Le Wales Rally GB continue




Susceptible de disparaître au profit du rallye de Chine comme trois autres rallyes du calendrier, le rallye de Grande-Bretagne voit son avenir s’éclaircir.

u’en 2018. La manche britannique du championnat du monde des rallyes est principalement soutenu par le gouvernement gallois depuis 2003.

Avec ce nouvel accord, le rallye du Pays de Galles est assuré d’une place en WRC la saison prochaine.

Seul pilote gallois du championnat du monde, Elfyn Evans a rapidement exprimé sa satisfaction : « C’est une information importante, spécialement pour l’économie locale. Je suis pleinement conscient de ce que c’est d’avoir un énorme événement comme ça dans le Nord du Pays de Galles. Ce n’est pas juste sur cette partie, il y a aussi des bénéficies qui sont répartis sur tout le nord et le centre du pays, donc c’est fantastique que le gouvernement gallois a décidé de réinvestir de nouveau. Evidemment, je serais ravi d’être sur le podium et peut-être même gagner le Wales Rally GB avant 2018. »

Autre réaction d’un pilote britannique du championnat, celle de Kris Meeke : « Le Wales Rally GB est le rallye le plus proche de mon domicile, et c’est une excellente nouvelle que le gouvernement gallois soutienne à nouveau cet événement. Les spéciales font parties des plus belles du championnat et ça ne serait pas pareil sans elles. J’adore les conditions au Pays de Galles et j’aime ce rallye. Le Wales Rally GB a toujours été dans le championnat et devrait toujours toujours y être. »

Avec cette confirmation, trois rallyes restent sur la sellette (sous réserve de l’arrivé de la Chine) : le Portugal, la France et l’Allemagne.

 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Hotman dit :

    C’est bien que le WRC n’a adopté la même stratégie que la F1 de renoncer aux courses historiques pour des destinations exotiques, comme la Chine. SI les constructeurs ont besoin de se montrer en Chine, il faut faire sauter une rallye sans histoire internationale comme la Pologne, par exemple.

  2. Alfred dit :

    la fia ne va pas supprimer encore des rallyes asphaltes c’est mieux de supprimer un rallye sur terre pour la chine car même en supprimant tous les rallye asphalte c’est OGIER qui sera CHAMPION DU MONDE!!!!!!!!!!

    • f2000-addict dit :

      +99999999999999999999999 pour les manches asphalte, déjà trop peu nombreuses actuellement! -_- Surtout que, pour le côté anti Ogier, aka le français honteux, ça ne servirait à RIEN, sachant qu’il pilote comme une merde sur asphalte, telle une injure au rallye français, essentiellement asphalte (CFR, CFR 2e division. coupe, que des épreuves asphalte et le CFR terre se déroule dans l’indifférence la plus complète, dont acte)…

      • rallye70 dit :

        Tout à fait d’accord avec vous deux déjà qu’il n’y as pas beaucoup de manches asphaltes.
        Et personnellement je trouve qu’un rallye asphalte est plus beau que sur la terre.

        • f2000-addict dit :

          Tu n’est pas le seul, sois-en sûr! 😉

          • RP14 dit :

            Ne tombez pas dans le panneau, c’est de la provoc à mon avis (le 1er post de f2000-addict). Cela dit je suis d’accord sur le principe: 4 manches asphalte sur 13 c’est un minimum en dessous duquel il ne faut pas tomber. Et puis sur asphalte Ogier aura le plus souvent la meilleure position de départ.
            Après ce sera peut-être le rallye du Portugal qui sera éjecté pour faire place à la Chine, rien n’a encore été fixé.
            Enfin si on regarde les stats sur asphalte des pilotes WRC actuels:

            Ogier: 7 victoires (2 en Alsace, 2 en Catalogne, 2 au MC et 1 en Allemagne).
            Sordo: 1 victoire (Allemagne 2013)
            Neuville: 1 victoire (Allemagne 2014)
            Latvala: 1 Victoire (Alsace 2014)

            Enlever ou bien rajouter un rallye asphalte ne changerait rien au problème, de toute façon à chaque fois que la FIA change un truc dans ses règles, qui va se poser les bonnes questions et s’y adapter au plus vite: Seb Ogier et qui va se poser les mauvaises et se prendre les pieds dans le tapis: Latvala!

      • DrissRallye dit :

        Bon déjà je ne ferais aucun commentaire sur ce que vous dites sur Ogier, mon silence en dis bien plus !
        Ensuite, d’après vous le championnat de France terre se passe dans l’indifférence la plus complète ? Je suis pas d’accord, je trouve le CFR terre assez relevé, on y retrouve la 208 cup et le Citroën racing trophy. Il y a aussi trouve de très beau plateau ! (8-9 WRC au Causses avec Maurin et Lefebvre qui roule en championnat du monde.)
        Et il ne faut pas oublier que la terre est une très bonne école !

        • f2000-addict dit :

          Oui, enfin si c’est pour voir des WRC enlaidies par une garde au sol digne d’une Lada Niva, des jantes de 15″ comme sur une groupe N d’il y a 25 ans et des pneus aux dimensions de ceux d’une camionnette, s’enfoncer dans 30 cm de boue ou soulever un nuage de poussière de dix mètres de haut, non merci!

          • Polak dit :

            Je pense que tu n’as pas dû en voir beaucoup ces derniers temps (des rallyes terre)…
            Les passages sont bien plus spectaculaires que sur l’asphalte.
            Car entre voir une WRC en dérive sur la terre et une WRC scotchée sur le bitume, mon choix est vite fait.
            Allez, on t’invite à venir au Terre des Causses l’an prochain 😉

          • f2000-addict dit :

            Un petite portion de terre sur un provincial belge suffit à mon bonheur, surtout quand ce sont les bonnes vieilles Escort Mk2 Groupe 4 de l’annexe historique qui passent. Je note l’invitation, même si je reste nostalgique de la génération dorée du rallye français, celle des tarmacs masters Zébulon, Freine Tard et P’tit Bug (auquel on peut rapprocher Bruno Thiry) et leurs 206 WRC, 306 Maxi, Escort Cosworth, Clio & Mégane Maxi et Xsara.

      • f2000-addict dit :

        Intéressante analyse (y compris de ma prose, au ton volontiers sarcastique 😉 ), RP14.
        Même si, quitte à devoir composer avec un trop plein de manches terre, je préférerais voir triompher l’entier « Jean-Marie » (comme le surnommait malicieusement Daniel Elena) au renfrogné Seb II le petit.