ES3- Scratch de Cuoq (Touquet)




Dans ce premier long chrono du rallye, Jean-Marie Cuoq reprend 2s9 à Julien Maurin et revient à 4s4 du leader.

Pour Eric Brunson, une quatrième victoire consécutive s’éloigne après avoir perdu plus de trente secondes.

: Spéciale en très grande partie nouvelle qui est un mélange de morceaux déjà réalisés les années précédentes à l’endroit ou à l’envers. A plusieurs reprises, les spectateurs pourront observer un double passage dans un croisement. Spéciale de nuit au deuxième passage pour un chrono encore très rapide avec une alternance de VO poussiéreux et de routes larges. Sur la fin passage vers Tigny-Noyelle. A cet endroit-là, il y a une longue courbe à gauche qui finit par une épingle droite.

On repart dans l’ordre du classement.

FAITS MARQUANTS
Dans ce premier long chrono du rallye, Jean-Marie Cuoq reprend 2s9 à Julien Maurin et revient à 4s4 du leader. Pour Eric Brunson, une quatrième victoire consécutive s’éloigne après avoir perdu plus de trente secondes.

Le pilote Ford perd même deux places au profit de Pierre Roche et Quentin Gilbert auteur d’un superbe deuxième temps.

Du côté des Porsche, Patrick Rouillard devance toujours Gilles Nantet mais pour seulement six secondes.

A la dixième place, Manu Guigou leader du groupe N prend l’avantage sur Stéphane Lefebvre pour huit secondes alors que les deux hommes ont effectué un tout-droit.

En 208 Rally Cup, Charles Martin signe le scratch provisoire et revient à quatre secondes de Stéphane Lefebvre. Alors quatrième dans cette coupe, Cédric De Cecco a du renoncer sur un problème mécanique.

A noter le bon huitième temps de Jean-Charles Beaubelique qui fait rouler la première voiture de la catégorie R5 en France.

Dans l’Opel Adam Cup, Romain Fostier domine toujours devant Pierre Marche et Jean-René Perry.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
Julien Maurin : « Je suis beaucoup trop au rupteur, ce n’est pas facile là où il y a de la terre. Le grip change pas mal. »
3. Jean-Marie Cuoq : « C’est une spéciale rapide sur laquelle il est difficile de faire des écarts. »
5. Eric Brunson : « C’est une spéciale très difficile avec beaucoup de cailloux et de la terre. Mais je prends plaisir avec l’auto. »
6. Pierre Roché : « Je pense avoir fait un meilleur choix de pneus que ce matin. »
7. Lionel Baud : « Je suis toujours pénalisé par ces pertes de puissance moteur. On fait ce qu’on peut. »
19. Patrick Rouillard : « Il y a beaucoup trop de terre. Il y a beaucoup de vibrations et je n’arrive pas à trouver de la motricité. »
2. Gilles Nantet : « J’ai fait un tout droit, demi tour calé, je me suis fait piéger avec l’ABS sur la terre. »
8. Quentin Gilbert : « J’ai été un peu gêné par Gilles que j’ai doublé. »
27. Xavier Pruvot : « C’est une belle spéciale, très rapide. Sur un freinage tardif, je me suis rattrapé au frein à main. J’ai fait plaisir aux spectateurs. »
63. Stéphane Lefebvre : « Je suis allé dans un champ dans le premier kilomètre et ensuite j’ai roulé sur un faux rythme. Même dans ma position, il y a beaucoup de terre. »

PROCHAINE SPECIALE : ES4- Le Touquet Front de Mer (2,3 km) à partir de 18h23 (Vendredi 14 mars 2014)


Classement ES3 / Classement Après ES3 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jeff34130 dit :

    Jamais vous parlez de l’espoir échappement 2013. A bon entendeur…

  2. natlin dit :

    assez previsible pour brunson, nouvelle auto, alors que maurin et roche ont deja 2 ans d’experience, et cuoq 1 annee

  3. jewel dit :

    Jean-Charles Beaubelique à déjà rouler et gagner en 2014 La Fougère(33) avec cette voiture qui ressemble beaucoup à une petite WRC point de vue moteur et comportement chassie .

  4. makkarinen dit :

    Qu’est il arrivé a BONATO dans la 3 ?