ES7- Gherardi en rajoute (Finale 2013)




Contrairement à ce matin, Ludovic Gherardi est en pleine forme dans ce chrono et signe un nouveau scratch devant Jérôme Chavanne.

A deux chronos du terme de cette finale, le pilote Ford dispose de 29s d’avance sur Chavanne et 1min29s sur Giraldo.

Quatrième, Thomas Badel mène toujours le groupe F2000 devant Raphaël Michaud alors que dans le groupe N, Romain Salinas augmente son avance face à David Mollas.

rapide en descente sur 5-6 kilomètres avant d’attaquer une partie très rapide. La fin de la spéciale est très sinueuse en montée, type Montagne Noire. Une spéciale complète avec de nombreux pièges parsemés au long des 22 kilomètres. Le grip est plutôt moyen mais constant.

FAITS MARQUANTS
Spéciale plus sèche que ce matin et les équipes partiront en majorité avec des pneus slicks non retaillés.

Contrairement à ce matin, Ludovic Gherardi est en pleine forme dans ce chrono et signe un nouveau scratch devant Jérôme Chavanne.

A deux chronos du terme de cette finale, le pilote Ford dispose de 29s d’avance sur Chavanne et 1min29s sur Giraldo.

Quatrième, Thomas Badel mène toujours le groupe F2000 devant Raphaël Michaud alors que dans le groupe N, Romain Salinas augmente son avance face à David Mollas.

Dans le groupe R, Pascal Bérard fait bien la différence dans ce chrono et compte désormais 26s d’avance sur Damien Dorseuil.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
Ludovic Gherardi (Ford Fiesta RRC) : « Notre stratégie pneumatiques fonctionne à merveille ! »
Jérôme Chavanne (Peugeot 207 S2000) : « Je ne peux pas en faire beaucoup plus.»
Michel Giraldo (Peugeot 306 Maxi) : « C’est plus sec que ce matin, c’est mieux pour la 306. »
Paul Alérini (Peugeot 207 S2000) : « Je veux finir, c’est ma première finale. Et le jeune Badel est intouchable ici ! »
Thomas Badel (Renault Clio Williams) : « Je me suis fait plaisir comme jamais ! La réparation du levier de vitesses tient… »
Raphaël Michaud (Peugeot 309) : « Dans celle-ci, cela ne l’aura jamais fait. »
Mickaël Lobry (Mitsubishi Lancer Evo X) : « J’ai attaqué ! De toute façon, cela se jouera dans celle-là.»
Jean-Michel Leclerc (Renault Clio 16S) : « Nous avons roulé fort. Je suis content de moi. »
Romain Martel (Peugeot 207 S2000) : «J’ai effectué un bon début et une bonne fin de spéciale mais au milieu, j’ai baissé de rythme. »
Steve Mourey (Peugeot 206 Kit Car) : « Nous roulons tranquilles. Nous n’avons plus rien à gagner. »
Mathieu Soler (Renault Clio 16S) : « Nous avons un problème de boite de vitesses depuis ce matin. Nous perdons beaucoup de temps. »

PROCHAINE SPECIALE : ES8- Le Poizat (5,09 km) à partir de 16h30 (Samedi 19 Octobre 2013)

Classement ES7 / Après ES7 (provisoire)


Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *