Franceschi : « Super expérience de rouler en R5 »



Soutenu par la FFSA la saison dernière en WRC-3, Jean-Baptiste Franceschi a retrouvé un statut de pilote privé pour cette nouvelle saison. Son année a parfaitement débuté avec déjà deux participations au volant d’une Skoda Fabia R5 dont une en Italie.

Alors que son gros programme de la saison s’orientera vers la 208 Rally Cup (plus d’informations à venir prochainement), le jeune pilote varois s’est donc bien amusé en ce début d’année.

Comment ce mini-programme en Fabia R5 s’est fait ?

« C’est Manuel Villa, un pilote habituel du Monte-Carlo qui m’a contacté par l’intermédiaire de Romain Haut-Labourdette. Il voulait faire rouler un jeune français en Italie, puis en France également, pour faire la publicité de son team en France.

Pour moi, c’était vraiment une offre imbattable, et j’ai tout de suite accepté. L’occasion de rouler en 4RM et en R5, c’est toujours une belle expérience à prendre et un grand plaisir. En plus, la concurrence était forte avec Basso, Crugnola et Andolfi notamment.

Ensuite, j’ai eu l’opportunité de faire le rallye des Roches Brunes, c’était une super expérience et j’ai bien évolué au niveau du pilotage. Je tiens vraiment à remercier toute l’équipe Sportec et Manuel Villa pour cette superbe opportunité. »

Qui sera ton copilote cette année ?

« Romain, mon copilote depuis deux ans, a retrouvé un boulot, et c’était compliqué de continuer avec lui. Je vais faire la majorité de l’année avec Florian Haut-Labourdette mais il aura quelques absences pour bosser sur quelques épreuves du WRC comme en Argentine et Chili. Donc, quand il sera absent, c’est Benoît Manzo, le copilote de mon frère, qui prendre le relais.

J’aurais pu prendre un copilote pour toute l’année mais je voulais être bien d’entrée, sans avoir à me poser de questions, plutôt que d’avoir un temps d’apprentissage avec un nouveau copilote. »

Avec la « Fabia R5 italienne », l’histoire n’est pas terminée puisque tu vas rouler au Sanremo également !

« Oui, c’est super ! Manuel Villa m’a proposé cette épreuve après ce premier rallye en Italie. L’équipe est basée tout près de Sanremo, et pour moi, c’est idéal également. C’est une épreuve mythique avec un gros niveau.

Cela va être compliqué, mais j’aimerais bien être dans les 6 ou 7, on sera content. Il y a un haut niveau, et le parcours change très peu d’année en année, donc on va essayer de se battre sur les deuxièmes passages (rires). »

As-tu pensé à t’orienter vers le JWRC cette saison ?

« Bien sûr, surtout avec l’expérience de la saison dernière. Mais le budget demandé est vraiment trop important. On a regardé pour le Tour de Corse mais ensuite ça n’aurait pas pu suivre. L’inscription est de 145 000 € et il faut rajouter les frais des reconnaissances et des déplacements, ce n’était pas jouable. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mer dit :

    145 000 € ??
    Pour l’inscription a quoi ?

  2. ahOuiOui dit :

    au top JB 😉 ! au passage, l’équipage Cédric Robert et Matthieu Duval recherche pour le Touquet un ouvreur copilote, accompagné par JB FRANCESCHI justement 😉 donc si vous avez votre licence copilote et que cela vous tente d’être l’ouvreur en copilote au coté de JB Franceschi alors contacté cedric robert ou matthieu duval sur FB 😉 !
    merci