Ambition mesurée pour Latvala



Déçu par sa deuxième place en Finlande, Jari-Matti Latvala arrive sur un rallye qu’il n’a jamais remporté et se satisferait d’ailleurs d’un “simple” podium cette année.

En douze participations dont dix au volant d’une WRC, le finlandais ne compte en effet que deux podiums sur cette épreuve. Dominé constamment par Sébastien Ogier l’an passé, le pilote VW avait particulièrement souffert dans le deuxième passage dans Panzerplatte, perdant d’un coup quinze secondes !

“J’ai utilisé mon temps libre avant le rallye d’Allemagne pour essayer la version actuelle de la Polo et celle de la saison prochaine. J’ai aussi disputé un rallye historique en Finlande avec mon Audi Quattro, ce qui est toujours une bonne occasion de s’amuser. Maintenant, je suis prêt pour l’Allemagne. Sébastien a été très fort l’an passé, mais j’étais assez content de ma deuxième place. Finir encore dans le top 3 serait un bon résultat pour moi cette année.

L’an passé, j’ai été un peu trop prudent dans les spéciales de Panzerplatte et perdu beaucoup de temps dans ces chronos. Je veux améliorer ça cette année. Panzerplatte, c’est vraiment difficile. Il y a sept types de surface différentes dans cette spéciale. Du béton neuf, du vieux, du béton friable, et même de l’asphalte “normal”, il y a vraiment de tout.

C’est également important d’avoir un bon feeling au freinage dans les spéciales de Panzerplatte car il y a de nombreux carrefours. C’est aussi primordial d’avoir une voiture parfaitement équilibrée pour les nombreux passages rapides.”




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. rené dit :

    vraiment décu de Latvala en 2016 c’est fini jamais il ne sera champion .la retraite approche