Bonato : « Un championnat très excitant »



Magistral vainqueur au Lyon-Charbonnières, Yoann Bonato est tombé sur plus fort que lui au rallye d’Antibes, troisième manche du championnat de France des rallyes Asphalte.

En tête à l’issue de la première boucle matinale, le pilote des 2 Alpes a perdu l’avantage sous une pluie battante, voyant Bryan Bouffier se diriger vers la victoire. Dans cette nouvelle chronique, Yoann revient en longueur sur cette épreuve, mais évoque également des sujets comme le choix de pneumatiques, la bagarre au championnat face à Bryan Bouffier ou encore la prochaine épreuve au Vosgien.

Tu termines deuxième à Antibes, comme l’an passé. Quelle est ta première réaction ?

« C’est top, nous sommes super contents !! Évidemment, nous aurions préféré gagner mais nous n’avons pas été aussi malin que Bryan dans notre choix de pneumatiques le vendredi pour espérer lutter. Le championnat est très serré et c’est top pour la saison, espérons qu’il en soit ainsi jusqu’au dernier rallye !! Nous avions 5 points d’avance au départ de cette manche, nous en avons désormais 4 de retard. Tout ceci sur un total de 100 points ! Autant dire que nous sommes toujours à égalité ! »

Après un très bon début de rallye pour toi (en tête après l’ES4), ta course a basculé dans la cinquième spéciale. Raconte-nous un peu tes malheurs dans ce chrono décisif ?

« Nous étions très content de notre début de course, à l’image du Lyon Charbo. La voiture est très performante et facile, un vrai plaisir à son volant. Vient ensuite le fameux chrono qui à changé toute la course, Nous nous sommes retrouvés sous des trombes d’eau en gomme 21 (médium de chez Michelin). Au delà de ça, je me fais surprendre dans un Gauche assez glissant, nous partons en tête à queue et tapons un arbre. A partir de là, il fallait sortir de de cette marée haute pour retrouver la plage d’Antibes sous le soleil. Finalement notre choix de pneu était bon pour le routier uniquement !! Dans la spéciale, c’est un bateau qu’il nous fallait ! »

Quels choix de pneus avaient-tu à ta disposition?

« Chez Michelin, nous avons 5 crans de gomme : R33 (dur), R21 (médium), R11 (soft), P01 (pluie) et FW (maxi pluie). À cela vient s’ajouter le retaillage libre afin de compliquer encore un peu les choses. Nous avons donc opté pour le R21 avec une ligne supplémentaire afin de palier à une éventuelle averse. En roue de secours, nous avions un pneu de la boucle matinale afin de se laisser le choix le plus libre possible pour le dimanche. »

En WRC, les pilotes peuvent faire appel à des ingénieurs météo. En ce qui te concerne, quels moyens et informations pouvais-tu avoir sur cette épreuve, et plus généralement sur une manche du championnat de France ?

« Nos moyens sont nos téléphones portables et leurs multitudes d’applications dont Météo France. Nous faisons également appel à notre famille et amis dans les ES sur le bord des routes. Généralement, lorsque je vois ma maman qui commence à friser, je sais qu’il va pleuvoir mais pas une mèche n’a trahit la météo !!! Il faudra jouer d’autres moyens pour déterminer les prévisions météo. Je pense que Bryan dispose du numéro de téléphone de Madame Soleil, je tacherai de le trouver quelque part pour les prochaines manches. »

Pour seulement ton troisième rallye avec la C3 R5, as-tu découvert de nouvelles choses en terme de réglages, notamment sur terrain humide ? Aucun problème rencontré pendant le week-end ?

« Nous sommes bien calés avec la C3 R5 depuis le Tour de Corse. Sur terrain humide, nous avons pu travailler également avec l’équipe. Globalement, nous sommes satisfaits des réglages de la voiture et savons dans quelle direction aller pour encore améliorer l’auto. Sa fiabilité est surprenante ! Nous ne rencontrons vraiment aucun soucis. »

Est-ce particulier de rouler dans des lieux aussi mythiques comme les Clues d’Aiglun, le Turini ou encore le Col de Bleine ? Est-ce que l’on y pense en plein chrono ?

« C’est magique, ce sont des ES mythiques du Monte Carlo, bien sûr les conditions sont plus simples mais que les spéciales sont belles !! Pendant le chrono, tu ne penses qu’à ton pilotage et si possible rien d’autre, sinon tu augmentes ton potentiel d’erreur, les rythmes soutenus que nous avons en spéciale ne laissent pas le temps à la dispersion de l’esprit. »

Malgré cette deuxième place, tu perds la tête du championnat face à Bryan Bouffier pour quatre petits points. Ce genre de duel doit être très motivant pour un pilote, non ?

« C’est excellent pour le championnat et pour nous d’avoir un concurrent en la personne de Bryan. C’est un chic type très respectueux dans la confrontation. C’est suffisamment rare pour être souligné. Son palmarès est impressionnant et pouvoir se battre face à lui est très gratifiant. il nous permet de progresser encore, le championnat va être très excitant cette année. Son problème est qu’il va désormais ouvrir la route dans les Vosges, le balayage va le pénaliser !!!! lol »

Prochaine épreuve au Vosgien début juin. Comment prépares t-on une épreuve nouvelle comme celle-ci ? 

« C’est un rallye auquel j’ai participé à l’époque de la S1600, certains noms de spéciales me parlent et me laissent de bons souvenirs. Nous sommes contents de retourner dans cette région. Je vais la préparer comme les autres si ce n’est que je n’ai pas de notes à travailler. J’aime bien les nouvelles épreuves et nos concurrents régionaux seront rapides là bas. La course promet encore de belles surprises. »

Par rapport aux informations que tu as pu recueillir, quel est ton premier avis sur cette épreuve ?

« Je n’en ai aucune idée, je verrais tout ceci après les recos. Mais je ne doute pas de la qualité de l’organisation ! »




S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Romain39
Romain39
2 années il y a

Vivement les Vosges sa promets une belle baguare, hâte d’être au bord des spéciales !!

jh74
jh74
2 années il y a

J’admire beaucoup Yoann Bonato il est très performant et en plus fidèle à Citroen.Mais j’ai été surpris par sa course au rallye d’Antibes d’habitude il se bat jusqu’au bout et la il a baissé les bras? Enfin Bravo il bat toutes les Skoda ,Fiesta et les Hundai à part celle de Bouffier.