Doublé Skoda en Irlande !


Lappi-Irlande-2014

Au départ du rallye, les 208 T16 semblaient favorites avec notamment Craig Breen de retour en Irlande. Dès la première spéciale, c’est finalement Esapekka Lappi qui impose sa loi en devançant les deux Peugeot.




ES17- Wiegand second (Irlande)


Wiegand-second

Sur cette longue spéciale, Sepp Wiegand signe un nouveau scratch et s’empare de la seconde place avant la dernière spéciale !



ES16- Encore Wiegand (Irlande)


Lappi-Irlande

La bagarre Wiegand/Barrable est toujours d’actualité. En devançant à nouveau l’irlandais, l’allemand revient à seulement 6s9 de cette deuxième place !



ES15- Match pour la 2e place (Irlande)


Lappi-Irlande

Avant une dernière boucle de trois spéciales, Esapekka Lappi occupe toujours la tête avec quasiment deux minutes d’avance sur Robert Barrable.



ES14- (Irlande)


ES12-Lappi

ES14- Lisburn 1 (1,06 km) à partir de 12h42 (Samedi 19 Avril 2014) – Voir le classement



ES13- Wiegand face à Barrable (Irlande)


ES13-Irlande

Alors qu’Esapekka Lappi mène « tranquillement », Sepp Wiegand signe le scratch et revient à moins de dix secondes de la seconde place détenue par Robert Barrable.



ES12- Consani quatrième (Irlande)


ES12-Irlande-2014

Alors que la victoire semble vouée à Esapekka Lappi à la régulière, un candidat au podium a dégringolé au classement. Il s’agit de Sam Moffett qui a perdu plus de treize minutes.



ES11- Abandon de Breen (Irlande)


Lappi-Irlande

Alors en bagarre face à Esapekka Lappi pour une victoire à domicile, Craig Breen doit renoncer sur un problème mécanique qui pourrait encore venir du radiateur.

C’est le troisième abandon d’une 208 T16 en deux rallyes ERC.



ES10- Breen termine fort (Irlande)


Breen-Irlande

Dominé par Esapekka Lappi depuis le début du rallye, Craig Breen termine bien cette journée en enchaînant un troisième scratch consécutif.



ES9- Breen grignote (Irlande)


Lappi-Irlande

Après un « petit » scratch dans l’ES8 (pour un dixième), Craig Breen enchaîne avec un second meilleur temps. Cette fois, l’irlandais reprend quatre secondes au finlandais et l’écart passe à 14s4.