Tops et Flops (Australie 2018)



La saison 2018 du championnat du monde a donc rendu son verdict loin de nos frontières, dans la jungle Australienne. Et si l’histoire s’appuiera le sixième titre mondial de Sébastien Ogier, beaucoup retiendront ce pugilat en guise de dessert d’une saison tout simplement historique.

Divisée en trois parties distinctes, cette chronique établit dans un premier temps, les trois meilleurs « élèves » répertoriés dans les tops. À contrario, les déceptions ont l’honneur de prendre place dans la catégorie des flops. Et enfin, le titre du « Ni ni » du weekend revient à celui qui aurait pu figurer tout aussi bien dans les deux catégories précédemment citées.

Comme l’an passé, vos avis sont toujours les bienvenus dans les commentaires au bas de cet article.

Tops :

1Sébastien OgierC’est six bon !
2Toyota Même si une consigne aurait certainement pu éviter l’abandon de Tanak le dimanche matin, le pari est réussi après seulement deux ans !
3Jari-Matti LatvalaIl n’aura décidément rien lâché jusqu’au dernier kilomètre !

Flops :

1Hyundai MotorsportUne cinquième saison sans le moindre titre…
2La règle sur l’ordre des départsElle aura certainement eu un rôle primordial au coeur de cette saison palpitante jusqu’au dernier souffle. Mais la lutte finale a plus eu l’allure d’un pétard mouillé que du feu d’artifice attendu.
3Le cow-boy de l’ES14Encore un âne qui voulait se faire masser le dos… Consternant !
(Un spectateur allongé en bordure de la route a été aperçu, un bras tendu avec son smartphone)

Ni ni : Ott Tanak

Il n’avait quasiment aucune chance d’être titré, il réalisait encore une course à l’image de sa seconde partie de saison, il aura finalement craqué sous la pression mise par un de ses coéquipiers. 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Christian Moreau dit :

    « La règle »il serait beaucoup plus simple que le premier du championnat reste à la maison,le temps d’avoir perdu les points engrangés de haute lutte en amont.Nous sommes dans le ridicule le plus complet, et je doute beaucoup que le rallye puisse encore survivre longtemps avec cette mascarade!!!

  2. bazire dit :

    Mais Sylvain ce top a Ogier est mérité même s’il finit 5 car le seul des 3 a avoir terminé le rallye qui le fait titré , il te faut quoi ?……Tout est subjectif bien sûr………. pourquoi ne pas mettre aussi Paddon qui fait une belle course et aussi pourquoi pas mettre dans les flops Mikkelsen et Breen qui l’ont bien mérités comme le dit Jeff dont je suis en accord avec lui …
    Pas de flop pour les pilotes pour RS …..Ils ont tous 10 comme à l’école des fans et bien à chacun ses impressions n’est-il pas …..

    • Sylvain dit :

      Les gars, je ne te vise pas toi en particulier, si vous ne savez pas lire, c’est votre problème… plus que le mien 😉

      Je parle « d’incohérence » car il manque le flop de Neuville, point.

      Ogier a un top, non pas pour son résultat final (si on met un top au 5ème, on met quoi au 1, 2, et 3 ????), mais pour ce qu’il a fait : « il a géré admirablement sa situation » et donc il manque le flop de Neuville.

      Sur le site italien rallyssimo, la meilleure note c’est… Ogier, et Neuville? le pire après Suninen…

      Je ne mets pas en doute ce qu’a fait Ogier… je cite (à l’étranger, pas en France…)
      « Sebastien Ogier: 9,5 – cosa vogliamo dirgli ormai? Non metto 10 solo perché non ha vinto la gara e per non essere ripetitivo ma il fenomeno di Gap ha messo nuovamente in scena tutta la sua forza mentale e la sua capacità tattica. Ne aveva molto di più ma non l’ha usato finché non era sicuro che gli altri fossero stati battuti dalla pressione. Power Stage da far vedere alle prossime generazioni di rallysti e sesto sigillo in banca. FUORICLASSE ASSOLUTO. »

      « … il a de nouveau mis en scène toute sa force mentale et sa capacité tactique. Il pouvait aller beaucoup plus vite, mais il ne l’a pas fait tant qu’il n’a pas été sûr que les autres aient été battus par la pression. Power stage à faire voir aux générations futures et sixième titre assuré… »

      De quoi parlent-ils? de force mentale chez Ogier et d’adversaires battus par la pression. Je suis d’accord avec eux.

      • bazire dit :

        Je vais faire comme si j’avais pas compris ton explication mais tu devrais comprendre la mienne ….Chacun a sa façon de s’exprimer même si la mienne semble primaire !….
        Et si tu nous mais de l’italien c’est la totale , déja que j’ai du mal en français …

        • Sylvain dit :

          Tiens, autres notes italiennes sur tes potes Ogier et Neuville, une série drôle sur rally.it

          Ogier-Ingrassia 10, « ils ont essayé toute la saison de jeter le titre aux orties, mais ils ont dû se rendre à l’évidence les adversaires étaient vraiment trop mauvais (…) CHAMPION »
          Neuville-Gilsoul 0% « ils devaient tout gagner, ils se sont retrouvés avec juste le livre des pourcentages (….) il part bien en essayant de ramener à la maison une botte de foin d’une chicane, pour conclure en offrant du travail à ses mécaniciens en arrachant une roue. (…) énième saison jetée (…) CALIMERO »

          tanäk – jarveoja, 5: « Moyenne mathématique entre les 10 minutes d’avance qu’il avait en milieu de rallye et pour les zéro points empochés à la fin pour l’énième abandon (…). Si les championnats s’attribuaient le vendredi soir et pas le dimanche midi on aurait un autre champion (…) O(b)TT(u).

          Visiblement ici ils ont noté les erreurs d’Ogier cette saison, mais aussi les interviews de Neuville sur les pourcentages 😉 😀

      • Fab dit :

        Neuville se sort dans les arbres. C’est un flop incontestable. ( je parle du vendredi car sa sortie du dimanche ou les jeux sont faits ne compte pas)
        La on est sur un dejantage dont on connaît pas trop l’origine (même si pour toi dejantage = erreur du pilote de façon certaine. Moi non) qui l’envoie taper la chicane qu’il aborde sur 3 roues.
        L’issue est la même avec un titre qui lui échappe mais on peut s’interroger sur le contenu. Est ce vraiment un flop sur la forme?

        • Sylvain dit :

          Mon opinion sur la chance/malchance, ne changera pas… c’est un concept par définition invérifiable, toutefois moi j’ai « décidé » que je me fies de la carrière pour comprendre si il y a chance ou malchance.

          Je ne sais pas si tu as suivi la carrière de Jean Alesi… dans de très nombreuses occasions, en direct, moi j’avais la sensation qu’il ne manquait presque rien pour, bref que cela s’était mal passé, qu’il était malchanceux… 202 GP plus tard, il y a une carrière qui me certifie que OUI il lui manquait quelque chose, mais que NON cela n’était pas que de la chance.

          Ben voilà… Neuville, que ce soit lui ou ses fans, parlent toujours de chance/malchance. Sur chaque épisode, on peut avoir des opinions divergentes ou convergentes, mais à la fin, ce qui comptera cela sera sa carrière. Mais à la fin de la carrière, moi je n’accepterais le concept de « malchance » en 2017 et 2018 QUE s’il a validé ça par 2 ou 3 titres de champion du monde, sinon il sera juste un pilote comme un autre parmi ceux qui n’ont jamais gagné beaucoup de titres au-delà de la chance et de la malchance.

          Autre exemple, Ogier sort en Turquie… il qualifiera ça d’une des erreurs les plus stupides de sa carrière*, et, comme par hasard, après la Turquie, le nombre des bourdes diminue, diminue… jusqu’à la conclusion logique de l’Australie, il évite toute « malchance », et s’impose.

          * dans les notes rigolotes du site rally.it citées plus haut, le concept est clair : Ogier en a beaucoup fait cette année (de conneries!), mais le fait est que les autres encore plus… c’est comme ça qu’ils voient ça en Italie, et sur ce site, ils se moquent de Neuville et de ses pourcentages (en Italie ils ont aussi repris une phrase très connue ici de Mourihno « zero tituli » – le bon José ayant ainsi tourné en dérision un adversaire en faisant remarquer l’absence de titre, c’est très connu aussi parce qu’il y a fait une faute d’Italien assez grosse -tituli-titoli-), bref moi je suis sur cette ligne là : il fallait répondre présent en Australie, on sait qui l’a fait.

          • riri73 dit :

            Sympa ta digression sur Jean Alesi. Ca me rappelle beaucoup de souvenirs depuis ses débuts au Paul Ricard en 1989 et son début de carrière hyper prometteur . Pendant des années j’y ai cru, j’ai espéré et puis d’autres nouveaux pilotes sont arrivés et ça a fait « pschitt » pour l’Avignonais. C’est vrai que pour ce qui est du sport de haut niveau, la culture de la gagne et les remises en question si ça n’a pas marché, sans se voiler la face, nos voisins transalpins en connaissent un rayon.

          • Fab dit :

            Je connais très bien la carrière d’Alesi. Je serai plus modéré que toi. On peut vraiment parler de malchance sur certaines victoires ratées (il aurait du en avoir 5 ou 6,). Il ne peut pas être responsable de la caméra qui se barre et qui lui nique sa suspension (pour ne citer que ce fait là). Mais le fait qu’il n’ait jamais été champion du monde, avec pourtant un coup de volant magnifique, n’est pas une histoire de malchance.
            Alesi n’a jamais été Schumacher, ni dans ses choix de carrière, ni dans son approche de la discipline, millimétrée pour l’Allemand, plutôt à l’instinct pour le français. Là je suis d’accord.
            Comme je le dis plus bas, Ogier sait limiter au maximum la malchance. A Tanak et Neuville de s’en inspirer pour 2019.

          • Fab dit :

            @riri: on va pas refaire l’histoire mais ça se joue à rien pour qu’il signe chez Williams. Sauf que l’ami Franck tarde à venir lui confirmer son pré contrat donc Alesi, pour sécuriser son avenir se tourne vers Ferrari et d’un autre côté, quel pieds de signer avec la Scuderia quant on a du sang italien dans les veines?
            Ensuite, BEnetton, encore un mauvais timing et probable aussi qu’Alesi n’est pas Schumacher pour emmener l’équipe et l’auto vers un titre.
            Ceci dit, rien ne nous dit qu’il aurait été champion du monde avec Williams, même si l’auto était largement au dessus du lot.
            Mais bon, Alesi restera un de mes pilotes préférées, par sa personnalité à l’instinct, sa gentillesse, son coup de volant d’attaquant mais tout ça, ça ne fait pas un champion du monde.

          • riri73 dit :

            Pour Alesi, je préfère gommer les mauvais souvenirs et ne retenir que les très grands moments en particulier son duel avec Senna à Detroit 1990.

          • Fab dit :

            Et son unique victoire. Dans le dernier tour, il ne voyait plus trop la piste à cause des larmes. Moi c’était mon écran de télé…
            Mais en effet, Détroit 1990. Incroyable. Senna avait halluciné ce jour là. C’est qui ce gamin qui vient me titiller. 🙂

            Bref, on est hors sujet je crois…

  3. Sylvain dit :

    J’aime bien le top/flop de RS par contre, quelque part, il manque de cohérence sur UN élément central…

    Il a fait quoi OGIER pour mériter son top? il finit combien? 5, c’est ça? donc en fait il n’a rien fait sauf ramener une copie bien propre à l’arrivée et ça a marché pourquoi? parce que d’autres n’ont pas fait la même chose, en fait l’unique autre qui aurait dû faire comme Ogier : c’est Neuville.

    Si Ogier est titré en faisant 5, c’est parce que Neuville a fait ce qu’il a fait… si ça cela ne mérite pas un flop, il doit faire quoi le mec pour le mériter dans LE rallye où il se joue le championnat?

    • Fab dit :

      Je reste interrogatif sur ce déjantage, car c’est bien lui qui vaudrait le flop, en tout cas bien plus que la sortie du dimanche où les jeux étaient faits.

      A t-on des images? Neuville a t-il vraiment été trop violent sur ce saut? Défaillance du pneu?
      Bref, ça a beaucoup parlé autour de cet incident mais a t-on finalement le fin mot de l’histoire?

      • robert feuillette dit :

        Bonsoir. Pour ce qui est de « l’incident », sur les images, Neuville attérit vraiment fort sur la roue avant gauche. Idem pour Mikkelsen d’ailleurs sur le même saut. Peut-être un problème d’équilibrage de Hyundai sur les trois voitures…
        En tout cas, je ne sais pas si ça suffit pour le faire déjanter, d’autant qu’il me semble que le problème est à l’arrière gauche. Mais il est clair qu’il n’y est pas allé de main morte.

        • Fab dit :

          Ok merci.

          J’ai pas vu les images d’où ma question.

        • Fab dit :

          C’est sur ce saut là?

          https://www.youtube.com/watch?v=GUogeq2kLOQ

          Parce qu’en effet, c’est énorme à voir mais c’est violent pour la mécanique…

          • Ben 07 dit :

            Non, je ne crois pas. Dans la séquence le (double) saut est du premier passage (ES3) tandis que la voiture endommagée qui tore tout droit à la chicane et termine à 3 pattes est sur le second passage (ES6). Ou alors, ils ont fait les mêmes sauts au second passage qu’au premier. Mais c’est très peu probable car à l’arrivée de l’ES3 on entend les deux gars dire qu’ils ne s’attendaient pas à un tel bond et qu’ils avaient frôlé le « soleil ». Je pense vraiment pas qu’au second passage , ils auraient remis le même couvert. La météo et les ombres donnent aussi l’impression que ce n’est pas filmé au même moment.

          • Jean Tantole dit :

            ES 6 à 5’40 » : Neuville arrive trop vite sur un droite qu’il prend dans l’accotement, et il enchaîne sur un jump qu’il prend vraiment en travers. Aussitôt après, il s’aperçoit qu’il a crevé à l’arrière gauche.

          • Fab dit :

            Ok merci.

      • Sylvain dit :

        @fab, déjantage et besoin d’images… j’ai l’impression que ce qui doit nous émerveiller dans ces voitures c’est ce à quoi elles résistent, pas quand elles cassent, idem pour les pneus.

        Un alternateur, un turbo, un essuie-glace, ok c’est fait pour fonctionner, mais dès qu’on touche à suspension, pneus, ne pas penser in primis à par où est passé cette voiture, me parait étrange…

        • bazire dit :

          Faut pas oublier le temps perdu quand il tape la chicane et le temps gagné par tous les autres ensuite ……Sauf Ogier puisque parti avant …
          Bizarre qu’ils est pas rectifié le temps de Ogier le seul a l’avoir franchi ce qui est paradoxale quand il fut sanctionné au Mexique pour l’avoir touché dans la PS ….

          • bazire dit :

            Et pour reparler de Makinen qui doit regretter de n’avoir pas donner des consignes de sagesse , seul Latvala a lever le pied quand il était sûr de l’écart avec Paddon et Tanak trop gourmand est sorti et bien sûr tout seul !……c’est une évidence….

        • Fab dit :

          Ca peut te paraitre étrange mais ça me surprend quand même que ça te surprenne, toi qui est souvent très cartésien dans tes démonstrations…

          Je pose la question et je pense qu’elle mérite d’être posée. COmme le disait le rédacteur de RS l’autre jour, bon nombre de pilotes qui crèvent revisionnant les images cherchent encore les raisons de leur crevaison.
          Après, je ne cherche aucunement d’excuse à Neuville. Mais j’aime bien comprendre.

          • Sylvain dit :

            Ce que moi j’avais compris du rédacteur, c’est qu’aucun pilote n’admet ses erreurs 😀

            RS c’était quoi le sens?

          • Rallye-Sport.fr dit :

            Qu’il est parfois impossible de comprendre les raisons d’une crevaison, même après X visionnages et comparaisons.

          • Fab dit :

            1er ou 2nd degré? Possible que j’ai mal compris.
            Mais dans l’exemple de Bonato, je pense qu’il s’agissait de 1er degré. Bonato de mauvaise foi, c’est pas le style de la maison.
            RS?

          • Fab dit :

            Merci RS.
            Bref on a assez tamponné Neuville pour ses erreurs en 2017 et 2018.
            Moi je me demandais juste si un dejantage accidentel pouvait arrivé ou sil s’agissait encore de façon certaine fin trop plein d’optimiste.

          • Sylvain dit :

            @fab ok c’était ton interprétation qui est la bonne

            « on ne sait pas », « on comprend pas » du coup ok, on peut parler de malchance, avec ce que j’ai toujours dit sur cette vision du monde, pourquoi chercher à progresser ou piloter autrement si ce n’est qu’une question de malchance.

          • Fab dit :

            On peut toujours limiter la part de malchance ( en pilotant autrement par exemple) mais il y aura aussi toujours une part non maitrisable.
            Quoiqu’il en soit, Tanak et Neuville ont actuellement un exemple à suivre et cet exemple, c’est Ogier qui sait la limiter autant que possible.
            Perso., avec les éléments qu’on a, j’aurai tendance à plus facilement mettre un flop à Tanak qu’à Neuville sur ce rallye. On a l’impression que l’Estonien a voulu remonter Latvala à la régulière, alors qu’il allait bénéficier d’une consigne évidente lors de la PS. A sa décharge, les conditions étaient bien merdiques mais Jari s’en est sorti. 🙂

    • Gtv6 dit :

      Ogier merite son top, justement parce qu’il n’à pas fait comme les autres prétendants au titre. Tout simplement. Ca peu parraitre simple de l’extérieur, mais c’est très compliqué à réaliser. La preuve avec les autres.

    • cachcam dit :

      un peu frustré le Sylvain… comme depuis le début de saison. Le titre ne s’obtient que si tu finis les courses. Sinon tu fais du spectacle, tu émerveilles les fans avec des sauts hors normes et des cabrioles, tu uses et casses les mécaniques … mais ce qui est certain, tu ne brandis jamais la coupe du championnat. donc toutes mes félicitations au duo Ogier/Ingrassia le meilleur équipage de ces 6 dernières années voire surtout de ces 2 dernières car il fait (le duo) les titres avec une voiture semble-t-il un poil moins performante que la concurrence !
      Exceptionnel reste le seul qualificatif. et hop 😉

    • Fab dit :

      Sylvain frustré, lui qui est je pense supporter d’Ogier, tout en gardant beaucoup plus que certains une certaine objectivité? Non.
      Sylvain, de ce que je comprends, estime qu’Ogier ne mérite pas un Top parce qu’il fait son job ni plus ni moins là où Neuville ne l’a justement pas fait et ça mérite un flop selon lui.

      C’est discutable et on peut en parler mais je doute qu’il s’agisse de frustration. Maintenant, je laisse la parole au principal concerné qui donnera sa version des faits. 🙂

    • Aywe dit :

      J ai preferer mettre hiunday QUE neuville en flop car j estime que le titre constructeur etait largement plus important au yeux de nandan et ils ont pas fait ce qu il faut. Mais neuville a sa part de responsabilite j aurai preferer que meme si il peu plus jouer le titre pilote essayer de penser au titre constructeur pour essayer de ramener quelques points important la il a penser qu a lui meme en se sortant c est comme se debarasser de tt cette pression des enjeux donc oui il pourrait meriter un flop

      • pekadi dit :

        Que Neuville termine ou non ce rallye, le titre constructeur était de toute façon déjà perdu.
        Il fallait au minimum que 2 Hyundai se trouvent devant les Toyota, alors que c’était l’inverse.
        Donc pas de souci qu’il la joue perso à ce stade.

  4. Pierre12 dit :

    Je suis d accord avec RS pour les tops.
    Pour les flops:

    1 Hyundai toujours aucun titres
    2 Mikkelsen désespérant
    3 Breen il n y était plus du tout.

    Ni ni Makinen avec une consigne Toyata faisait un doublé.
    Ce n est pas sa politique mais ça peut coûter cher dans le futur…

    • Dominique dit :

      Non, non, même avec 30 points, pas de doublé temps qu’Ogier restait à sa place (6è avant la sortie de Tanak). Tanak paraissait assez résigné dans ces déclarations. Ogier n’ayant pas eu de souci et Tanak étant sorti, on ne saura pas s’il y aurait eu une consigne ou pas lors de la PS.

      • bazire dit :

        Ben oui s’il avait demandé de garder leur position , Tanak aurait fini 1 ou 2 et il était vice champion …

        • Dominique dit :

          Effectivement, en terminant 2è du rallye et avec 2 petits points à la PS, il était vice champion (au nombre de victoire). Il n’avait donc qu’à tenir sa place et faire une PS décente pour y arriver. Si ses pilotes ne sont pas assez grands pour se rendre compte de cela et qu’il doit intervenir là (alors que Latvala n’avait pas gagné depuis presque 2 saisons), Mäkinen a du souci se faire.

          Comme dit Fab,il s’est mis dehors tout seul, on pourra éventuellement lui accorder la résignation et la démotivation suite à la sortie de Neuville qui enlevait toute once de pression à Ogier.

    • bazire dit :

      Enfin un bon top / flop !……Tout comme moi Pierre …..Bravo ..
      Et c’est vrai que Makinen là il a fait une erreur , non seulement le doublé mais la place de vice champion du monde qui va une fois de plus a neuville ….

    • Fab dit :

      Ne pas donner de consignes tout de suite pour une situation qui était de toute façon très incertaine, c’est aussi montrer à Latvala la place qu’il occupe dans l’équipe. Et c’est à mon avis très important pour 2019. Makkinen ne s’y est pas trompé. Il savait parfaitement l’importance d’une victoire pour le mental du finlandais.
      Je reste toutefois persuadé que si Tanak avait eu une infime chance d’être titré, il y aurait bien sur eu consigne lors de la PS. Tanak savait ça mais il s’y est tout simplement mis seul comme un grand, dans des conditions qui étaient à sa décharge très délicate.

  5. fabien dit :

    C’est bien de ne pas en avoir rajouté sur Breen dans les flops. Même si, …
    J’aime bien le gars, mais je crois que c’était son dernier baroude d’honneur en WRC sauf surprise début 2019.
    Soyez sympa avec, il a tenté de sauver sa place lors de l’Australie et ça aura été un cauchemar pour lui.
    Il n’a pas pu disputer toutes les épreuves (que 2 Citroën), il devait refaire ses preuves à chaque fois.
    A l’heure où les jeunes pilotes ont peu de temps pour faire leur preuve en WRC (que 11 places), soyons indulgent avec, tous les ingrédients n’était pas là non plus pour qu’il se hisse dans l’élite.

  6. OtagO dit :

    Manque un flop: celui du tracteur en spéciale!

  7. walter dit :

    le plus gros flop étant évidemment Neuneu !!!!!

  8. jeff dit :

    J’espère que RS nous proposera dans les prochains jours un Top/Flop sur la saison. Et je suggère un top, un flop et un ni-ni par catégorie (pilotes, constructeurs, rallyes, règles du WRC);

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Normalement (à voir avec Arnaud qui est le responsable pour ça), ce sera un classique top 5 avec un article par pilote. Pour les flops à voir, mais cela reviendrait quasiment à dire que les pilotes sont soit top soit flop, ce qui est un peu réducteur.

  9. Aywe dit :

    Top latvala paddon ogier flop breen hyundainini ostberg

  10. Beej dit :

    Top :
    Hors compétition : Rallye-Sport Pour l’ensemble de l’année et qui, malgré le décalage horaire avec l’Australie, nous a fait vivre le dénouement du championnat le plus passionnant que l’on ai vu depuis au moins dix ans. Merci à vous !
    1 – Latvala : Après Loeb, le retour des anciens continu 🙂
    2 – Ogier : Championnat quasiment perdu avant le Rallye de grande Bretagne (23 points de retard), en position de balayeur pour clôturer en Australie avec seulement 3 petit points d’avance, une course parfaite en Australie pour finir avec 18 pts d’avance sur Neuville, 41 points de repris en 3 Rallyes, ENORME !
    3 – Toyota : LE grand gagnant du balayage avec des pilotes bon, voir très bons, mais jamais à la première place et bénéficiant donc du règlement en prenant de gros points à chaque fois. Dommage pour Hyundai qui avait un top pilote avec un balaie et deux pilotes trop loin pour pouvoir viser le titre. Idem pour M-Sport. On ne parlera pas de Citroën…
    Les Flops :
    1 – Le calendrier : Pathétique pour un Rallye qui devait être l’apothéose d’une saison fantastique…
    2 – Citroën : Il est temps que la saison se termine… Après un départ en fanfare avec deux pilotes aux premières place, ils sont retombés rapidement dans l’anonymat, même si une petite place sur le podium sauve l’honneur, on attendait plus sur ce Rallye, surtout après la démonstration de Loeb…
    3 – Neuville : Quand même, il avait toutes les cartes en main le vendredi… Après une première alerte sans frais ou il a failli plier la voiture, il continu d’attaquer trop fort alors qu’Ogier va balayer le samedi, mais quelle mouche l’a piqué ?
    Ni-Ni Tanak qui a rempli son contrat presque jusqu’à l’arrivée…

  11. roland59 dit :

    les tops:
    – Mäkinen et de très loin… authentique exploit à sa manière…respect.
    – Latvala… on y croyait plus… bravo..!!
    – Ogier… un 6ième.. sans engagement… mais un 6ième et le plus beau.

    flops sur ce der et après une saison de ce niveau, je n’ai pas envie de viser les pilotes… alors…:
    – les tout sauf
    – les antis
    – les irrespectueux

    ni/ni: le championnat pilote… certes il décerne un titre et confirme/assoie les 3 tops, encore une fois, mais il nous prive d’une course potentiellement plus ouverte à laquelle tous les autres ont droit…
    me semble t il…

    • Buz dit :

      Salut Roland. J’aime bien ton top pour Makinen. Moi perso cela me fait marrer, parce que il y a tout juste 2 ans sur ce même forum, la quasi totalité des ingénieurs de RS, avait condamné Tommi et sa voiture. Qu’est ce que nous avons pas entendu sur ces pages. La voiture est affreuse ( la beauté est subjective ), elle avance pas, elle a des passages de roues trop petit ( véridique Lol ), ils réussiront jamais, Makinen est un looser, et même certains se posaient la question de savoir pourquoi c’était lui en personne qui faisait les essais, vu qu’il avançait pas!!! ( dixit les propos de l’époque ). L’apothéose fut atteinte, lorsque Ogier refusa l’offre de Toyota, après un essai, qui c’est vrai ne l’emballa pas. Résultat, après 2 saisons et 26 rallyes: le titre constructeur, 7 victoires ( pas mal quand même pour un constructeur absent depuis 1999 ) et dans le coup pour le titre pilote. Il y a pire non vous trouvez pas? Vivement qu’une nouvelle auto arrive dans la discipline, pour se délecter des commentaires des rois du clavier, meilleurs que Makinen, pour develloper une auto. MDR

      • bazire dit :

        Oui je me souviens de tous ses commentaires mais ils l’ont bouclés depuis et ont lis moins ce genre de commentaires mais les donneurs de leçons sont toujours là !…..

      • roland59 dit :

        et je le pense vraiment, Mäkinen et son équipe ont fait un travail remarquable de surcroît avec un Tänak qui vient d’arriver, un Latvala tardivement retrouvé, un Lappi que quasi personne n’avait vu pointer (moi, si, pardon de le dire) et Hänninen, le réservé, et puis judicieusement « reclassé »…
        oui, définitivement, Mäkinen, est l’Homme de cette fantastique réussite donc pour moi LE top de ce dernier succès et de cette saison…

      • did81 dit :

        +10000 J approuve

  12. fabien dit :

    Tout à fait d’accord avec le Tops et flops de RS.
    Deuxième chez les Ni Ni pour Thierry avec Ott (maintenant, il n’y a qu’une place en principe dans cette chronique).
    Maintenant pour la non consigne des Toyota, c’est tout en leur honneur, je ne vais pas me moquer d’eux, ils auront joué le jeu. Place dans les Tops donc pour l’équipe la plus homogène de la saison et leur titre, tout à fait d’accord.

  13. rh74 dit :

    Cette année dans n’es 14 il y a deux imbéciles qui se sont mis dans la corde pour prendre des photos des voitures au plus près.
    Allez voir sur internet il y a un screenshot de la caméra embarquée de Neuville qui saisi ce moment. Le drame n’est pas passé loin. L’an dernier déjà des fous étaient dans la corde, accrochés à un rocher pour des raisons similaires. Donc pas énormément de monde dans ce rallye mais en plus quelques specteurs inconscients…
    Moi dans un flop je mettrais le rallye d’Aistralie en général. Certes les paysages et les routes sont magnifiques mais c’est à peu près tout. Nous vivons peut être les dernières heures de gloires de ce sport sous ce format là. Un finish en apothéose, une fête du rallye, serait un moindre mal pour cloturer la saison. Je reste sur ma faim…(j’exclus les faits de course qui n’ont pas aidé)

  14. jeff dit :

    Mes tops :
    – Latvala : une victoire qui ponctue un vrai retour en forme dans le dernier tiers de la saison. Une bonne nouvelle pour Toyota en vue de la prochaine saison !
    – Paddon : il a plutôt bien géré sa demi-saison et ce deuxième podium devrait amener Hyundai à reconsidérer sa position !
    – Ogier : certes son résultat australien n’est pas fantastique, mais il n’a fait que gérer sa position au championnat, avec une totale réussite !
    Mes flops :
    – Mikkelsen : Hyundai avait encore une petite chance de remporter le titre Constructeurs. Neuville à l’attaque pour contrer Ogier ne pouvant assurer, c’était à Mikkelsen et Paddon d’assurer les gros points. Paddon l’a brillamment fait, Mikkelsen s’est totalement loupé ! En football il serait directement relégué en Ligue 2 !
    – Tanak : en cas de besoin Latvala l’aurait laissé gagné. Il n’avait donc pas besoin de prendre trop de risques dans les dernières spéciales ! Le très rapide pilote estonien ne sait pas gérer ses courses. Et le flop est d’autant plus mérité que Toyota sur un coup de malchance dans la power stage aurait pu laisser échapper in extremis le titre Constructeurs. En d’autres temps (2003), Citroën avait calmé les ardeurs de Loeb alors que celui-ci aurait pu remporter son premier titre pilotes !
    – Breen : j’ai souvent été indulgent avec lui, mais trop c’est trop…C’est dommage, il peut être rapide et me semble plutôt être un type « bien », mais je crois que son émotion à la fin de la Power Stage témoignait d’un certain désarroi face à ses bévues à répétition !
    Mon ni-ni
    – Neuville : contrairement à Tanak, il devait attaquer jusqu’à la fin, au cas où…Ca lui permet d’échapper au flop. Par contre son incartade du début de rallye a confirmé ce que je pense depuis longtemps et qui le prive de la consécration mondiale : Neuville est très rapide et peut gagner de nombreux rallyes. Mais il n’a pas (tout comme Tanak) l’infime marge de sécurité que prennent Loeb ou Ogier et qui leur permet d’éviter bien des problèmes ! Grâce aux Power Stages et bien aidé par certains aléas de fin de rallye, Neuville avait « survécu » à pas mal de ses petites fautes, et l’une des plus dommageables d’entre-elles (au Monte-Carlo) lui avait permis de dominer la Suède ! Il a payé cash en Australie !

  15. crvtt69 dit :

    C’est quoi l’histoire sur l’ES14?

  16. jeanlouis dit :

    Bonjour RS… qu’est ce qu’il s’est passé dans l’ES14 ? C’est qui le cow-boy… j’ai raté un truc. …