Manu Guigou lance sa saison par une victoire !




Première manche du Championnat de France des Rallyes 2014 et première victoire de groupe pour Manu Guigou et Cathy Derousseaux. Sur les routes du Rallye...

Pas-de-Calais, l’équipage de la Renault Mégane R.S. N4 du Team Automeca Florajet a dominé sa catégorie et marqué vingt points pour parfaitement lancer cette saison.

Après s’être illustré en Twingo R.S. R2 Evo et en Clio R.S. R3 Maxi la saison dernière, Manu Guigou retrouvait le volant de la Mégane R.S. N4 lors du Rallye Le Touquet Pas de Calais. Avec Cathy Derousseaux à ses côtés, le pilote du Team Automeca Florajet fut l’un des grands animateurs de cette première épreuve du championnat.

« Nous sommes partis très vite pour être aux avant-postes dès les premières spéciales », confirme Manu Guigou. « L’objectif était vraiment de jouer devant. Lorsque les routes sont sèches, c’est encore plus difficile que sur le mouillé. Dans certaines spéciales, les moyennes sont très élevé. On flirte avec les 137 km/h de moyenne… De nombreuses courbes sont prises à près de 200 km/h… Et les conditions sont particulièrement compliquées pour deviner l’adhérence d’un virage à l’autre. Il faut lire l’asphalte. Grâce aux conseils de Yann Paranthoën, ingénieur de Renault Sport Technologies, nous avons travaillé sur les réglages pour trouver un set-up parfait. »

Leader des 2 roues motrices traction dès le début du rallye, Manu Guigou n’a jamais quitté la première place du Groupe N. Au-delà des ambitions dans cette catégorie, le pilote du Team Automeca Florajet voulait également montrer les qualités de cette Mégane R.S. N4 sur les routes du Touquet : « Je tenais à être devant des pilotes tels que Marc Amourette. Après l’ES7, nous avions réussi à créer un petit écart en étant au milieu des WRC et des Porsche à la neuvième place du classement général. »

Seule une petite touchette dans la spéciale de nuit allait empêcher Manu Guigou de réaliser un exploit : « Nous avons dû perdre à peine dix secondes mais nous avons cassé l’ensemble des phares. Cathy a très vite réagi en ouvrant la fenêtre et en éclairant la route à la lampe torche… Je n’y voyais vraiment rien, j’avançais au plus vite à la lueur de la lune ! Ensuite, nous avons pu suivre un autre concurrent qui nous a doublé et guidé jusqu’à l’arrivée. »

Malgré cette mésaventure, Manu Guigou et Cathy Derousseaux conservaient la tête du Groupe N jusqu’au terme du rallye : « Nous avions assez d’avance. Nous avons pu conforter notre position durant toute la seconde journée après avoir montré que cette Mégane R.S. N4 équipée de la dernière évolution moteur développée par Renault Sport Technologies, en collaboration avec RDM, était capable de se battre dans le top 10 du Championnat de France face à des WRC et des Porsche. Nous avons aussi pu compter sur les pneumatiques Pirelli parfaitement adaptés au parcours du Touquet. »

Seizième du classement général final et premier de sa catégorie, Manu Guigou marque vingt points et occupe la huitième place du Championnat de France des Rallyes après cette première épreuve.

L’équipe Automeca alignait huit voitures en compétition ce week-end. Au Touquet, Alban Chevilliat a réalisé un très bon début de course dans le cadre de la 208 Rally Cup. Nicolas Crochon s’est aussi montré convaincant au Rallye Pays de Gier en Challenge Renault Sport. Cinq équipages étaient au Rallye de Haute-Provence sous l’œil bienveillant de Jean-Michel Astier. Marc Reboa a terminé au deuxième rang avec la Subaru Impreza WRC.

Le prochain rendez-vous sera le Rallye de La Rivière Drugeon. L’équipage Guigou / Bourquin reste sur deux victoires en 2011 et 2012 avec la Mégane R.S. N4.

Communiqué de presse en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *