Trop facile pour Tänak (Estonie)



ES15- Tartu City (1,50 km) à partir de 14h15 (Dimanche 14 Juillet 2019)

↓ Voir le classement

FAITS MARQUANTS

Déjà impérial l’an passé, Ott Tänak a récidivé ce week-end, se montrant irrésistible au volant d’une Toyota Yaris WRC au sommet de sa forme. A trois semaines du rallye de Finlande, l’estonien se présente bien évidemment comme l’énorme favori…même en ouvrant la route le premier jour.

Derrière lui, de nombreuses informations ont été collectées notamment pour Andreas Mikkelsen, ravi de son week-end globalement, ainsi que pour Esapekka Lappi, plus à son aise ce dimanche.

Quatrième, Elfyn Evans a perdu un temps précieux à la réception d’une bosse, signant par la suite de nombreux deuxième temps. Dernier pilote officiel au classement, Craig Breen a emmagasiné un maximum d’informations, tout en affichant un grand sourire à l’arrivée de chaque spéciale.

En R5, Oliver Solberg a forcément été l’homme fort du week-end, s’imposant largement dans cette catégorie après avoir signé des temps remarquables, notamment en début de course. Dans trois mois, le norvégien sera scruté de près au Pays de Galles, lieu de ses débuts en mondial.

En R2, Adrien Fourmaux a bien appris au fil des kilomètres, terminant par un scratch anecdotique dans super-spéciale asphaltée. A l’arrivée, les estoniens ont logiquement été les plus forts, le français terminant troisième à près de deux minutes du vainqueur, Torn.

RÉACTIONS DES PILOTES

Suninen
1:10.9
« J’avais un bon feeling avec la voiture, c’était de mieux en mieux. On termine avec un bon niveau en étant plus proche. »
Pietarinen
1:08.2
« C’est un très bon test avant la Finlande. »
Märtin
1:14.2
« Je suis assez content d’être ici, c’était l’un des mes objectifs du week-end. Nous avons eu quelques chaleurs, je suis content d’avoir fait ce rallye mais c’était un travail difficile. Ce n’était pas le plan, je voulais juste essayer cette WRC de nouvelle génération. »
Solberg
1:09.4
« C’est incroyable, je ne m’attendais pas à ça au départ. Nous nous sommes retrouvés en tête et avons essayé de contrôler les temps. »
Breen
1:07.5
« C’était un joli week-end, je me suis vraiment amusé. Je suis impatient d’être dans la voiture en Finlande, je suis vraiment excité. »
Evans
1:06.2
« C’était bien de piloter ici, c’est bien de faire un rallye aussi rapide pour être prêt avant la Finlande. »
Lappi
1:09.0

« C’était très bien d’être ici et de piloter, spécialement aujourd’hui où nous avons trouvé de bonnes choses. »

Mikkelsen
1:06.7

« Nous avons beaucoup de choses à retenir pour le rallye de Finlande. Nous aimerions pouvoir recommencer car nous avons beaucoup appris ce week-end. Les fans estoniens et les routes sont incroyables, j’ai vraiment apprécié. »

Tänak
1:05.2

« C’était un magnifique week-end, nous pouvons voir cette masse de spectateurs ici. C’est définitivement un pays de rallye et je crois que c’est génial d’avoir cet événement ici avec les constructeurs. Il y a beaucoup de travail en arrière-plan et c’est un sacré accomplissement. En Finlande, ce sera difficile. »

Classement ES15 / Classement Final (1,50 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jeff dit :

    Sauf que justement là Latvala et Meeke n’y arrivent pas !

  2. Denis dit :

    Je retiens de cette épreuve, une balade à domicile de Tänak dont les supporters ont dû apprécier.
    Les seconds couteaux qui ont certainement bien travaillé en vue du Finlande.
    Une belle surprise de voir le mentor Markko Märtin bien classé après tant d’absence.
    Une performance intéressante de Oliver Solberg qui est en train de se faire un prénom.

  3. Fab dit :

    Tanak, la Toy et le reste du monde….

    Latvala et Meeke, même sans leurs boulettes régulières, c’est à quelques exception près moins vite voire bien moins vite que Tanak.
    Le gars a la meilleure auto du plateau mais est peut être bien aussi le gars le plus rapide de ce championnat 2019. (moi je le pense). Même si la différence avec Neuville et Ogier n’est évidemment pas celle qu’on a vu ce week-end.

  4. Jean Dridéal dit :

    La Yaris est devenue ce qu’était la Polo… Avec un top pilote comme Tanak, c’est imbattable. Même des pilotes moyens comme Latvala et Meeke y arrivent… Comme…. Latvala et Mikkelsen a l’époque de VW.

    • olive dit :

      finalement faudrait une yaris avec tanak-neuville-ogier!!!!!!apres on fera le tri entre pilotes moyens

    • Boris dit :

      Non pas tout à fait… Elle est pas aussi fiable que la polo et à une vrai concurrence.
      Et des pilotes moyens comme Meeke ou Latvala, c’est pas mal de victoire passé (plus que tout les autres pilotes que le trio de tête), non ?

  5. Thierry 72 dit :

    Solberg futur champion, une telle préciosité c est du jamais vu. Rovampera battait pas les officiel en wrc2 des le debut. A suivre de tres pres au GB.

  6. Jeff dit :

    Tanak est en première division, les autres en 2e division, et la Toyota n’explique pas tout ! Je ne suis pas mécontent d’avoir vu Lappi avec le sourire, ça faisait longtemps…
    En R5, course décevante de Suninen (problèmes de jeunesse pour la Ford ?) et véritable démonstration de Solberg. Quel sera le premier constructeur à lui donner sa chance en WRC 1 ?
    .

    • Joël GEORGES dit :

      En ce qui concerne les pilotes 1° division et les autres, vous avez tout à fait raison; Tanak était une classe au dessus du reste des concurrents, bien aidé aussi par une voiture au top, même si je suis persuadé, que vis à vis de la concurrence, sur ce rallye, il aurait gagné avec une autre voiture.
      En ce qui concerne les pilotes « moins top 3 », on remarque que la Hyundai est devant à ce rythme. A voir à un rythme « top 3 », un cran au dessus… Ou alors les coréens ont sérieusement bossé et il ont travaillé sur autre chose que l’ajout de flap à l’avant. Voir aussi la c3 qui avait bien marché l’année passée, mais où deux des « top 3 » ramaient à l’arrière.

  7. 306kc dit :

    Breen fini à 10 s d’Evans, c’est plutôt correct vu le manque de roulage.