Ogier : « Pas vraiment résolu le problème de la Corse »



Clairement déçu en rentrant à l’assistance ce midi midi, Sébastien Ogier a avoué son incapacité à performer avec cette C3 WRC sur asphalte, revivant une situation assez similaire à sa première matinée en Corse.

Dans ses propos, le français se montre bien pessimiste, ou simplement réaliste, et semble déjà incapable de renverser la vapeur, au moins pour aujourd’hui.

« Malheureusement, nous n’avons pas vraiment résolu le problème depuis la Corse. Il y a encore un peu problème. La voiture ne tourne pas basiquement. Il y a beaucoup trop de sous-virage à mon goût. Je ne peux pas conduire une voiture qui ne tourne pas, fondamentalement. Pour le moment, il semble que nous n’ayons pas de véritables idées pour réparer ça. Évidemment, nous avons essayé beaucoup de choses, mais pour le moment, cela ne répond pas comme nous l’espérons.

Pour le moment, nous ne sommes clairement pas dans le rythme de Tänak, même Thierry. Ils sont tous les deux déjà loin devant nous. Il est difficile de faire plus. OK, j’ai fait une petite erreur dans la deuxième spéciale quand j’ai failli caler dans une épingle à cheveux (perte de 2s), mais cela n’explique pas le déficit de 13 secondes que j’ai. Bien sûr, je continuerai à attaquer. Mais jusqu’à ce que nous résolvions le problème, il est difficile que je fasse mieux. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Pub ! En fait, tout s’explique, Citroën mise plus sur ses « Airbumps » que sur la qualité de sa direction désormais…

    Linda Jackson, qui dirige Citroën, a expliqué à Autoactu : « nous ne souhaitons pas que les Airbumps deviennent un marqueur systématique de la marque ». Plutôt intriguant comme réponse, d’autant que nous sommes en présence d’un véhicule aventurier ! Et comme sur la C3, Citroën aurait pu en faire une option. Linda Jackson indique que « c’est un choix économique, nous avons préféré favoriser les aides à la conduite ».

  2. giledouard dit :

    Citroën en avance sur son temps en proposant une C3 hybride, sur la base de l’Elysée, en concoctant une voiture ni pour l’asphalte ni pour la terre, mais pour du dragster !

  3. Denis dit :

    « Pas vraiment résolu le problème de la Corse »… 2018 ?

  4. riri73 dit :

    Du coup, l’évo du train avant apparue en Finlande, permettant d’enrichir la gamme de réglages possibles, (réclamée par Ogier à partir du Mexique, mais pas vraiment souhaitée par Lappi) c’est uniquement pour la version C3 « config terre » ou pour les 2 versions « terre » et « asphalte » ?

    • p106 dit :

      la terre simplement . les grosses evos ont ete apportées sur la version terre car c etait la priorité il y a 6 mois ! mais je pense que le probleme provienne plus du dif central , tous les constructeurs ont plus ou moins le meme probleme , la hyundai ne tournait pas tres bien non plus , apparement , ils ont trouvé quelques solutions

  5. Denis dit :

    Une brouette !
    En ligne droite, ça va à peu près mais dès que ça tournicote vraiment, c’est pas top : la C3 me donne la même impression.
    Un multiple Champion du Monde, ou un véritable espoir au volant, c’est pareil !
    Elle sera moins pénalisée sur l’Autobahn demain, et sur l’autoroute de Catalogne…