Carton plein de Fanguiaire (Haute-Provence)



Grand favori au départ, Eric Fanguiaire a bien tenu son rang en signant les 12 scratchs au programme de cette édition.

Rallye Haute Provence 2016

ES10-ES12 : Pas de soucis pour Fanguiaire qui termine comme il avait commencé avec une série de scratchs. Le pilote bas-alpin remporte ainsi son sixième succès au Haute-Provence après 2015, 2011, 2009, 2007 et 2002 ! Comme l’an passé, Maxime Belhomme a brillé mais ne peut faire mieux que deuxième et s’impose en R3.

Troisième, Jean-Fabien Blanc remporte le groupe A, il devance Panagiotis vainqueur du GT. En sixième position, Philippe Millet remporte largement le groupe N alors que le groupe F2000 revient à Stephan Arnoux, septième du scratch.

ES7-ES9 : Ce matin, Eric Fanguiaire repart sur le même rythme qu’hier et réalise trois nouveaux scratchs devant un duo inchangé Belhomme/Blanc. Longtemps quatrième, Sébastien Volpe (207 S2000) est sorti de la route.

Derrière la Porsche de Panagiotis, Stéphan Arnoux domine toujours le groupe F2000, tout comme Philippe Millet dans le groupe N.

ES4-ES6 : Comme lors de la première boucle, Fanguiaire se montre intouchable et termine cette étape avec cinquante secondes d’avance sur Maxime Belhomme, leader incontesté de la classe R3.

A neuf secondes de Belhomme, Jean-Fabien Blanc domine le groupe A alors que le groupe F2000 est pour Stéphan Arnoux et le groupe N à Philippe Millet.

ES1-ES3 : Grand favori sur sa Peugeot 208 T16, Eric Fanguiaire prend logiquement la tête dès la première spéciale et signe les trois meilleurs temps de cette boucle. Derrière l’intouchable Fanguiaire, Maxime Belhomme devance Jean-Fabien Blanc d’un dixième pour la seconde place.

Quatrième, Sebastien Volpe est également en lice pour le podium alors que le groupe F2000 est pour Stéphan Arnoux. Treizième, Philippe Millet mène le groupe N.

Scratchs : Fanguiaire (12)
Leaders : ES1-ES12 (Fin) : Fanguiaire

Classement Final

Pos.PiloteVoitureClasseEcart
1FanguiairePeugeot 208 T16R5
2BelhommeRenault Clio R3R3+1’21’4
3BlancMitsubishi Lancer Evo 6A8+1’46’8
4PanagiotisPorsche 997 GT3GT+15+4’21’8
5FarnaudCitroën Saxo KCA6K+5’30’9
6MilletRenault Clio RagnottiN3+5’49’5
7ArnouxBMW 318 CompactF214+5’50’7
8BeranardMitsubishi Lancer Evo 9N4+6’34’3
9SouleilletRenault Clio R3R3+6’49’4
10BegnisRenault Clio RagnottiN3+7’33’8

Classement complet




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Gérald dit :

    Personne n’a remarqué la superbe remontée de Jonathan Escudero avec sa nouvelle Subaru R4 qui signe des chronos dans le top 5 (ou 6) depuis la crevaison qui lui a couté un temps fou dans la 1ere hier !?!

    • franck dit :

      Peut être parce qu’il fait des temps qui le placent au niveau d’une « rag » n3 ???? 😉
      Il a bien roulé sur la fin , mais pas de quoi affoler les chronos non plus hein.