Loeb s’affirme (Etape 5 – Dakar)



641 kilomètres dont 327 chronométrés sont au programme de cette seconde partie d'étape marathon qui marque également l'arrivée en Bolivie.

L’étape du jour : San Salvador de Jujuy – Uyuni

Cette journée marque un premier tournant dans cette édition 2016 du Dakar. Après quatre étapes à parcourir les pistes de l’Argentine, la caravane du Dakar continue sa route au nord et arrive en Bolivie. En plus de l’altitude qui atteindra d’ailleurs son point culminant à plus de 4600 mètres (le plus de toute l’histoire de l’épreuve), les premières portions de hors-piste vont faire leur apparition afin de corser encore un plus la deuxième partie de l’étape marathon débutée mercredi.

La première auto prendra le départ à 14h54 (heure française).

Résumé de l’étape précédente

Imposant son rythme tout au long de la journée, Stéphane Peterhansel signe le scratch lors de cette quatrième étape. Le recordman du nombre de victoires s’impose pour la 66ème fois en spéciale sur l’épreuve (33 victoires en moto et 33 en auto).

Peugeot confirme ses progrès en faisant le triplé et en plaçant même ses quatre 2008 DKR dans le Top 5. Victime d’une crevaison, Carlos Sainz termine néanmoins l’étape avec seulement 11 secondes de retard sur son coéquipier.

Vainqueur en titre et seul pilote à enrayer l’hégémonie Peugeot, Nasser Al-Attiyah place sa Mini au quatrième rang mais lâche tout de même plus de 4 minutes aux hommes de tête.

Leader depuis la deuxième étape, Sébastien Loeb confirme son adaptation à la discipline en ne cédant que 27 secondes au vainqueur du jour.

L’alsacien domine toujours le classement général et possède 4min48s d’avance sur Peterhansel. Al-Attiyah complète le podium provisoire à déjà plus de 11 minutes.

=> Retrouvez les classements mis à jour après la dernière étape disputée.

Faits Marquants

Stéphane Peterhansel ouvre la route aujourd’hui. Suivent dans l’ordre, Sainz, Loeb, Al-Attiyah, Despres et Al-Rajhi. De son côté, Mikko Hirvonen s’élancera en douzième position.

À 15h00, Peterhansel, Sainz et Loeb sont dans la spéciale, la journée est lancée en Bolivie !

Au premier point de passage, Peterhansel établit le premier temps de référence en 30min47s. Sébastien Loeb reprend ses bonnes habitudes en améliorant la marque de 41 secondes. Sainz est aussi dans le coup, à 32 secondes de l’alsacien !

Nasser Al-Attiyah est dans le rythme de Peterhansel. Le qatari est déjà à 39 secondes du nonuple champion du monde.

Cinquième sur la route, Cyril Despres part sur un faux rythme. L’ancien motard pointe déjà à plus de 2 minutes de son coéquipier. Même constat pour Yazeed Al-Rajhi, le saoudien est à 1min49s.

Après une heure et dix minutes de course, Sébastien Loeb est provisoirement le plus rapide ! L’alsacien devance désormais ses coéquipiers Peterhansel et Sainz respectivement de 32 secondes et 1min05s.

Après une heure et vingt minutes de course, la tendance se confirme pour le moment. Loeb augmente même son avance aux avant-postes avec 1min14s d’avance sur Sainz. Peterhansel est quant à lui désormais crédité d’un retard de 1min23s.

Nasser Al-Attiyah se maintient à 1min17 de l’alsacien. En rythme après une demi-heure, Yazeed Al-Rajhi est à plus de 6 minutes désormais.

33ème au général sur son proto Gordini aux allures de Hummer, Robby Gordon joue devant aujourd’hui. L’américain est crédité du 5ème temps provisoire à 1min38s.

Parti en 12ème position sur la route, Mikko Hirvonen navigue au 7ème rang provisoire à plus de 3 minutes.

Après deux heures de course, Stéphane Peterhansel perd encore du temps du temps sur le leader du général. Sébastien Loeb est en forme aujourd’hui puisqu’il relègue son dauphin au classement à 2min48s.

Même constat pour Sainz et Al-Attiyah qui limitent les dégâts, en étant respectivement à 1min39s et 1min49s.

Au septième point de passage de la journée, les concurrents viennent de franchir le point culminant de cette édition 2016 du Dakar à plus de 4600 mètres d’altitude !

Malgré cette difficulté, Sébastien Loeb est bien l’homme de cette journée ! Si l’écart avec Carlos Sainz, provisoirement deuxième, se maintient à 1min20s, l’avance sur Stéphane Peterhansel continue d’augmenter. 3min46s séparent désormais les deux premiers du classement général.

Pour le moment, c’est le nonuple champion du monde qui fait la bonne opération de la journée en doublant quasiment son avance au général. Ce matin, l’écart était de 4min48s.

Même tendance pour Nasser Al-Attiyah qui pointe désormais à 2min58s de l’alsacien.

Au dernier point de passage avant l’arrivée, rien n’a bougé aux avant-postes. Si les écarts restent inchangés, Sébastien Loeb va consolider sa position de leader et s’affirmer de plus en plus comme un des favoris à la victoire finale.

À l’arrivée, Sébastien Loeb conserve 22 secondes d’avance sur Carlos Sainz et 3 minutes sur le duo Stéphane Peterhansel/ Nasser Al-Attiyah ! Sur cette dernière partie de spéciale, le pilote espagnol a profité d’un parcours avec une navigation plus complexe pour limiter les dégâts.

Au général, l’alsacien consolide son leadership avec désormais 7min48s d’avance sur Peterhansel ! Incapable de suivre le rythme des Peugeot depuis le départ, Nasser Al-Attiyah reste néanmoins meilleur des autres alors que Cyril Despres a connu de gros problèmes sur cette fin d’étape et perd plus d’une heure.

=> Retrouvez le classement général mis à jour après la cinquième étape disputée de jeudi.

Classement Provisoire de la Spéciale

Pos.NomMarqueTempsécartPénalité
1LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT03:32:34
2SAINZ (ESP)
CRUZ (ESP)
PEUGEOT03:32:5600:00:22
3PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT03:35:3400:03:00
4AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI03:35:4100:03:07
5POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA03:38:4100:06:07
6HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI03:40:1600:07:42
7DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA03:41:1000:08:36
8GORDON (USA)
WALCH (USA)
GORDINI03:41:5400:09:20
9TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI03:42:4900:10:15
10ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
MINI03:43:0700:10:33
11TEN BRINKE (NLD)
COLSOUL (BEL)
TOYOTA03:44:0900:11:3500:02:00
12VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
TOYOTA03:45:5300:13:19
13VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI03:46:5100:14:17
14PRZYGONSKI (POL)
RUDNITSKI (BLR)
MINI03:48:0800:15:34
15HUNT (GBR)
SCHULZ (DEU)
MINI03:48:3500:16:0100:05:00
16ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA03:48:4300:16:09
17SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT03:50:1300:17:39
18PROKOP (CZE)
TOMANEK (CZE)
TOYOTA03:54:1800:21:44
19GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI03:54:4200:22:08
20LAVIEILLE (FRA)
POLATO (FRA)
RENAULT03:57:4000:25:06
21VANAGAS (LTU)
ROZWADOWSKI (POL)
TOYOTA03:57:5100:25:17
22MAS VALDES (CHL)
LATRACH VINAGRE (CHL)
FORD04:02:0300:29:29
23DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
PEUGEOT04:02:1300:29:3900:01:00
24PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA04:03:2000:30:46
25CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
TOYOTA04:03:3100:30:57
26MALYSZ (POL)
PANSERI (FRA)
MINI04:06:5600:34:22
27COFFARO (VEN)
MENESES (VEN)
TOYOTA04:07:2900:34:55
28CHEREDNIKOV (KAZ)
TSYRO (UKR)
FORD04:10:3400:38:0000:01:00
29DABROWSKI (POL)
CZACHOR (POL)
TOYOTA04:10:3700:38:03
30BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
TOYOTA04:10:5500:38:21
31FRANCIOSI (BRA)
GUGELMIN (BRA)
MITSUBISHI04:11:1500:38:41
32GIBON (FRA)
GARCIN (FRA)
TOYOTA04:13:3000:40:56
33CREED (USA)
STREET (USA)
GORDINI04:19:2100:46:47
34SEAIDAN (SAU)
DELAUNAY (FRA)
TOYOTA04:19:4700:47:13
35ZAPLETAL (CZE)
MARTON (POL)
HUMMER04:21:5900:49:25
36BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY04:23:5200:51:18
37SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
TOYOTA04:24:0800:51:34
38PETER (CZE)
MOSCATT (AUS)
TOYOTA04:24:2500:51:51
39REITZ (ZAF)
GREYLING (ZAF)
NISSAN04:25:0100:52:27
40GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI MONTSERRAT (ESP)
TOYOTA04:27:5300:55:19
41OUREDNICEK (CZE)
VACULIK (CZE)
HUMMER04:30:4600:58:12
42BAUD (FRA)
DEZEIRAUD (FRA)
MITSUBISHI04:32:2900:59:55
43MACHACEK (CZE)
PLECHATY (CZE)
NISSAN04:32:3901:00:05
44WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA04:39:1701:06:43
45ALCARAZ (FRA)
PACQUELET (FRA)
TOYOTA04:39:5301:07:19
46PONS (ESP)
TORLASCHI (ARG)
FORD04:42:0801:09:34
47MIURA (JPN)
LICHTLEUCHTER (FRA)
TOYOTA04:42:2801:09:54
48GRACIA (ESP)
VALLEJO (ESP)
MITSUBISHI04:43:5501:11:21
49DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT04:48:2001:15:46
50FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA04:49:0201:16:28
51MARROCCHI (ARG)
OTANO (ARG)
BUGGY04:49:0601:16:32
52BLANGINO (ARG)
GAGLIARDI (ARG)
TOYOTA04:52:1901:19:45
53DOLLEVOET (NLD)
SNIJDERS (NLD)
VOLVO04:52:5701:20:23
54AMOS (ITA)
TORNABELL CORDOBA (ESP)
POLARIS04:55:3101:22:57
55CORONEL (NLD)SUZUKI04:56:5301:24:19
56CINOTTO (ITA)
DOMINELLA (ITA)
POLARIS04:57:2201:24:48
57BRADACH (ARG)
CORVALAN (ARG)
RENAULT05:01:1101:28:37
58CHICHARRO (CHL)
LEGARRETA (CHL)
FOTON05:06:0901:33:35
59MATTHEWS (ZAF)
BURKE (ZAF)
CENTURY05:07:1801:34:44
60CORBETT (ZAF)
MOHR (ZAF)
CENTURY05:10:1201:37:38
61VALLEJO (CHL)
BARONIO (PER)
VOLKSWAGEN05:13:5201:41:18
62MERCEIJ (NLD)
ERREN (NLD)
TOYOTA05:14:3301:41:59
63MALDONADO (BOL)
ALANOCA (BOL)
TOYOTA05:15:0501:42:31
64THEURIOT (FRA)
PROT (FRA)
NISSAN05:16:1901:43:45
65RUIJIN (CHN)
KA CHUN (HKG)
POLARIS05:16:2201:43:48
66REINA (ARG)
PELAYO (ARG)
TOYOTA05:16:3201:43:58
67PIANA (FRA)
GRIENER (CHE)
TOYOTA05:19:4501:47:11
68TORRES (BRA)
ROLDAN (BRA)
POLARIS05:20:0001:47:26
69SOMFAI (HUN)
SOMFAI (HUN)
TOYOTA05:21:1901:48:45
70RAUD (FRA)
BALTES-MOUGEOT (FRA)
TOYOTA05:22:2001:49:46
71FERRAZ (VEN)
VILLAR (VEN)
TOYOTA05:25:5701:53:23
72JUKNEVICIUS (LTU)
SLAPSYS (LTU)
TOYOTA05:26:5101:54:17
73ABARCA (ARG)
VARELA BLANCO (ARG)
TOYOTA05:30:0201:57:28
74MORENO PIAZZOLI (CHL)
ARAYA DIAZ (CHL)
FOTON05:32:3001:59:56
75ZHITAO (CHN)
ZHAO (CHN)
TOYOTA05:32:3902:00:05
76TUHEIL (FRA)
TUHEIL (FRA)
TOYOTA05:34:5802:02:24
77VELASQUEZ TINTILAY (BOL)
ARRIETA (ARG)
TOYOTA05:40:5802:08:24
78PIERCE (GBR)
PIERCE (GBR)
DESERT WARRIOR05:46:5402:14:20
79SILVA (ARG)
GLAVIC (HRV)
MERCEDES05:54:3102:21:57
80GONZALEZ INSFRAN (PRY)
ZAPAG (PRY)
TOYOTA05:59:5102:27:17
81ROCA MERCADO (BOL)
MONTANO PANOS (ESP)
TOYOTA06:01:5202:29:18
82ROBERTI (ARG)
ACOSTA (ARG)
NISSAN06:07:1302:34:39
83BEKKER (NLD)
BOOIJ (NLD)
TOYOTA06:08:3002:35:56
84SALAZAR VELASQUEZ (COL)
SALAZAR SIERRA (COL)
TOYOTA06:19:0902:46:35
85CHICHERIT (FRA)
WINOCQ (FRA)
BUGGY06:25:5302:53:19
86SCHRODER (DEU)
SCHRODER (DEU)
NISSAN06:44:5003:12:16




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. SL dit :

    Allo Mmme Jackson (PDG Citroën) que pensez vous de votre « viré » ?
    Quoiqu’il arrive il a déjà marqué les esprits et Peugeot a réussi un superbe coup Commercial.
    Tout ça grace au charisme de Seb.
    Combien d’audience en + sur ce Dakar ?

    Désolé, si l’histoire Citroen retiendra votre nom (je ne le pense pas) ce n’est vraiment pas par ce que vous aurez apporté en image de marque mais pour cette grave erreur de communication ! . Contrairement à un certain pilote ………….

  2. Thomas dit :

    Chapeau bas à Romain Dumas pour avoir aidé Cyril Després en fin d’étape ;0))

    • Denis dit :

      Oui !
      Tout à fait dans l’esprit du Dakar.
      Surtout qu’il n’est pas dédié à cette tâche, qui est dévolue à l’inoxydable SIREYJOL notamment.
      Il pourra « négocier » une remise sur sa prochaine 2008 DKR ?

  3. henri achve dit :

    les « cousins » commencent à faire la g….. « maton dit!

  4. henri achve dit :

    Les »cousins »commencent à faire la g….. « maton » dit

  5. Denis dit :

    Poker menteur !
    Joli coup encore des PEUGEOT et, de LOEB sur cette étape où, il conforte son avance, au nez et à la barbe de pilotes bien plus expérimentés sur ce type d’épreuve !
    PETERHANSEL, SAINZ, AL-ATTIYAH et consorts doivent être un peu agacés…
    Rappelant les débuts en WRC du pilote français et depuis, certains « anciens » ont pris leur retraite, anticipée.

    Sinon, aujourd’hui il y en a un qui ment :
    Selon LOEB : « nous n’avons eu aucun problème ».
    Selon FAMIN : « la voiture de Sébastien, et une autre, ont connu des problèmes de suralimentation ».

    Soit, PEUGEOT aura de toutes façons marqué de son empreinte cette édition du Dakar, quelle que soit l’issue de la course qui est entrée à présent dans une nouvelle ère, assez éloignée de son origine…
    Dommage.

  6. François 7392 dit :

    On l’a déjà dit très souvent mais quel champion! Une légende ce mec… Et bravo aussi à Daniel pour la navigation. Pour leur 1er Dakar ils sont devant des gars qui en ont déjà fait 10 ou 15 sur une étape avec du hors piste et de la navigation. Très impressionnant!

  7. rallyeplaisir dit :

    Bravo. Il serait intéressant de savoir pourquoi Sébastien lache 45″ sur le dernier secteur. La navigation ?

  8. clem dit :

    seb a retrouve la pedale de droite

    • Louis dit :

      Je crois qu’il l’avait déjà trouvé depuis un moment mais ça doit pas être facile de vouloir mettre du suspens ^^