S.Peterhansel : « On n’a pas saisi l’opportunité »



Au lendemain de la journée de repos, l’étape marathon a débuté avec une première partie composée de 453 km.

Très longtemps, Stéphane Peterhansel était bien parti pour reprendre un temps intéressant à son rival Nasser Al-Attiyah, mais c’était sans compter sur une avarie en fin d’étape.

« A 40 km de l’arrivée, j’ai tapé une pierre et ça a cassé la jante. On a mis longtemps pour changer la roue, c’était un peu la galère. C’est dommage parce qu’on était pas trop mal sur les intermédiaires et il y avait un peu de temps à reprendre aujourd’hui mais on n’a pas saisi l’opportunité. »

De son côté, le pilote qatari a semblé moins performant que d’habitude, montrant même une certaine résignation face à la domination de Peterhansel et son buggy.

« Ce n’était pas simple de s’engager dans l’étape marathon après une journée de repos. Nous avons eu une crevaison et ensuite nous avons été très prudents pour ne rien endommager. La course est serrée avec Stéphane mais il reste du chemin. C’est difficile de battre le buggy avec un 4×4. »

Au terme de la septième étape, Stéphane Peterhansel domine toujours ce Dakar avec plus de sept minutes d’avance.




S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bazire
Bazire
14 jours il y a

« C’est difficile de battre un buggy face a un 4+4 « .. ..Je rajoute surtout s’il est conduit par Peter !….
Faut qu’il nous ressorte a chaque fois cette phrase le sympathique Nasser quand il est derrière , tous les mêmes !….
Avec sa notoriété et ses moyens il a le choix des armes, alors l’année prochaine il sait ce qu’il lui reste a faire pour gagner …