Neuville de peu (Sanremo WRC)



Moins de deux semaines avant le retour du WRC en Croatie, Thierry Neuville et Ott Tänak ont bataillé ce dimanche sur les spéciales du Sanremo.

Pour seulement 3s9, le pilote belge s’impose face à son rival estonien, les deux hommes se partageant les meilleurs temps.

Derrière les pilotes officiels, Pierre-Louis Loubet a très bien débuté avant d’être plus en difficulté sur la fin de course et les trois dernières spéciales. “Cela a été super, nous nous sommes régalés. C’est dommage d’avoir crevé dans la dernière spéciale de la boucle de cet après-midi. La deuxième boucle a été très difficile car c’est la première fois que je roulais en slicks sous la pluie. C’est quand même assez particulier de trouver le feeling, donc c’est une bonne chose pour la suite. Quand les conditions sont assez régulières, je ne suis pas trop loin mais là où ils sont forts, c’est qu’ils sont efficaces même avec des pneus pas adaptés aux conditions. C’est là où je dois vraiment progresser. Sinon, c’était bien ce matin avec le setup de base et après on a essayé des choses pour la Croatie, donc c’est bien” a commenté le français.


Scratchs : Tänak (4) – Neuville (3)
Leaders : ES1-ES2 : Neuville / ES4-ES5 : Tänak / ES6-ES7 (Fin) : Neuville

Classement Final

Pos.PiloteVoitureChrono
1NeuvilleHyundai i20 Coupe WRC 
2TänakHyundai i20 Coupe WRC+3.9
3LoubetHyundai i20 Coupe WRC+1:15.0
4PedroHyundai i20 Coupe WRC+5:26.2

Classement complet

ES6 (14,23 km) : Légèrement dominé par Ott Tänak en ce début d’après-midi, Thierry Neuville claque un sacré chrono dans l’ES6, prenant du même coup la tête de l’épreuve.

Sur les 14,23 km de cette spéciale, le belge a en effet devancé l’estonien de 6s1…et a pris la tête pour 2s6. Pour Pierre-Louis Loubet, cette fin de boucle est compliquée après avoir déjà lutté au premier passage sur cette spéciale globalement plus sale.

La dernière spéciale est programmée à 17h10.

ES5 (7,89 km) : Sur une spéciale bien dégradée après le premier passage, Ott Tänak est encore le plus fort, 7 dixièmes devant Thierry Neuville…désormais relégué à 3s5 de l’estonien au général. Derrière les officiels, Pierre-Louis Loubet est en plus en difficulté en lâchant 1s/km.

ES4 (11,70 km) : Comme au premier passage, et en améliorant son temps de 5s8, Ott Tänak signe de nouveau le scratch, confortant ainsi sa place de leader, 2s8 devant Thierry Neuville. Lâchant une demi-seconde au kilomètre, Pierre-Louis Loubet reste sur le même rythme que ce matin.

ES3 (14,23 km) : Battu dans les deux premiers chronos, Thierry Neuville signe son tout premier scratch pour deux petites secondes face à Ott Tänak alors que Pierre-Louis Loubet est plus en difficulté (+15s). Malgré ce meilleur temps, le pilote belge perd la tête de cette course après avoir écopé d’une pénalité de 10s pour un pointage en retard.

ES2 (7,89 km) : Encore un scratch pour Ott Tänak….4 dixièmes devant le leader Thierry Neuville. Encore auteur du 3e temps, Pierre-Louis Loubet concède cette fois 2s9 et se retrouve logiquement sous la menace d’Ott Tänak.

ES1 (11,70 km) : Sur une surface très humide ce matin et encore sous les gouttes en spéciales, les WRC ont lancé cette journée du Sanremo devant les concurrents du championnat d’Italie. Auteur du scratch, Ott Tänak vole malheureusement le départ et se retrouve avec 6s7 de retard sur Thierry Neuville au général. Troisième de cette spéciale à 5s9 du pilote estonien, Pierre-Louis Loubet occupe logiquement le deuxième rang provisoire à 3s6 du leader Neuville.




S’abonner
Notifier de
guest
26 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sylvain
Sylvain
28 jours il y a

Très très bonne séance d’essai pour Hyundai et pour Loubet, ils ont surement beaucoup appris… pas trop fair play, mais c’est ainsi… cela ne serait pas étonnant si les Hyundai étaient performantes aussi en Croatie.

Neuville a l’air désormais prêt. Au final il n’est pas si pénalisé que ça par son changement de copi : grâce aux DNF d’Ogier et Tänak, il est bien dans la course pour le championnat et devrait commencer à être lui aussi très compétitif.

seb73
seb73
28 jours il y a

Benny neuville gagne le rallye mais c’est Breen qui monte sur la plus haute marche
Bizarre comme tout ceci est bizarre