Malchanceux mais performant au Terre des Causses (Loïc Mattéi)




Si le samedi n’a pas permis au jeune pilote Corse de montrer son potentiel, le dimanche lui a été nettement plus favorable. Le résultat final...

niveau !

Un nouveau programme, le Championnat de France des Rallyes Terre; une belle auto, la Mitsubishi Lancer R4; la complicité d’un copilote expérimenté, Tony Barichella, sont autant de motivation pour permettre à Loïc d’étoffer son palmarès…

Après 10 longs mois sans poser les roues sur la terre, l’unique passage de reconnaissance ne permet pas une confiance totale. Malgré ce handicap, certes partagé par tous, Loïc et Tony ne se posent guère de questions et attaquent dès le premier chrono pour retrouver au plus vite des sensations : 11ème temps scratch. Mais leur notes sont perfectibles, il faudra les corriger à l’assistance pour espérer accrocher le top 5 !

Ils abordent la deuxième spéciale prudemment pour ne pas griller les étapes mais le rythme n’y est pas et le temps s’en ressent ! Ils décident de hausser le ton dans l’ES3 mais leur ardeur est vite contrariée par une durite de turbo nomade… C’est la douche froide ! Loïc est 30ème à l’issue de la première boucle.

L’assistance permet de résoudre le problème ce qui redonne l’envie aux deux jeunes qui repartent gonflé à bloc ! Certainement un peu trop d’ailleurs puisqu’ils partent à la faute et endommagent sévèrement la Mitsu contre un ballot de paille qui les met en tête à queue… Il faut opérer quelques réparations de fortune afin d’éviter de laisser la carrosserie détruire les pneus… Loïc ne peut que rouler prudemment dans les deux spéciales suivantes pour espérer rejoindre l’assistance mais le tableau ne saurait être noirci sans la perte de deux cylindres pour finir la journée…

Vu le calvaire de la première étape, la deuxième ne peut qu’être meilleure. C’est l’occasion de travailler sur les notes et de se donner le droit de prendre du plaisir, sans enjeu particulier. Le tour de reco fait apparaître un nouveau souci moteur mais il ne fait aucun doute que Paolo, le chef de voiture, ne le résolve. C’est ainsi que Loïc et Tony, avec un feeling retrouvé, font « claquer » le 6ème temps scratch de l’ES 7, sans forcer, en se faisant juste plaisir ! Même plaisir et même résultat dans la suivante…

Avec une légère carence de pneus pour le dernier tour, ils signent le 7e puis le 9e temps pour cette dernière boucle malgré un « tout droit ». Ils terminent le rallye en 24e position, remontant ainsi plus de 19 places en seulement quatre spéciales ! De quoi regretter leur déconvenue de la première étape.

Loïc Mattéi :
« Je suis évidemment très déçu de ne pas avoir pu figurer mieux mais je suis rassuré quant à notre réel potentiel. Je suis conscient du chemin qu’il reste à parcourir pour taquiner les meilleurs et je compte beaucoup sur l’apport de l’ingé et du coach qui me rejoignent dès le Terre de Langres. Je remercie mon copilote Tony pour son courage et sa patience ainsi que Paolo Piras et l’équipe Free Rally Service pour la qualité de leurs interventions. »

Communiqué de presse en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *