Tony Cosson sur la voie de la victoire au rallye de Bretagne




Sur un rythme extrêmement rapide et déterminé à signer un résultat significatif, Tony Cosson est passé tout prés d’une performance remarquable lors du Rallye de...

14, cinquième manche du Challenge Renault Sport. Malheureusement pour le tourangeau, une sortie de route imprévue stoppa net son ascension et celle d’Anne-Sophie Nourry.

Disputé autour de Plouay, dans le Morbihan, le Rallye de Bretagne 2014 comptait pour la Coupe de France 1ère division, Coefficient 4. Cette épreuve était articulée autour de deux étapes. La première, samedi 21 juin, comportait deux épreuves spéciales (Les Roches du diable et L’Ellé) à parcourir trois fois chacune. Le programme de dimanche, similaire sur deux autres spéciales (Le Scorff et St Yves Bubry) composait la seconde étape. Pour Tony Cosson, dont les récentes prestations avaient enchanté les observateurs, l’objectif de ce déplacement breton était de signer une performance sensible parmi les Groupes N et tenter de remporter le Challenge Renault Sport. En début de rallye, une durite de Turbo baladeuse faisait perdre quelques secondes à l’équipage tricolore bien que les sensations à bord de l’auto soient incontestablement enthousiasmantes.

Tony Cosson (Renault Megane RS N4 n°21 | CDP Racing) : « Dès la sortie du parc, avant même le premier chrono, je me suis senti en parfaite harmonie avec la voiture. C’était assez incroyable comme sentiment. Mis à part notre problème de turbo, j’ai pu rouler comme je le souhaitais et attaquer quand je le voulais. Au soir de la première journée, nous ne pouvions qu’être satisfaits des chronos établis et nous envisagions la journée du dimanche comme la suite logique de notre remontée au classement. En tout cas, j’étais déterminé à aller chercher la victoire avec Anne-Sophie. Et la voiture en avait parfaitement le potentiel. »

Si l’envie était sans conteste au rendez-vous de la seconde journée du rallye, une péripétie est venue tout gâcher. Alors qu’il commençait à prendre ses repaires sur ce second parcours, une précipitation collective fit perdre tout espoir de succès à Tony Cosson. Dans une courbe à gauche, rapide, et refermée sur sa sortie, le jeune français est arrivé en survitesse en 5ème alors qu’une note annonçait un passage sur le troisième rapport. Sans contrôle, la Megane RS N4 n°21 venait alors s’écraser sur le bas coté de la route et partait dans une série de tonneaux fatals. C’était l’abandon alors qu’un succès semblait être à la portée de l’équipage du CDP Racing.

Tony Cosson (Renault Megane RS N4 n°21 | CDP Racing) : « Quelle déception ! Aujourd’hui, je ne peux dire à qui appartient la responsabilité de cette sortie. C’est une erreur collective et je ne peux reprocher quoi que ce soit à Anne-Sophie, qui a été irréprochable encore une fois tout au long du week-end. Nous pouvions gagner ce rallye dans le Challenge Renault Sport et même probablement remporter le Groupe N. C’est vraiment dommage car le feeling avec la voiture était exceptionnel. Nous allons tenter de poursuivre notre programme sportif comme initialement prévu, mais cet accident donne un coup d’arrêt brutal à nos ambitions. Cela dit, je tiens à ­remercier­­chaleureusement ­l’ensemble­ de­ nos ­fidèles ­partenaires ­ainsi­ que­ Jean-Claude­ Demessine ­du ­CDP ­Racing ­pour ­son ­­implication­ à nos cotés depuis toutes ces années. C’est un plaisir incommensurable d’évoluer autour de tant de passionnés et de supporters. »

Communiqué de presse en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *