K.Rovanperä : “Ce titre signifie beaucoup”



Deux petites heures après avoir remporté le titre mondial avec panache en Power Stage, Kalle Rovanperä est rapidement revenu sur cette victoire lors d’une conférence de presse relativement courte.

Rapidement, le Finlandais a pu exprimer sa joie par quelques mots, toujours avec sa retenue habituelle.

“Bien sûr, je suis très heureux de parvenir à remporter ce titre. La pause a été longue depuis que la Finlande a eu un champion du monde. Je suis vraiment fier de l’équipe, de moi-même et bien sûr de Jonne.”

Ce dimanche matin semblait un jour normal pour le pilote Toyota, capable encore une fois d’une grosse performance alors que la pression était à son maximum dans la Power Stage.

“J’ai été un peu surpris, même ce matin, de ne pas avoir l’air nerveux ou quoi que ce soit, juste sur la ligne de départ de la Power Stage, je me sentais un peu tendu pendant les dernières minutes, je voulais juste commencer et faire mon travail.”

En décrochant ce titre mondial, Kalle Rovanperä a bien conscience que ce sacre est un véritablement soulagement pour le public finlandais, sevré de victoires pendant les règnes des deux Sébastien.

“Bien sûr, ce titre signifie beaucoup. Il y a un énorme soutien de la part de tous les fans finlandais et c’est agréable de voir que le sport gagne à nouveau en popularité, en particulier auprès des jeunes, ce qui est très important pour attirer de nouveaux fans vers ce sport. C’est vraiment agréable à voir et sympa d’obtenir ce bon résultat.”

Exceptionnellement pour cette épreuve, et comme c’était le cas pendant de nombreuses années, le copilote vainqueur était également présent en conférence de presse avec Jonne Halttunen.

“Mes émotions sont très difficile à décrire – c’est quelque chose dont je n’aurais jamais pu rêver il y a quelques années. C’est tellement cool de faire ce travail avec Kalle. En plus d’être un bon pilote, c’est une bonne personne, donc c’est très agréable.

Comme l’a dit Kalle, nous nous sentions tous les deux assez détendus, mais vous devez également vous concentrer sur votre état d’esprit et savoir ce que vous faites. À la ligne d’arrivée, si tout se passe bien, vous pouvez fêter quelque chose, sinon il n’y a rien au bout.”

Questionné sur l’un des moments forts de leur saison, l’expérimenté copilote finlandais âgé de 36 ans, est revenu sur la victoire marquante du début de saison sur l’asphalte croate.

Battre cet homme (Tänak) en Croatie lors de la Power Stage, c’était plutôt cool.”




S’abonner
Notification pour
guest
36 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
fabien
fabien
2 mois il y a

Pour l’avenir du WRC (et pas uniquement car je supporte Neuville). Je crois qu’une Hyundai à la hauteur de ce qu’ils ont montré à Ypres et en Grèce sur un peu tout les rallyes (je ne parle pas de la Finlande où Tanak à du sortir un pilotage de fou pour amener cette Hyundai sur la plus haute marche du podium), nous offrirait un championnat extraordinaire l’an prochain. Un top pilote comme Evans chez Ford (en mode retour au source) serait la cerise sur le gâteau. Un ou deux top pilotes par marques et l’une ou l’autre révélation (Loubet ou… Lire la suite »

jmb17
jmb17
2 mois il y a

Autre remarque : Rovan est le seul pilote a avoir marqué le maximum soit 30 points, et ceci 4 fois ! C’est dire que, lorsqu’il est en totale confiance, il “envoie du lourd” jusqu’à la toute fin du rallye, sans calcul. Oui, vraiment le client des prochaines années, c’est bien lui (si les petits cochons ne le mangent pas!)