S.Peterhansel : “Il y a toujours autant de pression”



Vainqueur de la 43e édition du Dakar ce midi, Stéphane Peterhansel s’est confié à l’arrivée, précisant à quel point il était compliqué de s’imposer sur une telle épreuve.

“Il y a toujours autant de pression. Chaque course est toujours aussi difficile à gagner. Il faut vraiment se donner à fond, il faut être complet, il faut avoir une bonne voiture, un bon team… Mais malgré tout ça l’erreur est humaine, on peut facilement en faire une. Gagner une quatorzième fois, c’était important car il y a trente ans je gagnais mon premier Dakar à moto. C’était en 1991. Je suis aussi le seul à avoir gagner sur les trois continents… “

Triple vainqueur du Dakar, Nasser Al-Attiyah termine pour la cinquième fois de sa carrière à la deuxième place et a profité de cette arrivée pour rappeler encore l’injustice du règlement actuel entre les quatre et les deux roues motrices.

” Nous avons fait un travail incroyable, dans la voiture et dans toute l’équipe. Mais nous devons changer les règles pour que la bataille soit juste. Je suis déçu, mais je suis fier quand même. Je suis sûr que nous reviendrons plus forts et que nous pourrons gagner. Nous n’avons que quatre doigts et les autres cinq, ça n’aide pas, il y a quelque chose qui ne va pas.”

Tenant du titre en Arabie Saoudite, Carlos Sainz n’a jamais vraiment eu son mot à dire sur cette édition, vite pénalisé par des erreurs de navigation.

“Un podium c’est toujours important, mais je ne suis pas à 100 % heureux parce que nous avions la possibilité de rivaliser pour la victoire mais nous n’avons pas fait un assez bon boulot en navigation. Nous n’avons pas compris, et nous avons payé. Mais d’un autre côté, je suis heureux pour l’équipe et pour Stéphane, il a du mérite, on peut vraiment l’appeler « Monsieur Dakar ». C’est le même podium que l’année dernière, mais inversé !”




S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Seb73
Seb73
1 mois il y a

Peter a Al-Attiyah:
Rien nasser de courir, il faut partir a point

Lo Joanòt
Lo Joanòt
1 mois il y a

Il ne reste plus a Toyota qu’ a fabriquer une 2 roues motrices !