Peu de nouveautés en Sardaigne



Programmé du 4 au 7 juin prochains pour sa 17e édition, le rallye de Sardaigne proposera un parcours classique au nord de l’île avec 20 spéciales et 308,63 kilomètres chronométrés.

Ancienne ville hôte de cette épreuve, Olbia sera à l’honneur sur cette édition en accueillant la cérémonie de départ, suivie d’une spéciale sur asphalte en ville.

Le vendredi, petite innovation (enfin) sur ce rallye de Sardaigne avec l’arrivée du chrono de Tempio en remplacement du classique Tergu. A noter également que le chrono de Tula sera disputé en sens inverse.

Pour le reste, c’est du grand classique avec un samedi inchangé et notamment son mythique Monte Lerno qui ne bougera pas d’un mètre. Absente du premier jour avec le départ décalé à Olbia, la super-spéciale d’Ittiri clôtura l’avant-dernière journée de course.

Enfin, le dimanche est parfait copier-coller des quatre années précédentes avec notamment la spéciale de « Sassari – Argentiera » en bord de mer.

Programme du rallye

Jeudi 4 Juin 2020 (2 km)
 09h00Shakedown Olmedo3,86 km
ES117h00Olbia – Cabu Abbas3,79 km
Vendredi 13 Juin 2020 (121,78 km)
ES207h43Tempio Pausania 110,92 km
ES308h39Erula-Tula 122,41 km
ES409h47Castelsardo 114,72 km
ES511h17Monte Baranta 112,84 km
Assistance
ES614h46Erula-Tula 222,41km
ES716h03Tempio Pausania 210,92 km
ES817h02Castelsardo 214,72 km
ES918h32Monte Baranta 212,84 km
Assistance
Samedi 6 Juin 2020 (141,16 km)
Assistance
ES1008h08Coiluna – Loelle 115 km
ES1109h11Monte Di Ala’ 126,85 km
ES1210h04Monte Lerno 1 28,03 km
Assistance
ES1316h08Coiluna – Loelle 215 km
ES1417h11Monte Di Ala’ 2 26,85 km
ES1518h04Monte Lerno 228,03 km
ES1620h11Ittiri Arena1,40 km
Assistance
Dimanche 7 Juin 2020 (41,90 km)
Assistance
ES1708h10Cala Flumini 114,06 km
ES1809h08Sassari – Argentiera 16,89 km
ES1911h10Cala Flumini 214,06 km
ES2012h18Sassari – Argentiera 2 (Power Stage)6,89 km

Palmarès récent

Maître de l’épreuve jusqu’à la dernière spéciale, Ott Tänak a trébuché dans le dernier chrono, victime de problèmes de direction sur sa Yaris ! Bien calé derrière lui, Dani Sordo en avait profité pour remporter une deuxième victoire dans sa carrière.

Auteur d’un samedi de feu notamment, Teemu Suninen avait signé la performance la plus probante de sa jeune carrière.

  • 2019 : Sordo (Hyundai i20 Coupe WRC), Suninen, Mikkelsen
  • 2018 : Neuville (Hyundai I20 Coupe WRC), Ogier, Lappi
  • 2017 : Tanak (Ford Fiesta WRC), Latvala, Neuville
  • 2016 : Neuville (I20 WRC), Latvala, Ogier
  • 2015 : Ogier (Polo R WRC), Paddon, Neuville
  • 2014 : Ogier (Polo R WRC), Ostberg, Latvala
  • 2013 : Ogier (Polo R WRC), Neuville, Latvala
  • 2012 : Hirvonen (DS3 WRC), Novikov, Tänak
  • 2011 : Loeb (DS3 WRC), Hirvonen, P.Solberg
  • 2009 : Latvala (Focus WRC), Hirvonen, P.Solberg
  • 2008 : Loeb (C4 WRC)
  • 2007 : Grönholm (Focus WRC)
  • 2006 : Loeb (Xsara WRC)
  • 2005 : Loeb (Xsara WRC)




3
Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
berlinette
Invité
berlinette

La Sardaigne n’a pas remplacé le San Remo. A quand le retour de ce rallye mixte terre/asphalte?
Les pistes cassantes sardes n’ont pas grand intérêt à mon avis.

jeanlouis
Invité
jeanlouis

malheureusement …. c’est pas gagné le retour !

jpa
Invité
jpa

Tu devrais aller en Sardaigne et rouler sur les pistes pour te rendre compte qu’elles ne sont pas cassantes !
Elles n’ont rien à envier aux pistes de toscane de l’ancien rallye San Remo !
Si tu préfères. l’asphalte , il ne reste plus beaucoup de rallye mais bon, ils ont ajouté le Japon !
Un peu loin mais quand on est passionné …..