ES8- Bagarre pour la 2e place (Vaucluse 2013)




Alors que Jean-Marie Cuoq compte toujours une grosse marge en tête, la seconde place reste très indécise.

id="more-35783">
FAITS MARQUANTS
Alors que Jean-Marie Cuoq compte toujours une grosse marge en tête, la seconde place reste très indécise.

Auteur de son troisième scratch du rallye, Lionel Baud revient à seulement neuf dixièmes d’Antoine Méo.

En S2000, Stéphane Pellerey conserve 25s d’avance sur Jérôme Jacquot malgré des problèmes de boîte sur sa 207.

Dans le top 10, Stephan Codou domine toujours le groupe N alors que le groupe R est pour Dominique Bruyneel.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) : « J’ai été prudent, j’ai un souci de passage de vitesses. Il faut que je les passe à la main.… »
4. Lionel Baud (Ford Fiesta WRC) : « On a réglé l’auto. On a travaillé sur les différentiels. Dans le serré je suis dans le coup, ça marche bien… »
8. Antoine Méo (Citroën DS3 WRC) : « J’ai été un peu hésitant dans les parties abordées à l’aveugle car ça va vraiment vite… »
5. Paul Chieusse (Peugeot 307 WRC) : « Ce matin, j’ai encore eu des soucis de boîte mais là tout a fonctionné… »
10. Stéphane Pellerey (Peugeot 207 S2000) : « Je n’arrive pas à rentrer les vitesses. Suite à mon problème tout à l’heure, nous avons débranché un capteur, ça à l’air d’aller mieux… »
2. Jérôme Jacquot (Peugeot 207 S2000) : « Je mets 12 secondes dans l’ES7 à Stéphane, il m’en met 10 dans celle-là, on est presque à égalité… »
9. Richard Doux (Citroën Xsara WRC) : « Je n’arrive pas à descendre les rapports, et je cale dans le serré… »
14. Serge Gillouin (Subaru Impreza Gr.A) : « Je ne m’applique pas assez, mais je me fais plaisir… »
20. Stephan Codou (Subaru Impreza) : « Je me suis régalé… »
3. Dominique Bruyneel (Subaru Impreza R4) : « Ca devient piégeux sur la partie asphalte car ça devient mouillé… »
11. Jean-Pascal Besson (Peugeot 307 WRC) : « Je suis allé tout droit dans les vignes au début de la spéciale. Ca glissait sur le goudron… »
49. Jean-Baptiste Dunand (Citroën Saxo T4) : « Je me suis appliqué. J’assure quand c’est piégeux… »
37. Noël Tron (Peugeot 208 R2) : « Je suis un peu esseulé, je ne prends pas de risque. Ce n’est pas évident de trouver les points de freinage avec cette auto qui freine très fort… »



Classement ES8/Classement après ES8 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *