ES1- Lefebvre déjà dans le rythme (Terre de Langres)



ES1- Chanoy – Faverolles (14.341 km) à partir de 11h26 (Samedi 20 Juillet 2019)

Sur ce 20e rallye Terre de Langres, le plateau est copieux et marqué par la présence de Stéphane Lefebvre au volant d’une Citroën C4 WRC. Au volant de cette dernière, le pilote nordiste sera le logique favori et affrontera notamment les R5 de Sylvain Michel et Yohan Rossel, adversaires du Trophée mixte By Michelin. Solide leader du championnat Terre après un superbe début de saison, Thibaut Durbec sera un candidat sérieux au podium, tout comme Lionel Baud et Thomas Baudoin. A noter l’absence de Matthieu Margaillan, présent pourtant sur les trois premières manches de la saison.

FAITS MARQUANTS

De retour en championnat de France terre depuis une dernière apparition au Vaucluse 2018, Stéphane Lefebvre frappe d’entrée de jeu avec le meilleur temps malgré le balayage ! Leader du championnat, Thibault Durbec lâche 5.7 secondes sur le meilleur temps. Sur une spéciale au profil plus adapté pour les WRC, Sylvain Michel tire tout de même son épingle du jeu avec un excellent troisième temps à 6.8 secondes ! Ralenti par des problèmes de radio, Lionel Baud pointe au quatrième rang à 8.8 secondes.

De retour en rallye après plus de huit mois d’absence, Pierre Roche découvre la terre et son pilotage si particulier. Dans cet exercice, le pilote de la Skoda Fabia R5 lâche près d’une minute.

En 208 Rally Cup, Jean Baptiste Franceschi prend le meilleur départ pour 2.7 secondes face à son frère Mathieu. Troisième, Loïc Astier est déjà repoussé à plus de 12 secondes.

En championnat Junior, Damien Mattei reste sur la bonne dynamique de sa victoire au Haut Var et prend la tête pour 3.3 secondes face à Hugo Margaillan. En embuscade à 3 dixièmes, Victor Cartier est dans le bon tempo.

REACTIONS DES PILOTES (FR-MediaLive)

Lefebvre« Ca a été propre sans soucis particulier. Il faut se remettre dans le bain, on n’a pas roulé depuis le Vaucluse. »
Durbec« J’ai un peu trop assuré au début, mais après c’est allé mieux. C’est la première spéciale. »
Baud« J’ai des problèmes de casque, de radio. »
Baudoin« Je me sens bien dans la voiture, on se régale. Mais c’est rapide, il faut être propre dans les courbes pour les relances. »
Rossel« On fait ce qu’on peut. Mais dans tous les cas, dans ce type de spéciale, on ne peut rien faire face aux WRC. C’est clair, net et précis. »
Michel« On fait un bon temps malgré le balayage. Dans l’ensemble, ça reste une très bonne spéciale même si la voiture est un peu souple. »
Feraud« On galère quand même. Mais bon, on va y arriver. »
Beaubelique« Bien, mais beaucoup de balayage. J’ai été surpris avec mon numéro 8. Ca glisse beaucoup, je ne m’y attendais pas forcément. »
Raoux« La voiture bouge à l’arrière, ce n’est pas très rassurant. On va voir. »
Manzagol« J’ai une petite alerte. »
Roche« On a pris beaucoup de plaisir. Evidemment, les freinages, ce n’est pas ça, les trajectoires non plus. Je pense que le deuxième tour, ce sera mieux. »

PROCHAINE SPECIALE : ES2- Mardor – Voisines (9.479 km) à partir de 12h11 (Vendredi 20 Juillet 2018)

Classement ES1 / Après ES1 (14.341 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bitonio dit :

    Oui , et la dernière fois une R5 bleue atomisant tout le monde ………………

  2. olive dit :

    rossel « face aux wrc on ne peut rien faire,c’est clair net et precis »! bravo alors a michel qui lui colle 10s