Vauthier de nouveau (Epernay)




Après avoir abandonné l’an passé, Alain Vauthier renoue avec la victoire à Epernay. Le pilote 206 s’impose devant Dominique Rebout qui découvrait sa 207 S2000 sur cette épreuve.

Nouveau podium en Coupe de France pour José Barbara avec la troisième place.

img_0323-3
èbre spéciale de Fleury avec ce fameux départ et la boucle dans les vignes. On repasse devant le départ. Endroit très prisé par les spectateurs. Peu de route de vignes pour terminer la spéciale. L’arrivée est en descente avec une succession d’épingles. Cette spéciale est également caractérisée par plusieurs allonges mettant les moteur à rude épreuve…

FAITS MARQUANTS
Après avoir abandonné l’an passé, Alain Vauthier renoue avec la victoire ici pour la neuvième fois. Le pilote 206 s’impose devant José Barbara qui repart encore sans succès d’Epernay.

« Deuxième à la régulière », Dominique Rebout a écopé de d’une pénalité d’1min40s pour un retard au départ de la dernière spéciale. Il termine finalement quatrième derrière Raphaël Bouchy.

Après une belle lutte face à Vincent Fairise, William Alcaraz l’emporte dans le groupe N alors que le groupe R est pour Eric Cunin qui a mené de bout en bout.

Aux portes du top 10, Damien Japiot s’impose en F2000.

REACTIONS DES PILOTES (Organisation)
Alain Vauthier : « Sébastien Loeb qui nous a survolé dans les spéciales, m’a dit hier soir lors d’un repas : « J’ai été neuf fois champion du monde, tu sais ce qu’il te reste à faire ! » C’est accompli ici avec 9 victoires. Vu que Rebout n’était plus derrière moi, j’ai assuré à la fin. Je voulais ce succès pour faire plaisir à ma fille. Il y a deux ans, elle m’attendait au point stop. Je m’en suis souvenu. J’espère que de là-haut, elle voit ça. C’est un moment chargé d’emotion. C’est un beau rallye et une super organisation que j’apprécie. »
José Barbara : « Le fait du hasard de conquérir la 2e place alors que j’étais destiné à la 3e. Je remercie Dominique de me l’avoir offerte ! »
Raphaël Bouchy : « C’est un jour formidable ! Cette 3e place est inespérée. Quatrième, c’était déjà bien ! J’ai dû rouler pour ne pas me faire attraper par Alcaraz. C’est un rallye très difficile. J’ai roulé de manière régulière et commis quelques bêtises. Il y a eu aussi ce souci avec la rampe de phares. »
Dominique Rebout : « Après le point stop de l’ES12, je me suis arrêté pour discuter avec Alain. Quand j’ai voulu repartir, la voiture n’a pas démarré. Une pièce de contacteur électrique à deux balles a cédé. Il a fallu réparer en trouvant un branchement direct. On a pointé avec 10min de retard au contrôle horaire. La voiture a fonctionné ensuite. C’est dommage, on a fait une belle course. Je n’ai pas fait d’erreur. »
Willy Alcaraz : « J’ai cassé la boîte de vitesses ou le pont à 500m de l’arrivée de la dernière spéciale. Dans la précédente, j’avais roulé crevé sur 2 km. Je gagne le Groupe N pour 10s. En fait, je n’ai connu qu’un tour clair durant ce rallye avec des spéciales magnifiques, une bonne organisation, un public sympa. On reviendra ! »
Hervé Gaidoz : « C’est un bon week-end. Je ne pensais pas terminer dans cette position vu le plateau ! »

Classement ES14 / Classement Final (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Loic dit :

    Triste commentaire de Vauthier …

  2. Arthur dit :

    L’auto ne démarrait plus.
    Arrivé au pointage de l’ES avec 9 minutes de retard donc 10 s de pénalité par minutes de retard .
    Apparemment il est 4 eme

  3. panet dit :

    Arthur
    Pourquoi il va prendre 1min30 !

  4. guigui maxi! dit :

    Superbe rallye encore une fois! À l’année prochaine! 😉

  5. Arthur dit :

    Rebout va écoper de 1min30 de pénalité !