était pas une victoire facile. La concurrence était très forte et ce n’est jamais facile dans cette catégorie.

Nous avons vraiment trouvé un bon setup sur la voiture et j’ai toujours adoré rouler sur des spéciales aussi rapides. C’était vraiment plaisant de piloter ce week-end. C’était aussi un grand soulagement quand nous avons franchi la ligne d’arrivée. C’est notre deuxième victoire consécutive et c’est super.”

En Lettonie dans deux semaines, Sami Pajari devrait encore jouer la gagne, même si Oliver Solberg, déjà double vainqueur sur cette épreuve en ERC, sera cette fois le grandissime favori.




S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Emerick
Emerick
15 jours il y a

toyota commence à prendre l’ascendant en rallye 2. 3 victoires de suite une pour solans et deux pour pajrarie. Même en championnat d’Europe.

Sylvain
Sylvain
15 jours il y a

Pajari, Solberg, parler des deux à la fois éclaire les commentaires sur l’un et sur l’autre, les deux ont du potentiel, mais c’est à Pajari que Toyota fera faire une pige… pourquoi? Parce que le moins expérimenté donne la sensation de mieux gérer ses courses, d’être un pilote plus accompli.

Solberg est sans aucun doute favori partout, par contre il y a souvent du déchet…