Classement Championnat WRC2-Pro 2019



Dans cette course à élimination directe, Kalle Rovanpera n’a pas eu à forcer son talent pour décrocher une cinquième victoire en 2019 synonyme de titre mondial dans la catégorie.

Malgré une belle confrontation sur le papier avec la présence de Mads Ostberg, Gus Greensmith, Jan Kopecky ou encore Hayden Paddon, le finlandais s’est tout de suite montré dans le bon rythme en prenant la tête dès les premières spéciales.

Vainqueur en Turquie, Greensmith montrait une belle résistance le vendredi avant de céder une première fois suite à un tête à queue (ES4) et de décrocher totalement après une pénalité de 4min30 en fin de journée (pointage en retard suite à des problèmes électriques sur la liaison). Le britannique hors jeu, les espoirs de MSport reposaient sur Paddon, qui peinait à trouver ses marques dans la Fiesta R5 MKII pour finalement l’envoyer dans les arbres de l’ES4.

De là, le seul rempart face à la vague Skoda subsistait avec Ostberg, consistant le vendredi matin avec notamment un meilleur temps. Après une assistance relativement classique en apparence, le norvégien était finalement contraint d’abandonner suite à une fuite d’huile puis une perte de puissance sur la liaison.

Avec une concurrence décomposée dès les premiers kilomètres, la suite du weekend se résumait à une lutte « symbolique » entre les deux Skoda officielles. Le tchèque prenait même la tête pendant deux spéciales le samedi après la crevaison de son coéquipier. Après une crevaison (ES12) puis un tonneau (ES15), Kopecky rentrait finalement dans le rang pour laisser la victoire à son coéquipier finlandais.

Avec cinq victoires au compteur, Kalle Rovanpera devient donc champion du monde en WRC2 Pro, et restera historiquement le seul pilote à avoir ce titre puisque la FIA a confirmé le retour du nom WRC2 pour 2020. Grâce à ce doublé, Skoda Motorsport valide quant à elle sans surprise le titre constructeurs qui lui était promis avant même le début de saison.

« Oui ! Ca a été une belle saison, même si au début, c’était difficile. Le titre était l’objectif et je suis très heureux d’y être arrivé, » a déclaré le nouveau champion du monde âgé pour rappel de seulement 19 ans.

  Drapeau-MCDrapeau-SWEDrapeau-MEXDrapeau-FRADrapeau-ARGDrapeau-PORDrapeau-SARDrapeau-FINDrapeau-ALLDrapeau-GBRDrapeau-ESPDrapeau-AUSTOTAL
1Kalle Rovanperä1818   25252525151525  191
2Gus Greensmith2515  181512 2515  125
3Mads Ostberg25  2518151512 10  120
4Jan Kopecky      1818251818  97
5Lukasz Pieniazek122525  12      74
6Eric Camilli        1818    36
7Marco Bulacia    012       12
8Hayden Paddon           12  12
9Eerik Pietarinen0      0     0

Les huit premiers résultats sont retenus en fin de saison.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    une 1ère pour Kalle comme prévu.. bravo..!! et une nième pour Skoda… tout aussi prévisible.. bravo!
    il est vrai que face au tandem partiel Rovanperä/Kopecky sur leur redoutable machine, la tâche des concurrents étaient des plus difficiles…Mads et Guss ont résisté et retardé… mais pouvaient ils faire plus..??

  2. jeff dit :

    L’idée de ce championnat n’est pas mauvaise, mais sa première saison est un peu loupée en raison du faible nombre de participants. marquer 18 ou 15 points en passant par le rallye 2 et en se faisant battre par un peloton de WRC2 ce n’est quand même pas très excitant ! Plutôt que d’aller chercher des rallyes au Kazakhstan ou au Groënland, les promoteurs du WRC feraient mieux de se pencher sur l’accès récurrent au WRC2 d’écuries semi-officiellles ou privées . Un plateau WRC2 avec 2 MS-Sport, 2 VW, 2 C5, 2 Sloda et 2 Hyundai sur l’ensemble de la saison (au moins la saison européenne), ça aurait de la gueule !

  3. roland59 dit :

    on n’a pas encore le titré, mais on a au moins le podium…
    en tout cas, en terme d’acrobatie, il semblerait qu’on tienne le digne remplaçant de Meeke… 🙂

  4. Ludovroum dit :

    Si j’ai bien compris le règlement, avec 8 rallyes disputés Rovanpera a terminé sa saison en WRC2 Pro… Et du haut de ses 166 points, il est désormais assuré d’en remporter le titre, Ostberg et Greensmith ne pouvant scorer que 160 points au maximum, contre 154 pour Kopecky !

    Reste juste la lutte pour la 2e place finale entre ces 3 pilotes défendant les couleurs d’autant de constructeurs différents…

    • Sylvain dit :

      Ben moi je ne comprends pas ça comme ça… , « Les huit premiers résultats sont retenus en fin de saison. » je ne le comprends pas comme 8 courses, mais les 8 meilleurs résultats sur le nombre de course que tu veux.

    • Gaaz dit :

      C’est effectivement les 8 meilleurs résultats qui comptent, Rovanpera ayant déja effectué 9 rallyes ( Un zéro pointé en corse), c’est ses 8 meilleurs résultats qui sont pris en compte.
      Mathématiquement c’est encore possible pour Mads ou Gus, avec trois victoires lors de la fin de championnat ils passeraient a 173 points car meme si Kalle fini trois fois deuxieme il serait a 172 points

      • Ludovroum dit :

        Merci les gars, j’avais donc bien compté, mais pas avec le bon règlement…
        ^^

        Même s’il reste ce suspens, j’espère que la FIA reviendra au bon sens l’an prochain, en incluant les WRC2 classiques dans le calcul des points des WRC2 pro, histoire d’imposer aux pilotes officiels de se battre devant en toutes circonstances…

  5. Bib12 dit :

    Non rien d’officiel justement.

  6. Chris dit :

    Rovenpera passe chez Toyota l’an prochain c’est officiel

  7. roland59 dit :

    effectivement, kalle est un peu esseulé en WRC 2 pro.. quand on voit son niveau de perfs, on ne pas être surpris… et quand Jan, la réf de la catégorie est là, çà ne fait qu’accentuer le phénomène. cela dit, ils ne sont pas responsables de l’absence ou du manque de compétitivité des autres…
    Kalle s’est mis dehors, alors Jan a pris le relai… et le jeune finlandais reste sur du velours… c’est aussi cela le travail d’équipe.. et à l’arrivée, Skoda gagne. çà paraît simple, et pourtant les autres ne savent pas le faire… en même temps, difficile d’avoir des compétiteurs de ce gabarit sur le marché…

  8. jeff dit :

    Pas beaucoup de suspense dans ce championnat ! On aimerait effectiveemnt voir Rovanpera en WRC1 mais il est encore perfectible sur asphalte !
    Quant à la Ford nouvelle version, elle est en cours de d éveloppement, mais Camilli a fait quelques bonnes spéciales samedi. A suivre !

  9. jh74 dit :

    Pas capable de réglé un problème de jantes chez Citroen? ca devient grave.

    • jeff dit :

      Ce qui devient grave, c’est de critiquer Citroên sans arrêt. La C3 R5 marche plutôt bien et commence à avoir un joli palmarès, il ne faudrait peut-être pas l’oublier !

      • jh74 dit :

        Je critique quand ça devient incroyable qu’on arrive pas à réglé des problèmes de jante ça me dépasse je suis déçu car je suis supporter de Citroen

  10. Olivier Pellegrin dit :

    Rovanpera ce fait chier en wrc2 il devrait passer en wrc1 il a le niveau il prendrer plus de plaisir. quand tu et trop fort et que tu na pas de concurrencer pour te batre c chiant

    • denis33 dit :

      Ce n’est pas qu’il n’a pas de concurrent c’est juste qu’il a de loin la meilleure voiture .
      Rovempera en corse contre camilli avec la Polo … c’est qui qui se faisait chier ….

  11. Jeanlouis dit :

    Certes ce n’est en rien de sa faute de n’avoir pratiquement pas de conçurent en face…. ce championnat est vraiment bidon. … dommage de commencer sa carrière sur titre qui aura un goût de  » à vaincre sans péril. .. on triomphe sans gloire « ….

  12. roland59 dit :

    Rovanperä n’a plus grand chose à prouver si ce n’est d’aller chercher ce titre qui ne devrait pas lui échapper…
    puis ce sera le grand changement…

  13. Boris dit :

    L’absence de Mads en Finlande fait sonner creux ce championnat… Surtout que face à Rovanpera cela aurait pu être une belle bataille.

  14. roland59 dit :

    après Sardaigne:
    – Kalle prend une option et Mads doit bien regretter sa faute d’entrée… d’autant que Jan pourrait bien encore aider
    son équipier sur l’un ou l’autre suivant…
    – Gus a fait ce qu’il a pu avec son matos… tout n’est pas perdu, il doit continuer d’y croire.

  15. Sylvain dit :

    Le wrc2-pro me parait être une absurdité (écrit après le Portugal).

    Je crois que c’est l’exact contraire qu’il faudrait : un wrc-2 « tout privé », avec la possibilité pour l’usine de faire des séries de 3 rallyes pour « présenter » leur nouvelle voiture ou leur nouvelle évolution. Genre on fixe ça pour les 3 derniers rallyes : Catalogne, RAC et Sud-Est asiatique et on n’en parle plus.

    Là on a la skoda usine qui reste la référence, on y met Rovanpera dessus et?… et c’est comme si Tanäk devait lutter contre tout le monde sauf Ogier et Neuville… un suspens à 0%… là il gagne en crevant, que veut-on de plus comme domination? et encore face à son coéquipier…

    Le wrc-2 c’est pour les jeunes pilotes, ils se montent des programmes, ils bossent, et voilà… la formule 3 rallyes usine par an serait la possibilité pour des gars comme Brren, Ostberg, pourquoi pas Camilli sur le goudron, de piloter quelques rallyes usines, mais sinon quel sens cela a-t-il?

    La formule des teams plus ou moins privé a un vrai sens, si on pense à l’Italie, Peugeot Italie faisait préparer ses 308 par une structure privée qui aujourd’hui est au service de la C3-Italie, et gagnait son championnat alors que la 308 ne semblait pas super ailleurs… cela laisse la possibilité à qui bosse bien de le faire… Breen l’a dit dans ses interviews, il trouve la concurrence italienne très « musclée » (au niveau des la qualité des voitures).

    La F1 pendant des lustres a été le fait de « garagistes anglais » comme on les appelait en Italie, or il s’agissait du championnat du monde!!!

    On peut très bien imaginer des usines qui font des voitures, les vendent, et des privé qui les font fonctionner plus ou moins bien. A ce petit jeu, qui sait si la Fabia serait la voiture numéro 1 du wrc-2 encore et toujours, encore et toujours. Peut-être qu’une bonne structure pourrait faire gagner d’autres voitures… cela serait dans l’intérêt de tous.

  16. mjmj dit :

    …apparaîtraient même des pilotes…

  17. mjmj dit :

    Un constructeur comme Skoda a-t-il plus intérêt à participer à ce WRC2-pro qu’au championnat WRC2 ancienne formule?
    On pourrait simplifier tout ça en créant un championnat réservé à la catégorie RC2 (les R5) dans lequel apparaîtrait même des pilotes comme Sarrazin qui ne sont pas inscrits pour un championnat. Au Monte Carlo, Rovanpera marque 18 points en étant en dehors du top 10 des R5. Si un pilote en RC1 termine 11ème au scratch, il ne marque pas de points même s’il est 8ème de sa catégorie derrière 3 R5. Et au passage, on pourrait réfléchir à un barème de points différent en fonction du nombre d’inscrits (même si ça ne va pas dans le sens d’une simplification). Qu’il y ait 8 ou 30 pilotes inscrits sur R5, le vainqueur marque aujourd’hui le même nombre de points.

  18. Michel dit :

    Enfin avec 3 pilotes c’est tout de même une mascarade ce WRC2 Pro.

    • roland59 dit :

      c’est un démarrage… alors oui, à première vue, cela fait pauvre… d’autant qu’ils n’y sont pas en même temps… mais en regardant différemment, ils sont 4 en 12 points…et là, c’est mieux que le WRC 1… 🙂

  19. roland59 dit :

    les 3 protagonistes font le job sur ce chili et le jeu s’en trouve resserré… il était important que Kalle remporte l’épreuve, c’est chose faite et c’est bien ainsi…
    Gus va changer de catégorie au Portugal, souhaitons lui de réussir « l’épreuve »…

  20. roland59 dit :

    bien que leader provisoire, Pieniazek devrait céder la place à un moment ou un autre.. Guss et Mads étant idéalement placés pour la prendre très bientôt… j’ai le sentiment que Skoda va avoir quelques soucis à conserver son titre… et le Chili ne devrait pas être simple pour Kalle… alors, attention à ne pas le louper, cela pourrait bien assombrir l’horizon…

  21. Ivo dit :

    Après la fin du championnat production puis du championnat gentleman driver place au championnat wrc/pro qui n’a aucun sens…
    Skoda à tuer le Wrc 2 avec ça structure officiel r5 officiel, pilote officiel face à des structures privées…
    La réponse du promoteur Wrc : un championnat merdique Wrc/pro 2…
    Bonato arrive 2eme au monté Carlo et il est fêtes comme le grand vainqueur en R5… Un néophyte devant ça TV ‘e si retrouve pas..

  22. bazire dit :

    Belle victoire de Pieniazek et quelle beau championnat !…….

  23. Kivala dit :

    Et pour les teams on a :
    . 01 / M-Sport = 52 pts.
    . 02 / Skoda = 36 pts.
    . 03 / Citroën = 25 pts.

    Avec des « si » :
    . si Pietarinen avait terminé, Skoda serait au contact de M-Sport avec 48 pts
    . si au Monte-Carlo Bonato avait couru en WRC2-Pro, Citroën serait également au contact avec 50 pts
    Bref, avec des « si » on aurait eu 52-50-48, ça aurait eu de la gueule. Mais un tel resserrement viendra sans doute en cours de saison.

  24. jeanlouis dit :

    Risque pas de se marcher sur les pieds en wrc 2 pro. … s’il sont 2 à chaque fois…

  25. rh74 dit :

    Un gros flop pour l’instant ce Wrc2-pro. On va attendre 2/3 manches pour se prononcer définitivement mais ça ne ressemble pas à grand chose.
    Du coup Bonato gagne le Wrc2 alors qu’il y a une r5 devant lui… niveau compréhension et visibilité je pense qu’il y a du boulot.

    • Luccio dit :

      D’accord avec toi, et que dire de la perf de Sarrazin qui passe inaperçue n’étant pas engagé en wrc2 et qu’on fait partir loin des caméras dans la Power stage et que du coup on ne voit pas apparaître dans le classement qui s’arrête au 8eme ala fin de la retransmission.

  26. RP14 dit :

    C’te blague, encore une nouvelle invention indispensable de la FIA: séparer le WRC2 Pro et le WRC2. On avait autant besoin de ça que d’une 3ème coui…