L’annulation de la Chine, Ogier partagé



C’est un Sébastien Ogier satisfait de renouer avec la victoire en Allemagne, qui est revenu sur un des faits marquants de la saison 2016, l’annulation du rallye de Chine.

« La victoire en Allemagne fait du bien au moral, j’en avais besoin après les mois difficiles qu’on venait de passer. En plus, suite à l’annulation de la Chine, il nous fallait un bon résultat puisqu’il ne reste maintenant plus beaucoup de rallyes d’ici la fin de la saison. »

Soulagé d’en finir avec une série de six rallyes consécutifs sur terre, le pilote Volkswagen avouait sa déception de ne pas aller en Chine, une épreuve asphalte où il aurait pu espérer signer un bon résultat.

« C’est dommage de ne pas aller en Chine, car déjà c’était une nouvelle épreuve au calendrier, et c’était une bonne nouvelle d’avoir un peu de changement en WRC. »

« C’était un rallye asphalte et vu les quelques infos qu’on avait du parcours, ça semblait être une belle épreuve avec de belles routes. On aurait pu espérer signer un bon résultat là-bas et ainsi améliorer notre avance au championnat. »

En lice pour y signer un bon résultat, Sébastien Ogier ne manquait pas de préciser que l’incertitude liée à la découverte de l’épreuve aurait également pu jouer en sa défaveur.

« Mais bon étant donné que c’était un nouveau rallye pour tout le monde, ça aurait pu aussi mal se passer pour nous et profiter à nos concurrents pour refaire une partie de leur retard au championnat. Comme je le disais, ça nous enlève une opportunité de marquer de gros points pour le championnat, mais ça enlève aussi une opportunité à la concurrence de réduire l’écart. »

Avec quatre rallyes encore à disputer et l’optique d’une nouvelle couronne mondiale, le gapençais gardait en tête le prochain rallye en Corse, où il n’a encore jamais brillé.

« On va donc pouvoir se concentrer sur la Corse qui est un rallye difficile et où il sera important de faire un bon résultat. »

Même si il semblait partagé suite à l’annulation du rendez-vous chinois, le triple champion du monde en titre relativisait finalement :

« Après d’un autre coté, je vais avoir un peu plus de temps à passer avec ma famille, c’est important pour me concentrer avant la fin de la saison où chaque rallye va compter encore plus. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thomas dit :

    Et si Citroën avait su à l’avance cette annulation, Meeke aurait été engagé au Deutschland :0/

  2. riri73 dit :

    Ca embête vraiment tout le monde qu’il n’y ait pas la Chine = tous les fans (au décalage horaire près, qui fait qu’on en loupe la moitié comme en Australie et Nouvelle Zélande, faut quand même dormir…) tous les pilotes (au moins 6 qui avaient une chance de gagner Ogier Latvala Mikkelsen Neuville Sordo Meeke) et les constructeurs par rapport au marché automobile chinois.