Ostberg a changé son style de pilotage




Mads Ostberg revient sur sa troisième place au rallye de Suède en conférence de presse.

Mads, c’est votre quatrième podium en Suède. Vous avez pris la troisième place et le maximum de points dans la Power Stage et êtes troisième du championnat…

es-vous content de votre week-end ?

Oui je suis ravi. C’était un bon week-end. J’ai été un peu surpris au début car j’ai vite senti dans la première spéciale que le feeling n’était pas bon. J’ai vite compris que mon rêve de me battre pour la victoire serait très difficile. Mais j’ai réussi à regagner de la confiance pour la journée suivante. Nous avons essayé de nouvelles choses sur la voiture et pendant le week-end j’ai adapté mon style de pilotage. Pour être honnête, j’ai totalement changé mon style de pilotage en trois jours. C’est une bonne courbe d’apprentissage pour moi. Trois jours passés dans la voiture et je sens que mon pilotage est nouveau et je commence à être vraiment en confiance avec la voiture. Pour moi, c’est un bon week-end même si j’espérais un peu plus. Au final, je suis très content de cette troisième position. Et avec les chronos que nous avons fait ce dimanche et les trois points de la Power Stage, c’est vraiment très bien. C’est super de terminer le rallye de Suède comme ça.

Avant le rallye, je vous avais demandé si vous connaissiez parfaitement la Citroën DS3 et vous m’aviez répondu non. Est-ce différent maintenant ?
Je connais beaucoup mieux la voiture et je là comprend beaucoup plus mais il reste encore du travail à faire, je ne suis pas totalement en confiance. Je n’étais pas capable de changer mon style de conduite et de trouver le setup parfait en trois jours. Nous avons encore du travail à faire sur la terre. Pour être honnête, je suis très heureux de la voiture maintenant, nous devenons bons amis.

Mads, vous êtes troisième aujourd’hui, avez-vous pris des risques pour les points de la Power Stage ?
Nous avons roulé très propres pour être honnête, nous n’avons pas touché de mur de neige et nous avons juste roulé comme dans la spéciale d’avance. Nous avions un intermédiaire qui je pense était mauvais, qui disait que nous étions 3 secondes en retard et j’ai pensé : « Je dois vraiment être trop lent ». Donc j’ai augmenté mon rythme et puis nous étions en avance. Nous nous sommes retrouvés avec les trois points et c’était bien pour nous.

Nous avons deux norvégiens sur le podium, c’est sympa…
C’est une très bonne chose. Je dois dire que j’ai été très impressionné par le pilotage d’Andreas. Il était rapide dès le début et a fait un week-end très impressionnant. Malheureusement il était un peu trop fort.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    « Malheureusement il était un peu trop fort » : très fair-play de la part d’Ostberg de ne jamais évoquer le retard pris quand il a été bloqué derrière Kubica en milieu de rallye. Exemplaire…

    • Go ! dit :

      Oui c’est l’une des raisons pour lesquelles le rallye est mon sport-auto préféré… les sportifs y sont pour la plupart humbles, fair-play et honnêtes…