Une victoire scratch pour préparer le Lyon-Charbo ! (Manu Guigou)




A quelques jours de la deuxième manche du Championnat de France des Rallyes, Manu Guigou a remporté une nouvelle victoire scratch au Rallye de la...

ugeon avec la Mégane R.S. N4 du Team Automeca Florajet. Il vise désormais de gros points au Rallye Lyon-Charbonnières avec l’ambition de terminer la saison en tête des tractions.

Pour la troisième fois en quatre ans, Manu Guigou était au départ du Rallye de la Rivière Drugeon au volant d’une Mégane R.S. N4. Associé à Jean-Luc Bourquin, le pilote du Team Automeca Florajet a signé les six meilleurs temps possibles pour remporter une nouvelle victoire scratch. Il reste ainsi invaincu en Franche-Comté.

C’est un succès important à quelques kilomètres seulement de l’usine Schrader de Pontarlier qui fabrique, entre autres, de petits boitiers TPMS additionnels permettant de surveiller la pression des pneus en direct. Il s’agit d’un système d’alerte qui avertit le conducteur lorsqu’un pneu est dégonflé de manière significative.

« Sur cette épreuve nous avons utilisé les mêmes réglages que ceux qui nous avaient permis de remporter une victoire de groupe au Touquet », commente Manu. « C’est aussi une victoire supplémentaire pour Pirelli dans le cadre de la Coupe de France. Ça m’a permis de reprendre le rythme de la compétition avant de commencer les reconnaissances du Rallye Lyon-Charbonnières. »

Dans les Monts du Lyonnais, Manu Guigou sera accompagné par l’expérimentée Christiane Nicolet.

Sur les routes rapides et toutes en trajectoires du Rallye Lyon-Charbonnières, la Mégane R.S. N4 aura de nombreux atouts à faire valoir. Mais l’extraordinaire plateau réuni par les organisateurs avec 155 engagés dont plus d’une vingtaine de WRC, Super 2000 et R5 va rendre la tâche du pilote Automeca plutôt difficile : « Cette épreuve nous réserve toujours une belle adversité. Mon objectif principal pour cette saison est de terminer le championnat en tête des tractions. Chaque manche est donc importante. Les vingt points marqués au Touquet nous ont parfaitement lancé. Mais il faut continuer à engranger des points sur chaque manche. »

En plus des qualités de la Mégane R.S. N4, Manu Guigou pourra s’appuyer sur la compétitivité des pneumatiques Pirelli et sur toute l’équipe Automeca Florajet avec Jean-Michel Astier en chef d’orchestre : « Depuis quelques mois, Automeca est en plein développement. L’implication en interne, le soutien constant de nos partenaires et la fidélité de nos clients sont autant de satisfactions qui permettent à toute l’équipe de viser plus haut dans les mois à venir ! »

Communiqué de presse en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *