Tänak comme à la maison



Auteur de débuts rêvés avec Toyota, Ott Tänak arrive sur l’un de ses rallyes préférés, mais aussi celui qui sied le mieux aux qualités de sa Toyota Yaris WRC.

Avec la voiture tenante du titre entre les mains, le pilote estonien sera évidemment très dangereux pour ses adversaires, même s’il craint d’être pénalisé par sa deuxième place sur la route le premier jour.

« Je suis toujours en train d’apprendre la Yaris WRC, mais après avoir pu rouler sur la neige pendant les essais, je commence à comprendre pourquoi Jari-Matti a gagné l’an passé. Pour la première partie du rallye, nous devons juste voir comment les choses se déroulent, mais évidemment, j’espère que nous pourrons nous battre pour le podium et même la victoire.

Si la neige est épaisse sur les spéciales, ce qui semble être le cas, notre position de départ, la deuxième sur la route, ne sera pas idéale mais évidemment la météo peut changer. Je veux juste profiter de mon week-end et faire de mon mieux, il y a beaucoup de choses qui peuvent se produire ce week-end. »

Avec quatre arrivées dans le top 5 lors de ses quatre dernières participations, le pilote estonien semble une valeur sûre sur cette épreuve et n’a jamais semblé aussi fort depuis ses débuts en WRC !

Participations d’Ott Tänak en Suède

  • 2017 : 2e (Ford Fiesta WRC)
  • 2016 : 5e (Ford Fiesta WRC)
  • 2015 : 4e (Ford Fiesta WRC)
  • 2014 : 5e (Ford Fiesta WRC)
  • 2012 : Abandon mécanique (Ford Fiesta WRC)
  • 2010 : Abandon mécanique (Subaru Impreza STi)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    « LE » client !
    Déjà n°1 chez Toyota ?
    Performant et, calculateur il a adopté la méthode de son illustre ex. équipier.
    L’escadrille devrait encore être forte sur cette épreuve.

  2. Jean francois dit :

    Je le vois quand même derrière Jari matti .
    Je n oublie pas Lappi qui peut mettre Tanak et Latvala d accord.

  3. roland59 dit :

    Tänak, l’homme que tout pilote craint et que tout le monde attend…
    un peu moins « à domicile » qu’Ogier ne peut l’être au MC, il faut bien admettre que ses 4 derniers résultats associés à sa saison 2017 font de lui l’un des favoris si ce n’est le favori du Suède… maintenant il nous a aussi montré qu’il pouvait être sage et préserver un accessit…
    alors je crois qu’un podium est clairement et nettement à sa portée.. sauf tuile, il devrait en être.

  4. Xarena dit :

    Et le triplé Toy, on en parle ?

    • p106 dit :

      ca va etre dur , tres dur pour le triplé meme s ils sont favoris car le niveau est plus serré que l année passée . mais c est sur qu ils devraient marquer de gros points

    • Sylvain dit :

      Je croirais plus au doublé Hyundai qu’au triplé Toyota!

      Un triplé Toyota cela veut dire que ni Neuville, ni Mikkelsen, ni Ogier ne seraient sur le podium… cela serait un « événement » en soi, auquel il faudrait ajouter l’autre événement d’un triplé Toyota, cela fait beaucoup en une seule course!

      Je vois un triplé Toyota aussi probable qu’un podium de Ostberg : il faut quand même, pour que cela arrive, que pas mal de gros bras ne fassent pas leur job… on ne peut pas garantir que Neuville sera sur le podium, on ne peut pas garantir que Mikkelsen y sera, mais les deux à la fois hors du podium, ça fait beaucoup! De la même façon, je considère que Ogier ne sera pas sur le podium, mais si d’aventure Mikkelsen ET Neuville n’y étaient pas, alors le « job » à faire n’est plus le même.

      Donc triplé, pour moi c’est NIET…

      Le passé ne nous dit rien, bien évidemment, mais bon… si je devais donner le vainqueur en 2 noms je dirais Latvala ou Neuville, sans pour autant que le perdant soit à coup sur sur le podium : Latvala sur ses 6 derniers Suède c’est 3 victoires et 3 fois hors du podium 😀 donc quand il sort pas, il est presque irrésistible 😉

      • Xarena dit :

        Je vois les choses sous un autre angle. La Suède typique, enneigée et verglacée a souhait, c’est une affaire de scandinaves. D’autant plus qu’Ogier n’a pas la voiture la plus rapide, sa Vmax l’avait handicapés l’an passé.
        L’inconnue, pour moi, c’est Neuville, et plus globalement Hyundai. La voiture a-t-elle progressé plus vite que la Toyota? Mikkelsen a-t-il suffisamment roulé dans ces conditions? Neuville sera-t-il aussi efficace qu’en 2017 alors que les conditions de piste seront plus nordiques?
        Mon sentiment, c’est qu’une voiture finlandaise (SIC), gérée par des finlandais, avec au volant des finlandais et un Tanak plus rapide qu’Ogier en 2017, ça sent bon.
        En fait, j’ai l’impression de passer mon temps a me poser des questions… C’est dire le niveau de compétitivité des équipages du championnat 2018.

  5. turbo62 dit :

    on pourrait rajouté LAPPI qui sera dans son jardin en tout bon FINLANDAIS qu’il et (bien que le rallye ce passe en SUEDE)

  6. Sylvain dit :

    Oh mince, Tanäk parle de position sur la route… 😛

    Je concorde avec lui, c’est pour ça que je ne vois pas Ogier briller et que je donne un avantage à Neuville et Latvala sur Tanäk; mais tout dépend pour Ott de combien il y aura de pilotes entre lui et la tête le vendredi soir… car à position de passage comparable, il ne craint pas grand monde (sans que cela soit honteux de se faire devancer par Latvala à voiture égale et à ordre de passage similaire bien entendu).

    Il ne faut pas regarder uniquement les secondes d’écarts, mais la position sur la route le samedi : 10 secondes si tu passes juste avant un concurrent direct, et 10 secondes si tu passes 3 ou 4 positions avant, cela n’a pas le même poids. Si je me rappelle bien, l’an dernier c’est en fin d’après-midi le vendredi que Tanäk avait fait un gros coup en remontant 2 ou 3 positions et vice versa Ogier en en perdant.

    Comme le dit Ott, avant le rallye c’est difficile de faire des prévisions, c’est le vendredi soir que chacun décidera de sa stratégie, sachant bien entendu qu’il ne faut pas y arriver derrière trop de monde. L’ordre du vendredi soir est souvent très significatif pour le résultat final : sur les 3 dernières années personne hors du top 5 le vendredi soir n’est monté sur le podium.

    C’est le vendredi que les gros points se jouent.

    • Joël G dit :

      oui, Tanäk parle de la position sur la route et on peut en tirer la conclusion que 1° ou 2° ne change pas grand chose à l’affaire. Content de l’entendre dire par un pro! -)

      • Sylvain dit :

        Je crois au contraire qu’il y a plus de différence entre 1 et 2 qu’entre 3 et 4 sur la route s’il y a de la neige fraîche en superficie. Idem sur le second passage, où les premiers du championnat re-lissent une piste modifiée par les trajectoires éventuellement différentes des « petites voitures ».

        Le discours de Tanäk me semble centré sur la possibilité de victoire, pas sur les détails de l’ordre de passage, il dit que sa position n’est pas idéale, ce qui revient à dire qu’il y en a de clairement meilleures… mais bon, ouvrir est un « soucis de riche » et il dit qu’il est très content de sa Toyota : « après avoir pu rouler sur la neige pendant les essais, je commence à comprendre pourquoi Jari-Matti a gagné l’an passé. »

        Quoi qu’il en soit, cela sera un rallye très intéressant, avec plein de points d’interrogation : compétitivité des voitures? quels pilotes réussissent bien en Suède? différence entre les performances du vendredi et celles du samedi (notamment pour Tanäk!)? etc.

        On peut imaginer que chez Toyota les rapports de force évoluent au cours du rallye, Tanäk pénalisé au début, Lappi avantagé au début.

  7. jeanlouis dit :

    Les années se suivent et ne se ressemblent pas ! C’est pas parce qu’une Toyota a gagnée l’année dernière que  »forcément  » ils vont gagner cette saison. …

  8. Xarena dit :

    Bien malin qui pourra dire si un favori se dégage de la mêlée… Tanak et Ogier qui ouvrent donc certainement moins vite au début, JML tenant du titre qui n’est pas toujours constant, Meeke en mode rien a perdre et pas un manchot sur la neige, Neuville qui sait rouler vite aussi là-bas et bien placé dans l’ordre des départs, Mikkelsen idem en mieux, Ostberg qui va jouer les trouble-fête… Ça fait déjà 7 noms ! J’hallucine…

  9. Iggy dit :

    Ca va être un avion de chasse le gonze !…