ES3- Cuoq toujours (Lyon-Charbo)




On retrouve encore le même trio dans cette troisième spéciale. Derrière Jean-Marie Cuoq, David Salanon est cette fois plus rapide que Lionel Baud.

L’écart entre les deux Fiesta est de 4s9.

s-bleu">PROFIL (par Manu Guigou) :
Le profil de la spéciale est vraiment très large et très rapide en trajectoire. On débute en descente et on commence par un long virage à droite qui referme. Ce même profil se poursuit avant de débuter un fond de vallée très rapide sur la D24. Il s’agit d’enchaînements sur le 4e ou 5e rapport, entrecoupés de chicanes naturelles (virages en 3). Puis, on remonte progressivement jusqu’au changement de direction de Montrottier avant d’attaquer la dernière descente. Cette dernière est moins rapide mais tout autant en trajectoire. On y retrouve la célèbre bosse après le Grand Pitaval qui passe à fond si l’on est sur la bonne trajectoire.

FAITS MARQUANTS
On retrouve encore le même trio dans cette troisième spéciale. Derrière Jean-Marie Cuoq, David Salanon est cette fois plus rapide que Lionel Baud. L’écart entre les deux Fiesta est de 4s9.

A la quatrième place, Pierre Roche reste en bagarre face à Pascal Trojani.

Dans le trophée Michelin, Gilles Nantet creuse l’écart face à Patrick Rouillard. En S2000, Franck Lions fait de même face à Pierre Ragues.

Dans le groupe R, Jean-Charles Beaubelique mène largement devant les R3 de Carret et Pelamourgues.

La pluie est arrivée après le passage d’une vingtaine de concurrents. En slicks, Manu Guigou perd la tête du groupe N pour six dixièmes face à Fabrice Morel.

En championnat Junior, on assiste à un troisième changement de leader en trois spéciales. Gabriel Lieffroy habitué de ce championnat mais en Twingo R1 prend l’avantage pour deux secondes sur Yohan Rossel, un des deux Rallye Jeunes.

Dans l’Opel Adam Cup, Rémi Jouines enchaîne avec un troisième scratch consécutif pour mener devant Jean-René Perry et Florian Bernardi.

L’ES4 est annulée pour des « raisons de sécurité liées au placement du public ».

PROCHAINE SPECIALE : ES5- Lyon Gerland (1,95 km) à partir de 19h30 (Vendredi 18 Avril 2014)

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Jean-Marie Cuoq : « Il y avait par endroits un chouya d’humidité. J’ai peut-être été un peu trop prudent. »
2. Gilles Nantet : « Ca ne va pas trop mal. On avait fait un choix de pneus pour la pluie et c’est bien. »
3. Pierre Roché : « Je suis resté en pneus durs et ce n’était pas facile avec les plaques d’humidité. »
5. Lionel Baud : « On a assuré, j’ai trouvé que ça glissait un peu sur la fin. »
7. Eric Rousset : « A cause de l’adhérence précaire, j’étais un peu contracté. »
8. David Salanon : « Par rapport à l’avance qu’a Jean-Marie en roulage sur moi, l’écart est cohérent. »
9. Pascal Trojani : « C’était un peu glissant. »
10. Olivier Marty : « Je suis un peu déçu, je pensais faire mieux. J’ai pas mal attaqué. »
14. Alain Blaser : « C’était un peu chaud, il y a eu des pertes d’adhérence. »
18. Franck Lions : « C’était glissant au départ. Malgré les pneus durs, on fait un bon temps. »
23. Pierre Ragues : « Je reçois pas mal. C’était un peu mouillé dans les premiers kilomètres. L’expérience me manque dans ce genre de situation. »
25. Patrick Rouillard : « Quand on est partis, il pleuvait au départ. »



Classement ES3 / Classement Après ES3 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *