Bouffier et Ogier ont eu chaud




Si Bryan Bouffier et Sébastien Ogier ont signé un superbe doublé au Monte-Carlo, les deux hommes sont passés proches de la correctionnelle à plusieurs reprises....

e-37480">
Voici quelques vidéos qui en témoignent…





Evans en bonus au même endroit que Bouffier





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. didjji dit :

    en tous cas moi il mon bien fait rêver et tous autant qu’il sont quel superbe rallye et même si ogier est vraiment en forme il a fallut qu’il s’agace vraiment pour la victoire le rallye m’a toujours passionner mais la quelle joie il sont tous très en forme et tous très bon, vivement la suite sa s’annonce bien !

  2. briwan dit :

    chanceux ogier dans l’es-9!! il aurait pu y laisser un demi-train arriere gauche……

    • Georges dit :

      Les voitures d’aujourd’hui sont quand même très solides, d’autant plus celles des pilotes d’usines.

      J’ai eu la même mésaventure dans Sisteron il y a quelques années, à une vitesse bien moindre, mais le demi-bras arrière n’a pas aimé, et la voiture s’est mise à rouler en crabe.

  3. leelabradaauto dit :

    j’ai fait partie de ceux qui n’ont fait le déplacement cette année (cause capital points permis conduire) , alors MILLE MERCI !!! à la réactivité de rallye-sport pour des infos super actualisés.
    si on ne voit pas rallye-sport.fr, on a bien du mal à suivre cette course pas comme les autres

  4. Sylvain dit :

    Si je peux me permettre, dans les chaleurs j’enlèverais celle du Perty pour Ogier, il est vraiment à 20 km/h, il n’y a aucune erreur de pilotage, juste une route de m… avec les mauvais pneus. Dans plein d’autres vidéos on voit qu’il cherche l’herbe ou le gravier en bord de route pour chercher un peu de grip, on voit une citroen faire un 360, des pilotes passer à 20 km au milieu d’un parking, bref c’est pas très risqué, et en fait aucun top pilote ne s’arrétera là !!! Pas comme dans Faye…

    Toutefois cette ES du perty est fondamentale pour le MC, les écarts se font là… sans cette ES Bouffier est au mieux 4ème à la fin de la première étape… D’ailleurs dans son interview sur wrc.com Ogier est assez clair il dit que si un des pilotes de 1er plan avait eu 4 neiges (et pas uniquement 2 comme Bouffier), le rallye s’arrétait là car le gars aurait mis 4 mn à tout le monde.

    Pour en revenir à ces chaleurs, le truc commun en fait c’est qu’ils sont tous en grosse attaque dans des conditions d’adhérence ingérables, ce n’est pas comme un passage au sommet du Turini en slick sur la neige : tu passes en seconde prrt-prrt, là ils sont sur de grosses accélérations, des appuis-contre-appuis, et la voiture peut vraiment aller dans tous les sens de façon irrémédiable. Il suffit d’un petit muret de protection sur une buse d’écoulement pour y laisser la voiture.

    La sortie de Kubica a contrario est un peu con-con car son tout droit n’est pas très vite…

    La deuxième étape du MC 2014 est l’une des plus dangeureuses que j’ai vues. D’ailleurs j’ai l’impression que l’on est de nouveau proche des niveaux de risques des groupes B : sur bcp de vidéos (et pas seulement sur le MC) on voit des choses incroyables et des spectateurs un peu partout… de mon point de vue, les morts sont très proches.

    Sur CE MC, les spectateurs sont à des tas d’endroits super dangereux… ils se placent tous pour faire des photos en évitant uniquement une espèce de « voie de fuite » dans les virages, comme si un pilote allait sortir « à la Kubica », sur la première tangente à la courbe du virage… non le gars va perdre le controle et le reprendre et le reperdre, bref sortir après…

  5. Benjamin dit :

    Cette vidéo là est pas mal aussi pour se rendre compte que ça n’a pas été une balade de santé, même pour le leader. Ca a l’air facile comme ça vu de l’extérieur, mais quel talent pour arriver au bout d’un tel rallye. Ce que ces pilotes font est fou, et ils nous régalent !

    http://www.youtube.com/watch?v=ZhO5HTybEkU

  6. leelabradaauto dit :

    preuve par 9 qu’il faut du bol pour arriver.
    Les choix de pneus sur des longues spéciales imposent obligatoirement des prises de risques. Personne n’y échappe.
    je me souviens ds la chartreuse à un temps , des concurrents stoppaient pour changer les roues.

  7. quoique... dit :

    deux bonnes autos,du talent a revendre,un poil de chance…ben ça fait un et deux au final d’un monte carlo un peu dingue…

  8. Kaizer Sauzée dit :

    Comme quoi la chance fait aussi partie du jeu…
    Suivant l’endroit où l’on se fait piéger, cela coûte plus ou moins cher.

  9. Kivala dit :

    Bravo à rallye-sport.fr pour avoir réuni ces pépites…!

  10. Kivala dit :

    Kubica, sors de ces corps…!