Tänak : « Faire aussi bien que l’an passé »



Retombé à la troisième place au championnat pilotes, Ott Tänak disposera d’une position sur la route intéressante en Argentine, un rallye où il avait été imbattable la saison dernière.

Sans surprise, le pilote estonien se montre donc très confiant au volant d’une Yaris qui avait écrasé la concurrence en 2018. Néanmoins, le tenant du titre en Argentine rappelle que cette épreuve est très difficile et peut réserver quelques surpris à certains endroits.

« Tout se présente bien avec le Rally Argentina. C’est l’épreuve où nous avons remporté notre première victoire pour Toyota l’année dernière et nous n’attendons rien de moins cette année. Je pense que nous devrions pouvoir bien performer à nouveau là-bas.

Les routes et le type de surface que nous avons en Argentine devraient vraiment convenir à notre voiture. C’est un événement très difficile, car les spéciales peuvent devenir très difficiles par endroits, il y a donc des endroits sur lesquels vous devez prendre des précautions supplémentaires. »

Participations d’Ott Tänak en Argentine

  • 2018 : Victoire (Toyota Yaris WRC)
  • 2017 : 3e (Ford Fiesta WRC)
  • 2016 : 15e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2015 : 11e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2014 : 17e, 8e WRC-2 (Ford Fiesta R5)
  • 2012 : 10e (Ford Fiesta RS WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    Tänak veut faire aussi bien qu’en 18, Latvala est impatient d’ être dans le combat et Meeke a vraiment envie d’obtenir un excellent résultat…
    au moins chez les pilotes toy, c’est clair… 🙂

    • Sylvain dit :

      Ah ça oui, dans les intentions, ils sont très clairs, c’est dans les résultats qu’ils sont un peu moins bien : une fois enlevé Tanäk, il reste quoi? crevaisons, crevaisons et autres erreurs… alors oui tot ou tard, quelqu’un d’autre que Tanäk fera un bon résultat pour Toyota, mais en moyenne c’est pas du bon boulot! La preuve? ils sont derrière Hyundai qui n’a pratiquement que Neuville de valable, si on en croit certains bien sûr…

      Personnellement, je suis très curieux de voir 1) le balayage, 2) le niveau des différentes voitures car l’aventure Sud Américaine est un gros morceau du championnat…

  2. Jean Dridéal dit :

    S’il ne détruit pas une roue ou une suspension dans une corde, sa position et sa voiture le rendront imbattable cette année encore. à lui d’être aussi mature que ses 2 concurrents directs au titre !!!