A la découverte d’un team privé : 2C Compétition (2/2)



Dans cet article qui fait suite au premier sujet, l’équipe 2C Compétition est encore au menu, avec cette fois, une visite des ateliers et l’évocation de la Skoda Fabia R5, une voiture emblématique pour le team de Thiers.

Pour cette deuxième et dernière partie, Gael le Clainche, team manager de l’équipe, sera votre hôte. 

La Skoda Fabia R5 : l’arme ultime

Convaincu par l’équipe Skoda Motorsport, notamment après la réussite de la Skoda Fabia S2000, 2C Compétition s’est rapidement jeté sur l’occasion d’acquérir la toute nouvelle Fabia R5 fin 2015. Première équipe française à posséder et proposer la voiture tchèque en location, l’équipe auvergnate a démarré cette aventure en lançant Freddy Loix au rallye du Var fin 2015.

« C’était un événement marquant, on a eu la chance d’aligner cette Skoda pour sa première apparition en championnat de France. Cela a posé les prémices de 2016 avec un double programme pour Julien Maurin en WRC-2 et en championnat de France Terre, mais également Sylvain Michel sur asphalte, avec un double titre pilotes et teams avec 2C Yacco.

Pour la R5, on ne voulait pas investir chez PSA, et chez Skoda nous sommes tellement contents du produit proposé que nous ne nous posons aucune question à ce sujet et pour l’avenir. On reste vraiment sur la continuité. Maintenant, on a une réelle expertise. »

Et aujourd’hui, 2C Compétition ne regrette pas d’avoir mis de côté les voitures du groupe PSA : « A l’époque, c’était le début de la 208 et la DS3 R5, et on avait étudié le sujet bien sûr. On se renseigne, tout finit par se savoir en sport automobile. On contacte directement les parties commerciales, on s’informe via des sites comme Rallye Sport sur les essais et les voitures en développement. Il y a toujours du radio paddock mais il n’y a jamais de fumée sans feu. On a démarré avec la Fiesta et à l’arrivée de la Skoda, c’était clairement le bon produit. »

Le parc actuel

Actuellement, 2C Compétition possède un parc quasiment exclusivement tchèque avec 2 Fabia R5 Evo, 4 Fabia d’anciennes générations, mais également une Citroën DS3 WRC. Et pas n’importe laquelle, puisque cette voiture est la dernière DS3 WRC construite sous l’ère Citroën au début de 2015. Kris Meeke était en tête du rallye Monte-Carlo avec cette voiture avant de renoncer. 

« La DS3 WRC est une voiture assez compliquée pour les pilotes et qui coûte très chère à exploiter. Cette voiture est utilisée pour les tests Michelin notamment, et a participé en fin de saison dernière au rallye de Balagne. La R5 s’est tellement développée que le marché à évolué dans cette direction pour les privés. »

La nouvelle Skoda Fabia R5 Evo

Convaincu par les performances de la Fabia d’ancienne génération, 2C Compétition a rapidement rejoint le carnet de commandes des Skoda Fabia R5 Evo. Une première d’entre elles est arrivée à Thiers à la mi-juillet, alors que la seconde vient d’être livrée.

2C Compétition restera d’ailleurs comme la première équipe française à avoir fait rouler cette nouvelle Fabia Evo.

« Aujourd’hui, nos relations sont tellement bonnes avec Skoda, il faut dire aussi que cette évolution est largement préparée depuis des mois, on reste dans cette continuité. Après les premiers roulages, nous sommes très contents et ils ont travaillé beaucoup de détails de l’ancienne pour améliorer l’ensemble, tout en proposant une toute nouvelle auto.

Par contre, je suis très content de voir que les Polo et C3 ne sont pas loins de Skoda, voire un peu mieux sur certains terrains. Cela fait une certaine émulation. C’est une catégorie ultra dynamique et c’est super de voir tous les constructeurs se battre. En tant que compétiteur, on adore ça. » 

Pourquoi 2C est réputé comme une référence Skoda ? (Pierre-Louis Loubet l’a rappelé en début de saison)

« Il le pense car on a pu gagner plusieurs courses tout simplement. Tous et à tous les niveaux, nous sommes des passionnés et aussi très appliqués sur la rigueur. Peut-être que les concurrents disent la même chose mais nous, on se donne coeurs et âmes pour s’y coller. Si on a le moindre doute, on va changer la pièce. On essaye de rendre une copie parfaite sur la partie technique, mais aussi sur l’ambiance et la qualité du travail.  C’est aussi pour ça que l’on a jamais voulu faire du volume car on perdrait forcément en qualité de travail. »

Quel est le coût d’une location d’une Fabia R5 de chez 2C ?

« En moyenne chez 2C, une saison du championnat de France Asphalte coûte 330 000 € HT. Du côté des concurrents, on trouve forcément de tout, au niveau des prix. Des associations se mettent à louer des voitures, donc ils n’ont pas de charge, pas de salariés et pas de locaux. On ne fait pas le même travail.

Dans les 330 000, il faut compter entre 50 000 et 60 000 d’assurance, 16 pneus par épreuve représentent environ 50 000€, et une fois ces montants déduits, la voiture n’a pas encore roulé et le prix du roulage s’ajoute. 4 mécanos, 1 ingénieur, 1 cuisto sur 4 ou 5 jours. Il faut penser aux séances d’essais, à l’essence avec 6€ le litre aussi, les frais de déplacement, les hôtels, et j’en oublie.

Et pour la voiture, il faut compter entre 55 et 60€ au kilomètre. Pour un WRC-2, on se base quasiment sur un tarif global doublé. Le personnel est là 8 jours, on doit calculer les essais, plus de kilomètres, plus de pneus forcément et plein de choses…Tous ces tarifs sont des tarifs bruts et en fonction des programmes, l’équipe peut également réussir à trouver des partenaires.

Typiquement, on ne prend aucun risque sur les pièces. Dans l’idée, c’est la différence d’un gars qui va dans un centre auto et l’autre qui va chez son concessionnaire, c’est un peu ça. Un jour, quelqu’un m’a dit, et c’est très réaliste, dans un litre, il n’y a qu’un litre. »

330 000 sur une saison, ça commence à parler pour un seule année non ?

« Ok, c’est un prix super élevé. Moi, à titre personnel, je serai incapable de faire ça. Mais quand tu regardes tout à la fin, parfois, tu vas arriver à la fin d’une course, tu seras à 0 de bénéfice, parfois 1000, et parfois – 15 000 car tu auras cassé un moteur. Il n’y a pas d’assurance pour ce genre de choses. C’est aussi ça que je veux mettre en avant.

Sur notre unique objectif de faire vraiment de la qualité, dès qu’on a le moindre doute, on change. C’est sûr que tu vas trouver des voitures pour moitié moins chère, mais en secours dans le camion, tu n’as pas grand chose, et cela dépend aussi du personnel. De notre côté, un ingénieur se déplace sur chaque épreuve où une de nos voitures est engagée.

Concernant les pièces de secours, j’ai une petite anecdote sur le Var 2016. Sur la dernière manche du championnat asphalte avec Sylvain Michel, à la fin de la première journée et alors qu’il se rattache après la dernière spéciale, il y a son harnais 6 points qui saute. Donc nous, nous avions le harnais de secours dans le camion. C’est tout bête mais nous avons toujours tout dans le camion. »

Après ce reportage, nous souhaitons simplement beaucoup de réussite et de chance à l’équipe 2C Compétition, présente sur les routes du rallye du Mont-Blanc ce week-end.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nismo dit :

    330 k€ pour une R5 ? C’est pas le coût annoncé par Julien Maurin quand il roulait en Cdf asphalte ? Mais avec sa Fiesta Wrc…
    Mais bon, quand on a pas le détail des prestations, c’est peut-être pas comparable.

  2. pierre dit :

    Super article, sa a l’air vrai et c’est pas de la communication toutes fausses. Continuer comme ça c’est top ce que vous faite depuis le début mais la vous monter vraiment en grade

  3. RIFIFI dit :

    Ne pas oublier l’excellent 1er ingénieur (Patrick SEIGNARD) qui a mis en route ce team et l’a fait connaitre par son sérieux et de plus ses connaissances et son expérience dans le monde des rallyes ont permis l’apport des premiers clients importants à 2C.

  4. champenois1051 dit :

    55 à 60 e du kilomètre pour une R5 ???? doit y avoir comme un hic….

    car c’est presque le prix au kil d’une 208 r2 dans un team correct pour un gros national de 2em divi de 150 bornes

    et les franchises sur chaque manche ???