La récré est terminée (Monte-Carlo)



Pour cette traditionnelle rentrée, les concurrents ont démarré en douceur sur un parcours totalement sec, très peu représentatif d’un Monte-Carlo.

Dans ces conditions, Kris Meeke a été le plus fort, devançant d’un petit dixième Sébastien Ogier et d’une demie-seconde Esapekka Lappi, nouveau coéquipier du français. Les trois “petits nouveaux” sont donc déjà en grande forme après un mercato si animé. 

Derrière les deux Citroën et les trois Toyota, Thierry Neuville place la première Hyundai au sixième rang, 1s3 devant Sébastien Loeb alors qu’Andreas Mikkelsen est intercalé entre les deux hommes. Du Côté de M-Sport, Teemu Suninen et Elfyn Evans sont regroupés en seulement trois dixièmes alors que Pontus Tidemand est en retrait pour ses débuts.

Du côté de Toyota, deux alertes sont survenues ce matin avec une légère sortie de route de Jari-Matti Latvala, sa Yaris s’appuyant légèrement contre une botte de paille, mais aussi un problème mécanique pour Kris Meeke à son dernier passage.

En WRC-2 Pro, Kalle Rovanperä s’impose pour seulement une demi seconde devant Gus Greensmith.

En WRC-2, Ole Christian Veiby devance deux pilotes tricolores : Nicolas Ciamin et Yoann Bonato. Pour ses débuts dans cette catégorie, Adrien Fourmaux est un bon huitième en R5.

Classement WRC / WRC-2 Pro (provisoire)

Pos.PiloteVoiture1er passage2e3e4e5e
1MeekeToyota Yaris WRC1:59.71:57.71:56.81:59.42:20.6
2OgierCitroën C3 WRC1:56.91:57.41:57.91:57.8 
3LappiCitroën C3 WRC1:58.71:57.51:57.31:59.0 
4TänakToyota Yaris WRC1:59.51:57.61:58.71:59.4 
5LatvalaToyota Yaris WRC1:59.21:58.22:09.11:58.8 
6NeuvilleHyundai i20 WRC1:59.71:59.21:58.41:58.61:58.5
7SuninenFord Fiesta WRC2:00.41:59.81:58.5  
8EvansFord Fiesta WRC2:01.61:59.01:58.81:59.0 
9MikkelsenHyundai i20 WRC2:00.61:59.81:59.3  
10LoebHyundai i20 WRC2:05.22:01.72:00.01:59.91:59.7
11TidemandFord Fiesta WRC2:06.72:03.52:02.72:04.72:04.4
12RovanperäSkoda Fabia R52:08.22:04.9   
13GreensmithFord Fiesta R52:08.02:23.02:05.52:05.4 

Classement WRC-2 (provisoire)

Pos.PiloteVoiture1er passage2e3e
1VeibyVolkswagen Polo GTi R52:12.52:07.92:08.0
2CiaminVolkswagen Polo GTi R52:09.32:10.8 
3BonatoCitroën C3 R52:13.92:09.62:09.4
4YatesSkoda Fabia R52:16.42:11.3  
5FourmauxFord Fiesta R52:18.62:12.3 
6De MeviusCitroën C3 R52:17.82:15.3 
7PedroHyundai i20 R52:32.3  

Faits marquants (En cours)

13h15 : En RC4, les français sont en forme avec un trio Latil/Rossel/Oberti, les trois hommes, tous en 208 R2, étant regroupés en trois secondes.

13h10 : Les WRC-2, RC2 ou autres RC4 se succèdent dans cette spéciale. Derrière les “PRO”, Ole Christian Veiby est le plus rapide, 1s5 devant Nicolas Ciamin et 1s8 sur Yoann Bonato. Bonne entrée en matière également d’Adrien Fourmaux, huitième provisoire dans cette classe, alors que Stéphane Sarazin est 11e.

12h05 : Les WRC-2 sont désormais en action et on suivra notamment les performances des français Yoann Bonato, Nicolas Ciamin et Adrien Fourmaux.

12h00 : A son cinquième passage, Kris Meeke connaît des problèmes sur sa Yaris WRC et termine la spéciale au ralenti.

11h49 : Tous les pilotes WRC ont effectué leurs trois passages réglementaires. Pour l’instant, Kris Meeke détient toujours le meilleur temps, suivi de près par les Citroën d’Ogier et Lappi.

11h40 : Ce shakedown est une nouvelle fois interrompu avec le passage des ouvreurs et de la voiture de sécurité.

11h24 : A son troisième passage, Jari-Matti Latvala a fait une légère sortie de route mais sans endommager sa Yaris. Il perd une dizaine de secondes suite à cette erreur.

11h20 : Jari-Matti Latvala attend au départ depuis une dizaine de minutes et va bientôt s’élancer.

11h02 : Pour son troisième passage, Kris Meeke accélère le rythme et passe même en tête de ce shakedown, un dixième devant Sébastien Ogier.

11h00 : Après une interruption “programmée” pour des raisons de sécurité, le shakedown reprend.

10h44 : Teemu Suninen, neuvième provisoire, attaque son troisième passage. Le finlandais est imité deux minutes plus tard par Sébastien Loeb.

10h41 : Deuxième passage terminé pour toutes les WRC qui vont rejoindre, en grande majorité, le parc d’assistance de Gap. Même s’il a été le seul à ne pas améliorer son chrono, Sébastien Ogier détient toujours le meilleur temps devant son coéquipier Esapekka Lappi. Les trois Toyota sont également très proches.

10;38 : Après une entrée en matière délicate, Sébastien Loeb s’améliore largement à son deuxième passage, signant un chrono à deux secondes de ses coéquipiers.

10h28 : Après le passage des 2 WRC-2 Pro, les WRC sont de retour au départ avec Sébastien Ogier devant Jari-Matti Latvala.

10h24 : Toutes les WRC ont effectué leur premier passage. A ce stade, les Citroën C3 WRC dominent avec le nouveau duo Ogier/Lappi alors que Sébastien Loeb débute en douceur avec Hyundai, le français étant relégué à plus de huit secondes de son compatriote.

10h19 : Arrivée de Sébastien Loeb pour sa première en Hyundai : “J’ai eu du mal à me mettre dans le rythme, j’ai assuré pour cette première.”

10h18 : Sans surprise, Michelin nous informe que tous les pilotes ont pris cinq pneus tendres ce matin.

10h10 : Arrivée d’Esapekka Lappi : “C’est la première fois sur sec. Je dois m’habituer à la voiture, je pense que nous avons eu une bonne préparation. Je suis assez confiant dans la voiture.”

10h06 : Arrivée d’Ott Tänak : “Ce sont les premiers kilomètres de la saison, pour l’instant tout va bien. On veut jouer la victoire ici.”

10h04 : Arrivée de Thierry Neuville, deuxième sur la route : “Nous sommes prêts. C’est une nouvelle saison, une nouvelle chance pour le titre, nous sommes impatients.”

10h00 : Comme prévu, Sébastien Ogier lance ce shakedown au volant de sa nouvelle C3 WRC : “Je pense que les conditions sont assez faciles ce matin, mais ce sera très différent ce soir.”

09h50 : Dans des conditions très proches de l’an passé, c’est à dire quasiment intégralement sec, les WRC animeront les débats de 10h à 12h, avant de voir les autres concurrents défiler jusqu’à 14h.

Comme l’an dernier, les pilotes P1 (WRC) devront effectuer au minimum trois passages dans ce shakedown. A noter que cette année, ils disposeront de six pneus réservés à cet exercice, contre quatre en 2018. Autre modification notable, les pilotes s’élanceront dans l’ordre du championnat pour leur premier passage. Les WRC-2 Pro de Kalle Rovanperä et Gus Greensmith suivront les 11 WRC attendues au départ.




S’abonner
Notification pour
guest
91 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fred.
Fred.
3 années il y a

Neuville +16.2

roland59
roland59
3 années il y a

le SD est ce qu’il est, mais si on ne retient que les temps, ils nous disent (confirment) que la Hyundai serait clairement en retrait…
même les Suninen/Evans sont avec Neuville et devant Mikkelsen…
si cela se confirme sur les ES, inutile de dire que les pilotes de la coréenne vont vers un weekend compliqué…