Ogier en solitaire (Mexique)




En tête avant la dernière étape en 2011 et victorieux l’an passé, Sébastien Ogier signe sa deuxième victoire au Mexique, son dix-huitième succès en WRC.

Le français s’est vite retrouvé seul en tête du rallye. Dès le départ, Jari-Matti Latvala ne pouvait pas rivaliser en balayant la route le premier jour.

e-à-queue. Deux points pilote et quatre points constructeurs s’envolent dans ce dernier chrono.

En tête avant la dernière étape en 2011 et victorieux l’an passé, Sébastien Ogier signe sa deuxième victoire au Mexique, son dix-huitième succès en WRC.

Le français s’est vite retrouvé seul en tête du rallye. Dès le départ, Jari-Matti Latvala ne pouvait pas rivaliser en balayant la route le premier jour. Mads Ostberg a fait illusion lors de la première boucle avant de renoncer samedi matin.

Avec cette deuxième victoire de la saison, Sébastien Ogier reprend la tête du championnat pour seulement trois points face à Jari-Matti Latvala, second ici. Dans la Powerstage, le français a encore démontré qu’il était intouchable sur ce rallye.

A la troisième place, Thierry Neuville a su profiter des problèmes de ses rivaux pour offrir un podium inattendu à Hyundai. Manquant clairement de performance, la i20 WRC a prouvé qu’elle pouvait être fiable…jusqu’à un certain point. Sur la route du podium final, Neuville a du s’arrêter à cause d’un problème de radiateur. Finalement, le belge a pu pointer à l’heure pour célébrer ce premier podium.

Du côté de M-Sport, on peut se réjouir de la quatrième place d’Elfyn Evans mais regretter aussi le problème de Mikko Hirvonen qui pouvait jouer le podium.

Enfin, rallye catastrophique pour Citroën alors que tout avait bien débuté avec les deux DS3 dans le top 5 vendredi midi, mais le rallye venait tout juste de débuter.

En WRC-2, Yuriy Protasov l’emporte et conforte sa position de leader au championnat.

REACTIONS DES PILOTES
Hirvonen : « Je ne pense pas que ce sera le meilleur temps mais dans les trois premiers, pourquoi pas. J’ai vraiment un bon feeling avec la voiture maintenant. »
Atkinson : « C’était le but de terminer. Du moment où nous avons perdu du temps le premier jour, nous avons assuré en pilotant à 85%. Je suis content de notre week-end même si je sais que nous pouvons aller beaucoup plus vite. »
Guerra : « C’est mon meilleur résultat en WRC. Je suis très content. J’espère que mes sponsors me permettront d’être en Argentine. Terminer sixième, c’est fantastique. »
Prokop : « Ce résultat est fantastique pour nous. Nous n’avons pas eu de gros problèmes avec la voiture, je suis vraiment très content. »
Evans : « C’est une grosse expérience pour nous et nous avons fait de gros progrès pendant le week-end. Je pense déjà au Portugal et j’ai hâte. »
Neuville : « C’est vraiment incroyable pour l’équipe, on va déjà se contenter de ce résultat. »
Latvala : « C’était un bon rallye pour nous, je n’ai jamais terminé second au Mexique. »
Ogier : « Je n’ai pas peur d’être premier sur la route au Portugal, c’est bon signe. Je tiens à remercier l’équipe, nous avions vraiment une voiture parfaite, j’ai pu attaquer tout au long du rallye. J’étais très énervé après mon erreur en Suède, nous avons bien réagi. »



Classement ES22 / Classement final (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. RP14 dit :

    Toujours intéressant à voir, le debriefing WRC est visible sur le site de Motors TV.

  2. GIBUS dit :

    c’est surtout le pilote qui est supérieur il serait encore chez citroen il gagnerait

    • Kaizer Sauzée dit :

      Ogier est un vrai atout, c’est vrai, mais la polo est aussi un « gros » cran au dessus. Le budget y étant pour beaucoup également.
      Ce qui est dommage, pour nous spectateurs, c’est d’avoir 2 des meilleurs pilotes du moment dans la même équipe. En embauchant Latvala, VW tue la concurrence (comme ces footbaleurs payés des fortunes pour rester sur le banc de touche) mais ne remonte pas l’attrait pour la discipline, par manque cruel de suspens. Seuls les passionnés suivent pour le reste du plateau, mais çà n’amène pas, ou peu, de nouveaux spectateurs dans les médias généralistes, vecteurs d’argent frais et de nouveaux sponsors.
      Latvala chez Citroen, par exemple, çà rendrait les rallyes beaucoup plus intéressants. Mais les finlandais semblent se résigner à la 2ème place ces dernières années, ne trouvant pas de solutions pour contrer les français.

      • RP14 dit :

        Effectivement si Ogier était encore au volant de la DS3, Citroën gagnerait encore des rallyes. Par contre si Latvala était chez Citroën sans pilote de référence (comme Ogier chez VW) pas sûr qu’il soit aussi performant qu’il ne l’est actuellement avec la Polo, je pense que le fait de travailler dans la même équipe que Seb Ogier lui permet de mesurer tout le travail qu’il doit fournir pour atteindre son niveau. Latvala a commencé un cycle de travail à long-terme avec un préparateur mental, mais je pense que pour 2014 Ogier aura encore quelques victoires d’avance sur lui. 9 victoires à 1 en faveur d’Ogier en 2013, si ça évolue en 9-4 ou 8-5 cette année, ce sera déjà une belle progression pour le Finlandais.

  3. Bruno dit :

    Avec de chouettes spéciales de 50 km, le Mexique a un côté endurance qui n’est pas déplaisant, surtout avec la disparition de l’Acropole. Ceci dit n’embellissons pas le tableau : Citroën est sur le départ, M-Sport n’a pas de sponsor-titre, tandis que VW est arrivé avec des moyens illimités, et en plus la Polo s’est avérée d’entrée supérieure à ses rivales. Sans Loeb, elle aurait gagné tous les rallyes l’an dernier sauf le rallye d’Allemagne, à cause de deux erreurs de pilotage sur sol mouillé… Malgré le podium final, l’écart montre que Hyundai a beaucoup de travail (d’autant que Neuville semble avoir très très bien piloté, pas d’erreurs alors qu’il déclarait souvent à l’arrivée avoir attaqué) et ils ne seront sans doute pas dans le coup avant 2015. En plus VW a le meilleur pilote du moment avec Ogier, l’un des plus rapides et expérimentés avec Latvala, et un espoir réellement prometteur avec Mikkelsen. En face, Ostberg et Meeke doivent se donner à 100%, multipliant donc les risques de sortie éliminatoire n’est jamais loin. Hirvonen et Sordo on connaît leurs limites. Tanak montre un potentiel intéressant mais doit retrouver un vrai volant en WRC, il paie cher sa saison d’apprentissage « peut mieux faire » de 2012. Evans marque des points en finisseur, c’est bien car c’est ce qu’on lui demande, mais il a encore tout à montrer en termes de pointe de vitesse. Novikov n’a pas su saisir sa chance. Bref VW a tout pour jouer tout seul cette année, faut s’y habituer…

  4. Patlai dit :

    Une trentaine de partants et encore un beau suspense .Le 2° à plus d’1 mn , le 3° à 5’30 , le 10° à….1/2 heure . Ca peut intéresser quelqu’un ce genre de course ?

    • Kivala dit :

      Oui ! Quelle importance, les écarts à l’arrivée, dans l’absolu ? Tous les grands rallyes mythiques du Championnat du Monde, dont certains ont malheureusement disparu (l’East African Safari) ou sont passés en ERC (l’Acropole) se clôturaient fréquemment sur de gros écarts, parfois très supérieurs à ceux de ce rallye du Mexique 2014. Que prouvent en effet de gros écarts :
      1- que le parcours du rallye était très sélectif, à l’opposé d’un rallye régional;
      2- que les pilotes officiels se sont livrés à fond et ont pris beaucoup de risques, parfois durement sanctionnés;
      3- que le rallye était suffisamment long pour représenter un véritable défi, à la hauteur des retombées d’un titre de Champion du Monde.

      Ce qui compte, ce sont les écarts sur chaque spéciale, à chaque partiel des longues spéciales, et là on a été servi, il y a toujours eu de la bagarre et du suspens.

      De plus, si le rallye Dakar a désormais une plus grande notoriété que la plupart des rallyes du WRC, ce n’est certainement pas parce que les écarts à l’arrivée sont minimes. Bien au contraire. Ce n’est pas un exemple à suivre pour le WRC, bien évidemment, mais cela prouve que le public ne se soucie pas des écarts à l’arrivée, mais plutôt de bien d’autres éléments…

      • makkarinen dit :

        Commentaire réaliste de Kivala.Les purs se contentent des vidéos sur lesquelles personne n’a l’air de se trainer!allons Patlai sois bon public.

      • Sylvain dit :

        Meuh non, cela serait passionnant si à gagner facile c’était LE plus grand pilote de tous les temps 😉

        Par contre, une petite réflexion (sérieuse) sur la compétitivité du rallye WRC serait intéressante… car effectivement le 3ème qui est a une éternité… le second qui ne peut pas vraiment défendre ses chances à cause la position sur la route, ça veut dire quoi en terme de bagarre?!?

        Je ne suis plus d’assez pres pour avoir une vision sur la saison complète, mais comme ça a priori je dirais que le rallye WRC offre un suspens très limité sur pas mal de rallyes.

        A part 2 ou 3 rallyes très spécifiques et 2 ou 3 concours de circonstances, combien de fois Ogier pourrait etre plus loin que second?

        • RP14 dit :

          Peut-être que si Ogier ouvre la route le premier jour, ce qui sera le cas tant qu’il sera en tête du championnat, il arrivera à rester 2ème et en course pour la victoire pour le 2ème et le 3ème jour où l’ordre de départ lui sera plus favorable. Je veux dire que Seb Ogier, même en ouvrant la route sur un rallye terre parviendra sans doute à rester à 15-20 secondes de Latvala (2ème sur la route en principe) et là on aura des rallyes un peu plus disputés, mais toujours entre 2 VW.

  5. rally kid dit :

    quentin gilbert:radiateur d’eau perçé!

  6. natlin dit :

    3 victoires pour wv en 3 rallyes , que dire de plus! les pilotes sont complementaires et capables de gagner tous les rallyes cette annee, neuville beau rallye,surtout la deuxieme moitie, premier podium encourageant pour lui, a confirmer sur des terrains classiques, evans impeccable, son meilleur resultat en wrc avec une marge de progression importante, citroen la cata, aucune voiture dans le top 5!

  7. FranceWRC dit :

    Atkinson « nous avons perdu du temps le premier jour » Si c’était que le 1er jour. j’espère que hyundai va pas gober ça et le remplacer par bryan bouffier !

    • king rallye dit :

      Bouffier ne sera pas pris car le but de Hyundai étant de vendre des voitures la FRANCE est déjà un bon marché pour eux alors que l’Australie non. C’est triste mais réaliste!

      • Kivala dit :

        Oui, l’addition Atkinson (Australien) + Paddon (Néo-Zélandais) prouve que le marché de l’Océanie dans son ensemble compte beaucoup pour eux. Dommage pour Bryan, mais ce n’est pas la 1ère fois que les objectifs commerciaux prennent le dessus sur le talent des pilotes…

    • briwan dit :

      de toute façon vu les choix de Hyundai, Atkinson ,paddon… ca laisse perplexe… je pense que sordo sur une saison complète aurait pu faire progressé est s’habitué a l’auto!! en vue de pourquoi pas un bon résultat sur l’asphalte.. c’est dommage car Hyundai a les moyens financiers pour développé cette i-20 est peut etre allez cherché v-w!! mais avec de mauvais choix…..

    • Kaizer sauzée dit :

      La i20 de cette année est un peu comme la fabia d’Ogier en 2012, une anne de tests et de développement. La saison prochaine verra le nouveau et définitif modèle.
      Le fait que les 2 autos aient terminé est encourageant et la 3ème place de Neuville un soulagement qui fera plaisir aux financiers…
      Sa 3ème place conforte Neuville au sein du team et fait taire certaines rumeurs. Elle doit aussi le rassurer sur lui-même et sur le choix qu’il a fait.
      Les choses se mettent en place, doucement, mais surement.
      Et en plus j’avais mis neuville dans mon pronostic !!! Yeessssss !

      Pour Bouffier, ils ont déjà un pilote européen et francophone, ils n’ont donc pas besoin de lui.

      Pour les VW, çà déroule, sans trop de soucis.

      Pour les Ford c’est pas la joie. Hirvo a l’air un peu plus réveillé car il n’avait plus de problèmes de pression à gérer vu son soucis du 1er jour.

      Mais pour les Citrons c’est la cata, le bouillon, la bérézina. Les années Loeb sont vraiment loin et la saison promet d’être difficile.

      Qu’est-il arrivé à Quenti Gilbert ? On a pas eu d’infos, ou je les ai pas vues…

      • Rallyman84 dit :

        Ne jetons pas trop la pierre sur les pilotes Citroën quand même, pour l’instant ils font un bon début de saison avec notamment d’excellents résultats au Monte Carlo!
        Attendons le Portugal pour se prononcer, c’était le premier rallye terre de la saison et la première fois au Mexique pour Meeke, sans compter le fait qu’Ostberg découvre encore la DS3…

        • Kivala dit :

          C’est vrai, les Citroën m’ont plutôt surpris favorablement :
          – Ostberg a remporté 5 spéciales, dont le morceau de bravoure du rallye, la fameuse Guanajuatito de 55 km (empêchant VW de réaliser un triplé, c’est dire l’ampleur de l’exploit !), et a mené le rallye de la fin de l’ES3 à la fin de l’ES6, jusqu’à ce qu’il commette un erreur somme toute bénigne mais suffisante pour le forcer à l’abandon;
          – Meeke a remporté une spéciale alors qu’il découvrait le rallye (une SS, mais n’empêche), et pour un novice sur ce terrain il n’a jamais été largué. Sa propension à commettre des boulettes a malheureusement pris le dessus, mais Mikkelsen n’a pas fait mieux et personne n’accable ni le pilote ni le constructeur.

          Supposons qu’Ogier et Latvala soient chez Citroën et que ce soit VW qui ait été obligé de se « contenter » de 2 pilotes qui ont encore tout à prouver : est-on certain que les résultats seraient les mêmes ? Rien de moins sûr. Citroën se reconstruit, et je trouve que ça se passe nettement mieux que ce que je craignais…

          • didier dit :

            Non je ne pense pas que Citroen se reconstruit dans ces conditions. On change les pilotes chaque année. Le temps perdu profite aux autres

          • Kivala dit :

            En attendant, didier, reconstruction ou pas reconstruction, seul Ogier a réellement dominé les Citroën en vitesse pure : si Ogier a remporté 14 ES, Latvala n’en a remporté que 2 contre 5 à Ostberg, et chez les « novices » (au Mexique) Mikkelsen n’en a remporté aucune contre 1 à Meeke. Et si Ostberg est allé à la faute, c’était pour tenter de suivre le rythme d’Ogier, pas pour tenter de rester devant Latvala. Donc la Citroën n’est pas intrinsèquement inférieure à la VW, ce sont les couples Ostberg-Citroën et Meeke-Citroën qui sont (pour le moment) inférieurs au couple Ogier-VW. Laissons-les prendre de l’expérience au volant de la Citroën pendant une saison complète, comme c’est déjà le cas pour les 3 pilotes VW dont néanmoins 2 d’entre eux ont remporté moins d’ES que les pilotes Citroën (3 aux 2 VW contre 6 aux 2 Citroën).