ES17- Kubica sous la pluie




L’arrivée de la pluie complique encore un peu ce Jänner Rallye. Dans ces conditions, Robert Kubica retrouve le scratch mais ne reprend que deux secondes à Vaclav Pech.

Le polonais devra reprendre quasiment douze secondes au tchèque s’il veut remporter une première victoire en ERC.

ue encore un peu ce Jänner Rallye. Dans ces conditions, Robert Kubica retrouve le scratch mais ne reprend que deux secondes à Vaclav Pech.

Le polonais devra reprendre quasiment douze secondes au tchèque s’il veut remporter une première victoire en ERC.

A la quatrième place, Beppo Harrach signe un temps canon sur sa Lancer R4 et reprend largement l’avantage face à Jaromir Tarabus.

REACTIONS DES PILOTES
Consani : « Je ne suis pas content, j’ai eu un gros problème avec mes notes. J’ai un bon feeling avec les pneus Pirelli sur une route mouillée. »
Tlustak : « Il y a beaucoup d’eau. Certains endroits sont couverts de brouillard, la dernière boucle va être intéressante. »
Aigner : « C’est nouveau pour moi, il y avait beaucoup d’aquaplaning et nous n’avons pas de cinquième vitesse. On va voir ça à l’assistance. »
Harrach : « C’est vraiment un très bon temps, j’ai tout tenté pour reprendre le temps perdu. »
Tarabus : « J’avais un mauvais feeling avec la voiture. J’ai fait une erreur dans un virage et nous avons perdu beaucoup de temps. »
Baumschlager : « C’était très glissant. A certains endroits, il y a vraiment un bon grip et à d’autres rien du tout. »
Pech : « Il y a plus de pluie et nous sommes en slicks, je suis encore là, on continue. »
Kubica : « Les conditions sont vraiment très difficiles, il y a beaucoup d’aquaplaning. Nous avons eu tout sur ce rallye : la glace, la terre, le brouillard et la pluie. »

PROCHAINE SPECIALE : ES18- Bad Zell – Tragwein – Aisttal 2 (25 km) à partir de 16h40 (Dimanche 5 Janvier 2014)

Classement ES17 / Après ES17

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Sans son faux départ et les 10 sec de pénalité, Kubica serait à 3 sec de Pech (supposons que le faux départ lui a fait gagner 1 sec): voilà qui aurait rendu la dernière ES très tendue. Là, avec 12 sec à reprendre, on peut penser qu’il sera plus fataliste…