ES1- Sortie de Brunson (Rouergue)



ES1- Laissac – Severac l’Eglise (12,85 km) à partir de 11h28  (Vendredi 8 Juillet 2016) 

FAITS MARQUANTS

Les conditions sont parfaites ce matin avec un grand soleil et une température de 25°C.

Ce rallye du Rouergue démarre par un coup de théâtre avec l’abandon d’Eric Brunson sur une sortie de route, 200 mètres après le départ ! Ce chrono a longtemps été interrompu pour permettre une intervention des secours. Le pilote normand, accompagné de son copilote Cédric Mondon, sont finalement sortis seuls de la voiture et ont été emmenés par ambulance pour effectuer des contrôles.

Sur la seule WRC restante, Olivier Marty signe largement le scratch de cette spéciale, plus de huit secondes devant le duo Roche/Raynal et quatorze sur Sylvain Michel. Candidat au podium du trophée Michelin, Patrick Rouillard connaît de gros problèmes sur sa Porsche et perd une minute et demie.

Auteur d’un tout-droit, Manu Guigou réalise tout de même le scratch du R3, neuf dixièmes devant un excellent François Pelamourgues. Dans le trophée Clio R3T, Charles Martin est déjà le plus rapide, trois secondes devant le néerlandais Van Deijne.

Dans le groupe N, Jean-Nicolas Hot impose déjà sa Subaru, près de neuf secondes devant Loïc Bisson alors que dans la classe R2, un joli duel Berfa/Robert se profile.

Voir le classement

REACTIONS DES PILOTES (FR MediaLive)

Marty« Avec l’arrêt de course, ce n’était pas évident. Mais ça va, on est partis tranquillement. »
Michel« Avec la sortie d’Eric, on a vraiment fait un départ prudent sur les 4 premiers kilomètres. Il fallait trouver le rythme ensuite. Les sensations étaient bonnes. »
Roche« J’ai des bons réglages et je me sens bien avec la voiture. On verra ce que ça donne au niveau du temps. »
Raynal« Avec la sortie de Brunson, ça calme. Je n’ai pas pris de risque, on s’est remis dans le bain. »
Mauffrey« Tout s’est bien passé, il faut se mettre dans le rythme. »
Gal« Je suis resté prudent. Ce n’était pas évident, je n’ai pas pris de risque. »
Rouillard« La voiture est sur trois cylindres. »
Guigou« Ca va, on a juste fait un petit tout droit. »
Sichi« C’était une belle spéciale mais j’ai été ralenti par le concurrent de devant, il ne m’a pas vu tout de suite. »
Serieys« On a pas fait d’erreur et on est restés prudents. »
Martin« Je n’ai pas très bien roulé, je n’ai pas un bon feeling avec les freins. »

PROCHAINE SPECIALE : ES2- Campouriez – Le Nayrac (35,55 km) à partir de 13h47 (Vendredi 8 Juillet 2016)

Classement ES1 / Après ES1 (12,85 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. SebChevy18 dit :

    Ah oui quand même ! Oui je pense aussi un passage en R5 est inévitable si il veut le titre

  2. Krys dit :

    Pour moi, fin de saison ça c’est sure, et je dirais même fini la fiesta WRC pour Brunson , il va la remonter la revendre et acheter un Fiesta R5 EVO pour jouer le titre en 2017.

  3. Briwan dit :

    Fait chier pour brunson !!!! 200 m après le départ sa sent la sortie à la con… lui qui venait de s’imposer au Limousin !!! Heureusement personne n’est blessé……

  4. Alain70400 dit :

    Ok pour l’équipage donc c’est un ouf de soulagement.Sinon,serait-ce possible d’avoir les temps par spéciale et général et pas seulement les écarts avec le premier ?

  5. SebChevy18 dit :

    A mince 🙁
    Le tout est qu’il n’y a pas de gros bobo pour eux

  6. LE FADAS DE RALLYE 88 dit :

    Info de la FFSA, pas de gros souci, juste mal aux côtes pour Brunson et son copilote. Ils se sont mis sur le toit.

  7. Chris49 dit :

    Pareil des news?

  8. NicoSub80 dit :

    Donnez des nouvelles dès que possible, merci.

  9. Boris STi dit :

    Et merde,pourvu que se soit que de la taule.

  10. JLV60600 dit :

    Spéciale interrompue suite à la sortie de Brunson !!!! Espérons que l’équipage n’ait rien de grave ….

  11. ecureil74 dit :

    pouvez vous nous rassurer sur l’etat de sante de l’equipage merci