L’ERC conserve son format de 8 manches




Réduit de dix à huit épreuves l’an passé, le championnat ERC conservera ce format la saison prochaine pour une saison disputée de mars à octobre.

Comme la saison passée, le championnat débutera au Portugal avec l’Azores Airlines Rallye fin mars et prendra fin début octobre en Lettonie. Entre ces deux manches, l’ERC retrouvera l’asphalte du Rally Islas Canarias (3-5 Mai) alors que les autres épreuves ne seront dévoilées que le 6 décembre prochain lors du conseil mondial du sport automobile.

« Nous sommes ravis d’annoncer les premiers détails du calendrier ERC 2018 et sommes impatients de dévoiler le calendrier complet de huit manches en temps voulu.

Ouvrir le championnat pour la première fois aux Açores au mois de mars, est un gros succès pour nous et nous sommes très heureux de pouvoir profiter de cette nouveauté pour lancer l’ERC du mieux possible avec l’une des épreuves les spectaculaires de l’année. Nous sommes également ravis de conclure l’année par le rallye Liepaja ce qui annonce déjà une 66e saison très excitante en ERC. » a commenté Jean-Baptiste Ley, co-ordinateur du championnat ERC.

Afin de ne pas rencontrer en compétition avec le championnat du monde comme cette saison, le rallye de Lettonie se disputera une semaine plus tard qu’en 2017 où le rallye de Catalogne était « tombé » le même week-end, limitant forcément la médiatisation de l’épreuve ERC.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Corneto dit :

    Réduit à 8 épreuves, sans épreuves ni françaises ni mythiques comme le Monte Carlo… Ce championnat reste très peu intéressant pour le grand public, et je dirais même pour le public rallye dans sa globalité. Il est surtout orienté très à l’Est pour faire un genre de WRC bis… étant donné que même le WRC est encore très européen par les pays parcourus (il manque des spéciales en Amérique du Nord, Asie et Afrique) et les pilotes en lice. Heureusement que Toyota et Hyndai sont présents pour varier un peu. Bref, pour en revenir à l’ERC, sur deux ou trois étapes en plus de l’année ils pourraient s’accoler au championnat du monde (Sardaigne, Corse, Allemagne…) ou d’autres étapes d’Europe de l’Ouest conséquentes (Rallye d’Alsace, de San Remo…). Enfin bref. Un coup d’épée dans l’eau.

  2. Kivala dit :

    Si la Lettonie conclut de nouveau la saison début octobre et qu’elle commence en mars par les Açores – la rupture avec le Jänner semblant durable, c’est qu’ils ont momentanément renoncé à débuter la saison par un rallye hivernal. Il y a pourtant de nombreux rallyes nordiques garantissant un bon enneigement (l’Artic, le Finnskog, etc…), c’est bien dommage qu’ils ne trouvent pas un terrain d’entente avec ces organisations…

  3. Squadra 42 dit :

    Bonjour à tous pourquoi ne pas intégrer le championnat erc avec le championnat du monde des rallyes tout le monde serait gagnant constructeur sponsors médias équipage ,bien sure les épreuves se dérouleraient bien entendu sur la partie européenne