L’ERC perd un autre rallye



Après le transfuge du rallye d’Ypres de l’ERC au TER, le championnat d’Europe des rallyes connaît un deuxième coup dur avec la disparition du rallye d’Estonie, manche du calendrier depuis 2014.

pas-d-estonie-en-2017

Souhaitant encore renforcer leur rallye à l’avenir, les organisateurs préfèrent « mettre en pause » le rallye d’Estonie pour revenir avec une nouvelle épreuve internationale renforcée dans la région balte.

« Nous pensons que tous les acteurs de ce rallye comprennent cette décision. Pendant sept ans, notre travail nous a permis de créer une grande épreuve de sport automobile et de former une très bonne équipe.

Maintenant, nous devons nous fixer de nouveaux objectifs, parce que la stagnation n’est pas une solution pour nous. Nous remercions encore les différents organismes estoniens et les institutions qui nous ont soutenus, ainsi que nos partenaires et nos soutiens pendant toutes ces années. » ont déclaré les organisateurs du rallye Urmo Aava, Tarmo Or et Argent Hunter.

« Je crois que cette année sabbatique est une bonne occasion pour tout le monde de faire le point sur les dernières éditions du rallye et trouver de nouvelles solutions qui, en 2018, nous permettrons d’organiser l’un des plus grands événements sportifs en Estonie. » a précisé Tarmo Mutso, directeur de l’office de tourisme EAS, partenaire de l’épreuve.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kwentino dit :

    Pourquoi pas le Condroz, pour remplacer Ypres ?

  2. Juju dit :

    C’est quoi le TER ?

  3. natlin dit :

    l’erc est en train de devenir pauvre, plus de janner sur la neige, plus de ypres sur l’asphalte, plus d’estonie sur la terre, c’est la cata
    faut faire revenir le san remo, le valais minimum