ES3- Margaillan incisif (Castine)



ES3- Cazillac (19 km) à partir de 12h29 (Samedi 04 Mai 2019)

Après les deux premières spéciales du rallye, Thibault Durbec mène les débats mais Mathieu Margaillan, leader en R5, n’a pas dit son dernier, la Skoda Fabia pointant à seulement une seconde de la Citroën DS3.

FAITS MARQUANTS

Suite à un soucis avec la course des VHC, la dernière spéciale de cette boucle s’est élancée avec 24 minutes de retard selon la direction de course. Les premiers concurrents confirment que la pluie fait son apparition au fil des passages dans la première portion de la spéciale.

Excellent depuis le départ, Mathieu Margaillan confirme son meilleur temps de l’ES2 avec une nouvelle victoire de spéciale. Le pilote de la Skoda Fabia fait coup double en prenant les commandes du classement général pour 8.5 secondes face à Thibault Durbec. Premier sur la route, le leader du championnat a souffert du balayage ce matin.

Sur la dernière marche du podium, Lionel Baud accuse déjà plus de 25 secondes de retard. Le pilote de la Citroën DS3 WRC a été ralenti par des soucis de radio toute la matinée.

Malgré un gros choc dans la dernière partie de la spéciale, Arnaud Mordacq termine cette première boucle à une belle sixième place au classement général. 

REACTIONS DES PILOTES (FR-MediaLive)

Durbec« Ce n’est pas évident de garder le rythme. Cette spéciale est très dure. Les notes sont primordiales. On peut faire beaucoup mieux. »
Baud« Ca ne va pas. Je n’ai pas de radio depuis ce matin. »
Baudoin« On a fait un léger tout droit. C’est compliqué, la spéciale est longue, il faut tenir le rythme. »
Margaillan« Pour un premier passage, c’est bien. La première boucle a été parfaite. »
Dinkel« Pas si simple, j’ai fait quelques erreurs et les spéciales sont vraiment étroites. »
Falco« C’est chaud au volant, c’est chaud dans les notes. »
Manzagol« Un peu dur, mais on se régale et on essaye de prendre nos marques. »
Raoux« Ce n’est pas facile avec un seul passage de reconnaissances. »
Dubert« Une petite crevaison sans prendre de corde, à 7 kilomètres de l’arrivée, c’est comme ça. »
Feraud« C’est mieux, on prend du plaisir. »
Beaubelique« Difficile encore un fois, on découvre sur ces routes où on n’a pas le droit à l’erreur. »
Mordacq« On a tapé quelque chose à droite. Ca a tapé fort et ça a bien décollé. Apparement on n’a pas crevé. »

PROCHAINE SPECIALE : ES4- Cuzance (11.1 km) à partir de 14h47 (Vendredi 04 Mai 2018)

Classement ES3 / Après ES3 (19 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *