Un championnat mixte pour le Junior



En marge du rallye du Mont-Blanc, la Ford Fiesta R2 dédiée au championnat Junior 2017 a été présenté ce jeudi matin à Morzine.

Pilote officiel M-Sport en WRC, Eric Camilli était logiquement présent lors de cette conférence de presse, tout comme le président de la FFSA, Nicolas Deschaux.

Contrairement aux dernières éditions du championnat de France Junior, le championnat 2017 se disputera sur asphalte mais aussi sur terre avec un total de 6 épreuves. La dotation finale est alléchante avec un programme de cinq épreuves en WRC-3 au volant d’une R2 en 2018 (si le vainqueur a entre 18 et 25 ans). Si le lauréat est plus âgé (26 à 30 ans), la dotation sera d’une épreuve en championnat de France des rallyes au volant d’une R5.

Il faut noter que ce championnat de France Junior est assuré pour les trois prochaines saisons avec les soutiens de M-Sport et Michelin.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Waze dit :

    Sans vouloir être mauvaise langue, je pense que les dés sont pipés !!!
    Il doit y avoir quelqu’un à placer….
    Je dis ça, je dis rien mais… on en reparlera…
    Selon que vous serez puissant ou misérable, etc……

  2. sebenfer dit :

    Excellente initiative que celle de la mixité.

  3. vince16s dit :

    Dotation alléchante, mon oeil, quelle injustice!! Une seule manche en R5 et en en France, pour un potentiel vainqueur âgé de 26/30ans. » Vas-y, va faire une manche en France, après on t’oubliera, tu es trop vieux, on trouvera mieux »

  4. loeb dit :

    enfin les instances on compris que pour etre un pilote complet il faut deux surfaces bravo c jamais trop tard

  5. Briwan dit :

    Un championnat junior mixte! voilà une bonne idée !! maintenant il n’y a plus qu’à attendre le calendrier. en espérant que la mixité terre-asphalte soit égale !!!!

  6. Goup dit :

    On veut en savoir plus!!! Trop dur de patienter! Vivement un article complet sur l’auto et les épreuves!

    • romain dit :

      Déjà, l’auto à l’air d’être une R2T « dégonflée » comme Opel l’a fait avec L’Adam, ce qui est une bonne nouvelle vu la qualité de la version R2T de la Fiesta, et ça permettra sans doute une « évolution » (à moindre couts) de cette version Rallye jeune, en « vraie » R2T, en tout cas, je l’espère.