ES5- Breen ouvre son compteur (Estonie)



ES5- Arula 2 (8,72 km) à partir de 10h38 (Samedi 14 Juillet 2018)

FAITS MARQUANTS

Auteur d’une petite faute dans la spéciale précédente, Craig Breen se reprend dans ce chrono et signe même le meilleur temps, une demi-seconde devant Ott Tänak. Avouant être moins à l’aise dans ce chrono, le pilote Toyota conserve néanmoins une large de 13 secondes sur le pilote Citroën.

Encore troisième, Hayden Paddon est tout proche du meilleur temps et pour la première fois depuis le départ, les trois hommes sont sensiblement au même rythme.

Dans la classe R5, le duel entre jeunes finlandais continue avec Eerik Pietarinen leader pour 1s3 face à Jari Huttunen.

En deux roues motrices, le classement reste incroyablement serré avec trois estoniens regroupés en six dixièmes alors qu’Oliver Solberg est quatrième, à tout juste 6s4 de la tête.

REACTIONS DES PILOTES

Tänak« Cela n’a pas trop bien marché ici. Nous allons voir ce qu’il se passe. »
Breen« J’avais un bon feeling dans cette spéciale. Je suis énervé d’avoir perdu du temps comme ça dans la spéciale précédente. »
Paddon« C’est important de prendre de bonnes informations. Je m’amuse, c’est facile d’attaquer, j’essaye d’être propre. »
Gorban« J’ai eu des problèmes après un jump. »
Huttunen« Nous avons fait des changements et cela semble meilleur. »

PROCHAINE SPECIALE : ES6- Rüa 2 (9,14 km) à partir de 11h46 (Samedi 14 Juillet 2018)

Classement ES5 / Après ES5 (8,72 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bazire dit :

    On est bien là , hein tintin en famille !………..

  2. roland59 dit :

    1 pour Breen, çà fait plaisir… tout bon pour retrouver les bonnes dispositions et sensations qui seront
    nécessaires au finlande…
    Paddon.. et/ou la Hyundai.. se rapprochent…c’est bien
    Pietarinen/Huttunen ensemble pour un moment semble t il…

  3. Denis dit :

    Scratch de Breen mais…
    Il est énervé à cause de la spéciale d’avant. Il n’y a pas de quoi. Ce n’est certes pas le « rallye de la courgette » mais qu’il se serve de celui-ci pour travailler, s’amuser, sans se mettre de pression qu’il n’y a pas lieu.
    Qu’il termine 1er, 2éme ou 3éme sur cette épreuve on s’en fout. C’est en Finlande qu’on l’attend. Trop ?
    Breen a semble t’il, perdu de sa « solidité ».

    Tänak et Paddon eux, travaillent et s’amusent. Là est l’essentiel sur un rallye sans enjeu. Pour une fois.

    • Joël G dit :

      Belle analyse… tant il est vrai que c’est un rallye sans enjeu.
      Mettre la pression sur un pilote, chez citroën? Allons donc, quelle drôle d’idée -)