Adamo : « Le début de saison avait déjà été étrange »



En cette période de confinement, les ateliers de Hyundai Motorsport, situés en Allemagne à Alzenau, sont logiquement à l’arrêt.

Installé en Bavière sur le sol allemand, Andrea Adamo, le boss de Hyundai, connaît le même sort que l’ensemble de son équipe et s’est exprimé de son domicile sur cette situation très particulière et évidemment difficile à gérer pour tous.

Après l’annulation en série des prochaines manches du calendrier, le directeur italien avoue que le championnat 2020 était déjà étrange entre un Suède largement raccourci à cause des conditions climatiques, puis un Mexique lui aussi amputé de quelques kilomètres.

« Ma principale réflexion est que le WRC 2020 avait déjà été étrange. Le seul événement à se dérouler, permettez-moi de le dire correctement, était Monte-Carlo. Nous avons ensuite eu la Suède, sur des routes assez indescriptibles, puis le Mexique qui a été écourté à cause de l’épidémie. En regardant ces événements, je ne peux pas dire que je suis heureux. OK, nous avons gagné Monte, donc d’un point de vue purement émotionnel, nous étions satisfaits, mais nous avions des limites de performances. En Suède, je n’étais pas satisfait et au Mexique, nous avons eu des problèmes de fiabilité qui m’ont énervé. De ces événements, nous obtenons toute la motivation dont nous avons besoin pour nous reprendre. Nous devons respecter notre conseil d’administration qui nous permet de participer au championnat et d’être professionnel. Nous devons nous concentrer et comprendre ce que nous pouvons améliorer. »

Mais dans ces moments exceptionnelles, l’intérêt sportif importe peu et Andrea Adamo a voulu rassurer tout le monde sur l’état de santé de son équipe.

« La chose la plus importante à dire est que tout le monde va bien, ou au moins autant que possible dans les circonstances. Notre entreprise est située en Bavière, fermée depuis la semaine dernière. Nous avons été obligés de limiter nos activités, mais en réalité, nous avions déjà pris quelques mesures avant cela pour réagir à cette situation qui a rapidement évolué. La santé et le bien-être de notre personnel sont la priorité absolue. »

Malgré ce confinement imposé, le travail continue pour certains employés avec du télétravail possible dans des secteurs particuliers.

« Heureusement, nous vivons à une époque où la communication via des outils virtuels est très avancée et efficace. Nous convoquons de temps en temps des réunions; nous avons accès aux serveurs, et nous essayons de nous tenir à jour. C’est loin d’être une situation optimale, mais c’est aussi loin d’être le plus gros problème auquel le monde est actuellement confronté. Nous devons rester détendus et être prêts pour quand les choses recommenceront, ce qu’ils feront. »

Dans cette période, le directeur italien prend également des nouvelles régulières de ses équipages : « Je suis en contact permanent avec les équipages et les pilotes, quelle que soit la catégorie, échanger des messages WhatsApp ou simplement vérifier que tout va bien. Ils font tous partie de Hyundai Motorsport, alors j’essaie de les tenir à jour. Nous sommes tous membres de l’entreprise, nous devons donc tous être impliqués dans ce qui se passe. »




S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
jimmie
jimmie
2 mois il y a

Personne ne sait actuellement quand le championnat pourra repartir. Les équipes ne pourront voyager que lorsque la planète sera en sécurité, ce qui va demander plusieurs mois. Comme le dit Adamo, en fait il n’y a que le Monte Carlo qui s’est déroulé normalement. Au mieux le championnat ne pourra comporter que huit rallyes, neuf si un report peu s’opérer en novembre ou décembre. Une annulation du championnat 2020 ne serait pas tant une surprise. Je ne l’espère pas mais j’ai bien peur que ce soit très compliqué.

natlin
natlin
2 mois il y a

il me fait penser a provera de peugeot qui parlait comme ca, je prefere makinen ou wilson qui connnaissent le wrc , le terrain quoi!