Rovanperä en panne, Evans et la Yaris Rally2 victorieux (Arctic)



Solide leader avant l’ultime spéciale de plus de trente kilomètres de l’Arctic Rally, Kalle Rovanperä a été trahi par la mécanique de sa Toyota GR Yaris Rally1.

Alors loin derrière son coéquipier finlandais, Elfyn Evans hérite donc de la victoire et s’impose devant la Yaris Rally2 de Mikko Heikkilä, victorieux d’un super duel face à la Skoda de Teemu Asunmaa, vainqueur au scratch l’an passé.

“Malheureusement, nous avons été contraints de nous arrêter dans la dernière spéciale de l’Arctic Rally en raison de difficultés techniques. Dommage que nous n’ayons pas pu terminer l’épreuve, mais nous avons réussi à faire beaucoup de kilomètres précieux en préparation pour la Suède et c’est le principal !” a commenté Kalle Rovanperä.

Le podium en Rally2 est complété par l’autre Yaris de Roope Korhonen, attendu en WRC3 cette saison.

Dans le top 10 au scratch à l’arrivée, les Japonais du programme Toyota ont haussé le rythme sur la fin, évoluant à huit dixièmes au kilomètre des meilleurs. Pénalité de sept minutes pour avoir reçu une aide extérieure sur sa Celica hors assistance, Jari-Matti Latvala termine finalement 20e.

Côté tricolore, Marc Amourette rentre dans le top 20 au scratch.

Classement général Final

Pos.PiloteVoitureChrono
1E.EvansToyota GR Yaris Rally1 
2M.HeikkiläToyota GR Yaris Rally2+5:02.3
3T.AsunmaaSkoda Fabia RS Rally2+5:09.6
4R.KorhonenToyota GR Yaris Rally2+5:38.0
5G.LinnamaëToyota GR Yaris Rally2+5:59.3
6B.KorholaHyundai i20N Rally2+6:39.8
7N.GrönholmSkoda Fabia R5+7:33.5
8A.RyktönenSkoda Fabia R5+7:55.5
9H.KogureToyota GR Yaris Rally2+8:53.5
10Y.YamamotoToyota GR Yaris Rally2+8:55.2

ES6-ES8 : Encore ouvreur aujourd’hui, Elfyn Evans n’est pas parvenu à suivre le rythme de Kalle Rovanperä ce matin.

Avant la dernière boucle de quatre spéciales, le Finlandais dispose de plus de trente secondes d’avance sur son coéquipier gallois. En Rally2, la bagarre est toujours aussi belle entre la Skoda de Asunmaa, et la Yaris d’Heikkilä.

Dans cette catégorie, Nikolay Gryazin a renoncé dans l’ES7 à cause d’un problème mécanique sur sa C3 Citroën Rally2.

Côté japonais, les performances sont moins bonnes qu’hier et l’écart au kilomètre grimpe maintenant à environ 1,5s/km. Dans le top 15 de cette catégorie, Marc Amourette reste le meilleur français au volant de sa C3.

Avec sa Toyota Celica du début des années 1990, Jari-Matti Latvala est un brillant 10e au scratch.

Classement général après ES8

Pos.PiloteVoitureChrono
1K.RovanperäToyota GR Yaris Rally1 
2E.EvansToyota GR Yaris Rally1+36.3
3T.AsunmaaSkoda Fabia RS Rally2+4:08.6
4M.HeikkiläToyota GR Yaris Rally2+4:13.6
5R.KorhonenToyota GR Yaris Rally2+4:41.7
6G.LinnamaëToyota GR Yaris Rally2+5:00.4
7B.KorholaHyundai i20N Rally2+5:26.1
8N.GrönholmSkoda Fabia R5+5:42.8
9A.RyktönenSkoda Fabia R5+6:08.6
10JM.LatvalaToyota Celica ST185+6:26.0

Jour 1

En cette fin de journée en Finlande, la spéciale nocturne de 19 km a fait de grosses différences en faveur de Kalle Rovanperä.

Seulement battu dans l’ES5, une spéciale de moins de quatre kilomètres, le Finlandais mène désormais avec plus de vingt secondes d’avance devant le Gallois Elfyn Evans, peu à l’aise ce soir au volant de sa Yaris.

Evans : “Ce n’est pas terrible pour être honnête. Nous avons changé des choses et ça n’a pas très bien marché. J’ai eu un peu de mal globalement et j’espère trouver d’autres choses pour demain. Le feeling n’était pas très bon, et en plus, il y avait pas mal de neige fraîche, donc le mélange des deux n’a pas aidé.”

En Rally2, la bagarre est passionnante entre la Skoda d’Asunmaa et les nouvelles Yaris du duo Heikkilä/Korhonen. Au volant de sa C3, Nikolay Gryazin reste en embuscade.

Du côté des japonais de Toyota, Kogure et Yamamoto sont séparés par seulement six secondes et évoluent à une seconde au kilomètre des meilleurs du Rally2. 26e du classement ce soir, Marc Amourette est le premier français devant les autres C3 de Julien France et Hervé Knapick.

Classement général après ES5 (Fin Jour 1)

Pos.PiloteVoitureChrono
1K.RovanperäToyota GR Yaris Rally1 
2E.EvansToyota GR Yaris Rally1+24.6
4T.AsunmaaSkoda Fabia RS Rally2+2:40.9
3M.HeikkiläToyota GR Yaris Rally2+2:46.1
5R.KorhonenToyota GR Yaris Rally2+2:59.3
6N.GryazinCitroën C3 Rally2+3:06.0
7B.KorholaHyundai i20N Rally2+3:11.8
8N.GrönholmSkoda Fabia R5+3:21.6

ES3 : Dans le troisième chrono du jour long de 26 km, Kalle Rovanperä a fait une belle différence et mène maintenant avec dix secondes de marge sur Elfyn Evans.

En Rally2, Mikko Heikkilä signe un premier scratch en Toyota et s’empare de la tête de la catégorie devant la Skode d’Asunmaa. Prétendants au podium, Lauri Joona et Georg Linnamäe ont tous les deux perdu du temps sur des sorties de route.

Côté japonais, Kogure signe un encourageant 6e temps dans la catégorie Rally2 à une demi-seconde au kilomètre du scratch.

ES1-ES2 : À l’issue des deux premières spéciales, soit moins de trente kilomètres, Kalle Rovanperä dispose d’une maigre avance sur Elfyn Evans.

Ouvreur devant son coéquipier finlandais, le Gallois a perdu seulement sept dixièmes dans le premier chrono, long de 22 km. Du côté des Rally2, une belle bagarre a lieu entre Skoda, Toyota et Hyundai ! Pour ses débuts en Yaris, Mikko Heikillä est bien dans le match face aux Skoda habituelles de Joona et Asunmaa.

Pour sa première hors asphalte avec la Citroën C3 Rally2, Nikolay Gryazin se bat en fin de top 10. Ce rallye est aussi à l’occasion de voir les espoirs japonais en action. Pour l’instant ils évoluent à environ 1,4s/km des meilleurs de la catégorie.

 Du côté des français, le meilleur d’entre eux, Marc Amourette, a signé le 18e temps de la catégorie dans l’ES1.





S’abonner
Notification pour
guest
48 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ben 07
Ben 07
28 jours il y a

Un abandon de Toyota (R1) sur casse !
…C’est peut-être ça la plus grosse nouvelles de cette course.

Ben 07
Ben 07
28 jours il y a

Après Lopez , Linnamae a apparemment aussi délaissé la i20 pour une autre R2 , la Yaris dans ce cas-ci ?
Si en plus Lindhom qui les avait rejoint dans le courant 2023 s’en est allé aussi ( il n’est pas repris sur le site officiel)… ça ne fait plus grand monde pour défendre la marque coréenne …