Toyota veut progresser sur le cassant



Au début du mois, Toyota a effectué une séance d’essais assez inhabituelle en cette période de l’année sur la terre.

Avec Elfyn Evans pendant deux jours, le constructeur japonais a travaillé pour préparer au mieux les rallyes terre à venir sur des surfaces cassantes. En 2022, la Toyota GR Yaris Rally1 avait montré un niveau inquiétant sur les rallyes de Sardaigne et de Grèce, subissant à chaque fois la domination des Hyundai i20N Rally1. Dans quatre mois, le rallye du Mexique présentera également des caractéristiques très proches et Toyota doit impérativement travailler et progresser avant cette épreuve.

Directeur technique chez Toyota, Tom Fowler, a confirmé que le travail avait commencé cet hiver, sans nommer la séance d’essais effectuée en Espagne.

“Nous savons que nous n’avons pas connu un bon rallye en Grèce. Les essais ne s’étaient pas bien passés et le rallye non plus. Il est apparu que nous devions examiner le style des épreuves ayant une surface plus rugueuse. L’utilisation du pneu le plus dur semble être notre faiblesse avec cette voiture. Nous allons travailler là-dessus tout au long de l’hiver, mais ce n’est évidemment pas si facile comme l’on préfère mener des essais avec un climat plus chaud. Nous avons des évolutions prévues pour la voiture. Nous avons déjà travaillé sur les réglages de suspension en fin de saison et nous continuerons à affiner notre package.”




S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
306kc
306kc
1 mois il y a

Le rallye du Japon leur a certainement servi pour faire des tests avec kalle : ils évoquent du travail sur les suspensions en fin de saison

Sylvain
Sylvain
1 mois il y a

Curieux comme explication (le cassant) quand on a vu la vidéo d’Evans, ça paraissait plutôt roulant, non? Mais clairement ils bossent, et il utilisent ça aussi pour donner du roulage à leur pilote qui en a le plus besoin.